Basilique Saint-André

Bâtiment d'Ambassade du Duché de Bourgogne (Royaumes Renaissants)
 
AccueilS'enregistrerConnexion

La Basilique gèle le recrutement de diplomates et ne traite plus de candidatures. Ambassadeurs étrangers, merci de vous présenter au Hall d'Accueil.


Partagez | 
 

 Annonces du Conseil Ducal de Bourgogne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 21 ... 38, 39, 40  Suivant
AuteurMessage
Emyle
Diplomate Émérite
Diplomate Émérite
avatar

Nombre de messages : 2682
Localisation : Sémur / Saint-André / Ormoy
Date d'inscription : 27/11/2014

MessageSujet: Re: Annonces du Conseil Ducal de Bourgogne   Sam 1 Avr - 21:07

Citation :



Quand Savoie louvoie, Bourgogne combat !
De moi, Septimus de Valyria, Duc de Bourgogne,

A l’attention de Sa Grâce le Duc de Savoie,
Que le peuple de la Bourgogne m’en soit témoin,
Que le peuple de Savoie m’en soit témoin,



Si fait, nous avons eu à lire aujourd’hui la déclaration crâneuse du Duc de Savoie concernant l’ultimatum que nous assumons parfaitement avoir envoyé au duché de Savoie.

Les termes en étaient simples : Dénoncez votre traité avec les Renards, ou bien la Bourgogne dénoncera ses traités avec vous et rompra toutes ses relations avec le duché de Savoie. Nos arguments, exposés clairement dans une lettre remise à l’ambassadeur de Savoie étaient fort simples. Nous demandions à la Savoie de choisir ses amis, dans un temps où ceux qui nous avaient choisis pour ami, le Dauphiné, étaient dans un temps de grande traverse contre les égorgeur du Valais. Dauphiné, qui, comme la Bourgogne, je le rappelle, a aidé maintes et maintes fois la Savoie contre l’engeance brigande.

Ainsi fut dit, ainsi fut fait, la Savoie a choisi. Elle a choisi ses violeurs plutôt que ses amis, elle a choisi ses pilleurs plutôt que ses défenseurs, elle a choisi la soumission à la liberté, elle a choisi la honte à l’honneur.
Ce sont là des choix que l’on ne fait pas en 2 jours, en vérité, notre délai était bien plus qu’accommodant. Nous aurions dû vous laisser 2 heures, tout au plus.

Et maintenant que voit-on ! Fidèles bourguignons, voici que le Duc de Savoie affirme haut et fort, comme un reblochon fondu sur un tas de fumier « que la Savoie ne pliera devant aucune menace ! »
Diantre ! Votre Grâce de Savoie, où était donc passé cette fougue, lorsque plusieurs dizaines de Renard foulaient votre sol avec l’intention explicite d’aller piller votre « ami ancien » comme vous appelez le Dauphiné dans votre déclaration ?

La Savoie ne plie devant aucune menace. Devant les renards en revanche, elle se presse de remonter ses jupons pour qu’on daigne l’honorer.
La Sainte et Martiale Bourgogne, ne traine pas avec des filles de joie.
La Sainte et Martiale Bourgogne, ne traite pas avec un duché dont les dirigeants le déshonore.

Et puisque la Savoie prétend vouloir montrer sa force à la Bourgogne, qu’elle sache, que plus aucun ressortissant savoyard n’est autorisé à fouler le sol bourguignon sans qu’il n’en résulte une mise en procès immédiate.
Vous ne pliez pas face à la raisons ? J’en suis fort aise, vous passerez par d’autres chemins.


Rédigé le 21 Mars de l'an de Grâce 1465 en le Palais des Ducs à Dijon, par la main de Sa Grace , Septimus de Valyria, Duc de Bourgogne et enluminé par les bons soins du Porte-Parole, Gannicus.




Code:
[quote][center][img]http://i21.servimg.com/u/f21/13/41/43/73/entete11.png[/img]
[/center]


[size=18][color=red][b]Quand Savoie louvoie, Bourgogne combat !  [/b][/color][/size]
[i]De moi, Septimus de Valyria, Duc de Bourgogne, [/i]

[color=darkblue][b]A l’attention de Sa Grâce le Duc de Savoie,
Que le peuple de la Bourgogne m’en soit témoin,
Que le peuple de Savoie m’en soit témoin, [/b][/color]


Si fait, nous avons eu à lire aujourd’hui la déclaration crâneuse du Duc de Savoie concernant l’ultimatum que nous assumons parfaitement avoir envoyé au duché de Savoie.

Les termes en étaient simples : [b]Dénoncez votre traité avec les Renards, ou bien la Bourgogne dénoncera ses traités avec vous et rompra toutes ses relations avec le duché de Savoie. [/b] Nos arguments, exposés clairement dans une lettre remise à l’ambassadeur de Savoie étaient fort simples.  Nous demandions à la Savoie de choisir ses amis, dans un temps où ceux qui nous avaient choisis pour ami, le Dauphiné, étaient dans un temps de grande traverse contre les égorgeur du Valais. Dauphiné, qui, comme la Bourgogne, je le rappelle, a aidé maintes et maintes fois la Savoie contre l’engeance brigande.

Ainsi fut dit, ainsi fut fait, la Savoie a choisi. [b]Elle a choisi ses violeurs plutôt que ses amis, elle a choisi ses pilleurs plutôt que ses défenseurs, elle a choisi la soumission à la liberté, elle a choisi la honte à l’honneur.[/b]
 Ce sont là des choix que l’on ne fait pas en 2 jours, en vérité, notre délai était bien plus qu’accommodant. Nous aurions dû vous laisser 2 heures, tout au plus.

Et maintenant que voit-on ! Fidèles bourguignons, voici que le Duc de Savoie affirme haut et fort, comme un reblochon fondu sur un tas de fumier « que la Savoie ne pliera devant aucune menace ! »
Diantre ! Votre Grâce de Savoie, où était donc passé cette fougue, lorsque plusieurs dizaines de Renard foulaient votre sol avec l’intention explicite d’aller piller votre « ami ancien » comme vous appelez le Dauphiné dans votre déclaration ?

La Savoie ne plie devant aucune menace. Devant les renards en revanche, elle se presse de remonter ses jupons pour qu’on daigne l’honorer.
La Sainte et Martiale Bourgogne, ne traine pas avec des filles de joie.
La Sainte et Martiale Bourgogne, ne traite pas avec un duché dont les dirigeants le déshonore.

[b]Et puisque la Savoie prétend vouloir montrer sa force à la Bourgogne, qu’elle sache, que plus aucun ressortissant savoyard n’est autorisé à fouler le sol bourguignon sans qu’il n’en résulte une mise en procès immédiate. [/b]
Vous ne pliez pas face à la raisons ? J’en suis fort aise, vous passerez par d’autres chemins.


[i]Rédigé le 21 Mars  de l'an de Grâce 1465 en le Palais des Ducs à Dijon, par la main de Sa Grace , Septimus de Valyria, Duc de Bourgogne et enluminé par les bons soins du Porte-Parole, Gannicus. [/i]

[url=http://www.servimg.com/view/11998874/2569][img]http://i97.servimg.com/u/f97/11/99/88/74/91771010.png[/img][/url]

[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Emyle
Diplomate Émérite
Diplomate Émérite
avatar

Nombre de messages : 2682
Localisation : Sémur / Saint-André / Ormoy
Date d'inscription : 27/11/2014

MessageSujet: Re: Annonces du Conseil Ducal de Bourgogne   Sam 1 Avr - 21:08

Citation :



Quand Bourgogne Combat, Fatum déchoit.
De moi, Septimus de Valyria, Duc de Bourgogne,

Peuple de Bourgogne,

Cette nuit, l’honneur a commandé que le combat soit mené. La Bataille est terminée et nous avons gagné.

Alors que la racaille assiégeait notre ami le Dauphiné, nos troupes ainsi que celle de messire Coleen de Colmarker sont arrivées sur Lyon.
Impensable était pour nous de laisser les Chevaliers de l’aube charger seuls. Eux qui, sans poser de question sont venus devant Dijon pour bloquer la route à une engeance qui, sans leur secours, nous aurait obligé à verser le sang bourguignon par litres pour l’emporter.
Nous avons suivi le choix de la vertu et de l’honneur, et Dieu, l’Eternel des Armées, nous a récompensés. Ce soir, nous avons rougi les rivières du Lyonnais du sang des fatums et fertilisé leurs champs de la cervelle de ces malandrins qui croyaient ainsi faire plier Bourgogne et Dauphiné pour couvrir la France de honte. Mais, si nous avons cette nuit mené nos troupes à la bataille, nous n’en avons pas pour autant fini la guerre. L’ennemi a été divisé, mais pas éliminé. Tous les volontaires, doivent rester en alerte, prendre chaque jour contact avec le Capitaine pour recevoir les ordres nécessaires à la victoire contre la racaille Helvète.

Vous avez été à mes côtés durant tout ce temps où je vous demandais parfois l’impossible. Votre sens du devoir et du sacrifice forcent le respects et j’entends bien qu’il soit connu et reconnu à travers toutes les nations du monde.
La Sainte et Martiale Bourgogne est désormais non seulement debout, mais tête haute. Car à l’ennemi elle n’a pas tendu la main. Car à la canaille elle n’a prêté nul flanc. Car aux vœux de sa grandeur, elle a été fidèle.
Mes pensées vont aujourd’hui à nos blessés, nos morts. La bravoure de la Bourgogne, c’est avant tout la vôtre !

Item, mes pensées vont à la Régente du Dauphiné qui, comme nous, à peine élue, a dû faire face aux larves immondes et rampantes des parasites du monde que sont les brigands.
Madame, qu’il soit su de vous que la Bourgogne, comme tout ami se doit de l’être, sera avec vous autant qu’elle le peut dans ce moment de douleur.
Car l’honneur nous commande !


Rédigé le 23 Mars de l'an de Grâce 1465 en le Palais des Ducs à Dijon, par la main de Sa Grace , Septimus de Valyria, Duc de Bourgogne et enluminé par les bons soins du Porte-Parole, Gannicus.




Code:
[quote][center][img]http://i21.servimg.com/u/f21/13/41/43/73/entete11.png[/img]
[/center]


[size=18][color=red][b]Quand Bourgogne Combat, Fatum déchoit.  [/b][/color][/size]
[i]De moi, Septimus de Valyria, Duc de Bourgogne, [/i]

[color=darkblue][b]Peuple de Bourgogne, [/b][/color]

Cette nuit, l’honneur a commandé que le combat soit mené. [b]La Bataille est terminée et nous avons gagné. [/b]

Alors que la racaille assiégeait notre ami le Dauphiné, nos troupes ainsi que celle de messire [b]Coleen de Colmarker[/b] sont arrivées sur Lyon.
Impensable était pour nous de laisser les Chevaliers de l’aube charger seuls. Eux qui, sans poser de question sont venus devant Dijon pour bloquer la route à une engeance qui, sans leur secours, nous aurait obligé à verser le sang bourguignon par litres pour l’emporter.
Nous avons suivi le choix de la vertu et de l’honneur, et Dieu, l’Eternel des Armées, nous a récompensés. Ce soir, nous avons rougi les rivières du Lyonnais du sang des fatums et fertilisé leurs champs de la cervelle de ces malandrins qui croyaient ainsi faire plier Bourgogne et Dauphiné pour couvrir la France de honte. Mais, si nous avons cette nuit mené nos troupes à la bataille, nous n’en avons pas pour autant fini la guerre. L’ennemi a été divisé, mais pas éliminé. [b]Tous les volontaires, doivent rester en alerte, prendre chaque jour contact avec le Capitaine pour recevoir les ordres nécessaires à la victoire contre la racaille Helvète. [/b]

Vous avez été à mes côtés durant tout ce temps où je vous demandais parfois l’impossible. Votre sens du devoir et du sacrifice forcent le respects et j’entends bien qu’il soit connu et reconnu à travers toutes les nations du monde.
La Sainte et Martiale Bourgogne est désormais non seulement debout, mais tête haute. Car à l’ennemi elle n’a pas tendu la main. Car à la canaille elle n’a prêté nul flanc. Car aux vœux de sa grandeur, elle a été fidèle.
Mes pensées vont aujourd’hui à nos blessés, nos morts. [b]La bravoure de la Bourgogne, c’est avant tout la vôtre ! [/b]

Item, mes pensées vont à la Régente du Dauphiné qui, comme nous, à peine élue, a dû faire face aux larves immondes et rampantes des parasites du monde que sont les brigands.
Madame, qu’il soit su de vous que la Bourgogne, comme tout ami se doit de l’être, sera avec vous autant qu’elle le peut dans ce moment de douleur.
Car l’honneur nous commande !


[i]Rédigé le 23 Mars  de l'an de Grâce 1465 en le Palais des Ducs à Dijon, par la main de Sa Grace , Septimus de Valyria, Duc de Bourgogne et enluminé par les bons soins du Porte-Parole, Gannicus. [/i]

[url=http://www.servimg.com/view/11998874/2569][img]http://i97.servimg.com/u/f97/11/99/88/74/91771010.png[/img][/url]

[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Emyle
Diplomate Émérite
Diplomate Émérite
avatar

Nombre de messages : 2682
Localisation : Sémur / Saint-André / Ormoy
Date d'inscription : 27/11/2014

MessageSujet: Re: Annonces du Conseil Ducal de Bourgogne   Sam 1 Avr - 21:08

Citation :



La critique est un impôt que l’envie perçoit sur le mérite. *
De moi, Septimus de Valyria, Duc de Bourgogne,

Peuple de Bourgogne,

Malgré vos dons et le travail exceptionnel du pôle économie le Duché se trouve encore dans une situation économique instable.
C’est pourquoi le Duc, réuni en son conseil ont voté à l’unanimité pour l’augmentation des impôts fonciers d’un écu par échoppe et par champs. Il sera donc dorénavant de 8 écus par échoppe et 7 écus par champs.

Cela correspond à une augmentation de 3 écus maximum par personne mais cela représente en revanche une augmentation d’environ 1200 écus par mois pour le Duché.
Apport non négligeable qui permettra au Duché de se sortir de cette situation difficile.

Ce nouvel impôt entrera en vigueur à partir de la levée d’impôt de la première quinzaine d’avril 1465.
Nous espérons que vous comprendrez cette décision et nous vous garantissons que ceci est temporaire.

Item

Citation :
A l’ensemble du peuple de Bourgogne,

Face à la situation économique difficile du duché de Bourgogne, le Duc, réuni en son conseil, promulgue le présent décret portant nouveaux taux fiscaux de l’impôt ducal acquitté par les mairies.

Item, l’ancien impôt était de 7 écus par échoppes et de 6 écus par champs.
Item, le décret les porte désormais à 8 écus par échoppes et 7 écus par champs. Constituant une hausse d’un écu par champ et par échoppe.
Item, que cette hausse ne saurait être perpétuelle et définitive, guidée qu’elle est par une situation temporaire.
Item, Le décret prend acte du caractère temporaire de la levée d’impôt, à savoir pour toute la durée du mandat en cours. Sans un vote du prochain conseil ducal, le décret tombera automatiquement en désuétude et l’impôt retrouvera son niveau originel.
Item, A charge au prochain conseil ducal de voter une poursuite ou l’arrêt de l’impôt exceptionnel.
Item, considérant le caractère fugace de l’économie, si le Duc l’estime nécessaire, le présent décret peut être abrogé par sa simple volonté afin de gagner du temps.
Item, le nouveau barème fiscal s’appliquera lors de la levée d’impôt de la première quinzaine d’avril 1465.
Rédigé, et enluminé le 24 Mars de l'an de Grâce 1465 en le Palais des Ducs à Dijon, par le Porte-Parole Gannicus pour Septimus de Valyria, Duc de Bourgogne.



*Duc de Lévis


Code:
[quote][center][img]http://i21.servimg.com/u/f21/13/41/43/73/entete11.png[/img]
[/center]


[size=18][color=red][b]La critique est un impôt que l’envie perçoit sur le mérite.  [/b]*[/color][/size]
[i]De moi, Septimus de Valyria, Duc de Bourgogne, [/i]

[size=18][color=darkblue][b]Peuple de Bourgogne, [/b][/color][/size]

Malgré vos dons et le travail exceptionnel du pôle économie le Duché se trouve encore dans une situation économique instable.
C’est pourquoi le Duc, réuni en son conseil ont voté à l’unanimité pour l’augmentation des impôts fonciers d’un écu par échoppe et par champs. [b]Il sera donc dorénavant de 8 écus par échoppe et 7 écus par champs.[/b]

Cela correspond à une augmentation de 3 écus maximum par personne mais cela représente en revanche une augmentation d’environ 1200 écus par mois pour le Duché.
Apport non négligeable  qui permettra au Duché de se sortir de cette situation difficile.

[b]Ce nouvel impôt entrera en vigueur à partir de la levée d’impôt de la première quinzaine d’avril 1465. [/b]
Nous espérons que vous comprendrez cette décision et nous vous garantissons que ceci est temporaire.

[i]Item[/i]

[quote][color=darkblue][b]A l’ensemble du peuple de Bourgogne, [/b][/color]

[i]Face à la situation économique difficile du duché de Bourgogne, le Duc, réuni en son conseil, promulgue le présent décret portant nouveaux taux fiscaux de l’impôt ducal acquitté par les mairies. [/i]

Item, l’ancien impôt était de 7 écus par échoppes et de 6 écus par champs.
[b]Item, le décret les porte désormais à 8 écus par échoppes et 7 écus par champs. [/b]Constituant une hausse d’un écu par champ et par échoppe.
Item, que cette hausse ne saurait être perpétuelle et définitive, guidée qu’elle est par une situation temporaire.
Item, Le décret prend acte du caractère temporaire de la levée d’impôt, à savoir pour toute la durée du mandat en cours. Sans un vote du prochain conseil ducal, le décret tombera automatiquement en désuétude et l’impôt retrouvera son niveau originel.
Item, A charge au prochain conseil ducal de voter une poursuite ou l’arrêt de l’impôt exceptionnel.
Item, considérant le caractère fugace de l’économie, si le Duc l’estime nécessaire, le présent décret peut être abrogé par sa simple volonté afin de gagner du temps.
[b]Item, le nouveau barème fiscal s’appliquera lors de la levée d’impôt de la première quinzaine d’avril 1465. [/b]
[/quote]
[i]Rédigé, et enluminé le 24 Mars de l'an de Grâce 1465 en le Palais des Ducs à Dijon, par le Porte-Parole Gannicus pour Septimus de Valyria, Duc de Bourgogne. [/i]

[url=http://www.servimg.com/view/11998874/2569][img]http://i97.servimg.com/u/f97/11/99/88/74/91771010.png[/img][/url]
[size=7]
*Duc de Lévis[/size]
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Emyle
Diplomate Émérite
Diplomate Émérite
avatar

Nombre de messages : 2682
Localisation : Sémur / Saint-André / Ormoy
Date d'inscription : 27/11/2014

MessageSujet: Re: Annonces du Conseil Ducal de Bourgogne   Sam 1 Avr - 21:08

Citation :




L’affront est lavé.
De moi, Septimus de Valyria, Duc de Bourgogne,

Peuple de Bourgogne,
Vaillants volontaires
Vassaux fidèles,


Les deux armées Fatum ont été détruites ! Face à cette défaite sans appel des armées brigandes, les scélérats ont préféré donner leur reddition et abaisser leur étendard.
Impuissants dans les batailles rangées, les voilà qui vont se disperser à travers la campagne pour tenter de nous faire plier par d’autres moyens vicieux.
Item, le tocsin ne s’arrête pas de donner. Nous devons rester en alerte.
Cependant, la guerre étant finie, nous avons pris la décision de libérer les volontaires. Chacun des fiers Bourguignons qui a combattu dans nos armés peut s’en retourner chez lui avec l’allégresse de la victoire et l’honneur du devoir accompli.

Par ailleurs, nous voyons depuis un moment que l’infâme Gray/Eurus et son esclave immonde, Diazolie, ne parlent plus. Mesdames, le procès que nos alliés Languedociens vous ont collé en notre nom en votre ignoble séant aurait-il cousu vos lèvres ?
Vous aurait-il rendu manchot au point de ne plus pouvoir nous écrire ?
Vous nous aviez promis des rivières de sang ! Ma foi, promesse a été tenue, puisque nous avons eu les rivières du sang des Fatum.
L’abominable Jkeok a lui aussi été amené devant la justice pour rendre compte de ses actions.

Fatum défait, les pillards aux fers, nos armées victorieuses, je crois que nous pouvons le dire. L’affront qu’avait subi la Bourgogne est lavé. Qu’en nul lieu on ne puisse à présent douter que celui qui osera s’y attaquer, subira la justice, le fer et le feu du peuple bourguignon.

Car l’honneur le commande.


Rédigé le 25 Mars de l'an de Grâce 1465 en le Palais des Ducs à Dijon, par la main de Sa Grace , Septimus de Valyria, Duc de Bourgogne et enluminé par les bons soins du Porte-Parole, Gannicus.





Code:
[quote][center][img]http://i21.servimg.com/u/f21/13/41/43/73/entete11.png[/img] 
[/center]


[size=18][color=red][b]L’affront est lavé.[/b][/color][/size]
[i]De moi, Septimus de Valyria, Duc de Bourgogne, [/i]

[color=darkblue][b]Peuple de Bourgogne,
 Vaillants volontaires
Vassaux fidèles, [/b][/color]

[b][color=darkblue]Les deux armées Fatum ont été détruites ! Face à cette défaite sans appel des armées brigandes, les scélérats ont préféré donner leur reddition et abaisser leur étendard.[/color]
Impuissants dans les batailles rangées, les voilà qui vont se disperser à travers la campagne pour tenter de nous faire plier par d’autres moyens vicieux.
Item, le tocsin ne s’arrête pas de donner. Nous devons rester en alerte.
Cependant, la guerre étant finie, nous avons pris la décision de libérer les volontaires. Chacun des fiers Bourguignons qui a combattu dans nos armés peut s’en retourner chez lui avec l’allégresse de la victoire et l’honneur du devoir accompli.

Par ailleurs, nous voyons depuis un moment que l’infâme Gray/Eurus et son esclave immonde, Diazolie, ne parlent plus. Mesdames, le procès que nos alliés Languedociens vous ont collé en notre nom en votre ignoble séant aurait-il cousu vos lèvres ?
 Vous aurait-il rendu manchot au point de ne plus pouvoir nous écrire ?
Vous nous aviez promis des rivières de sang ! Ma foi, promesse a été tenue, puisque nous avons eu les rivières du sang des Fatum.
L’abominable Jkeok a lui aussi été amené devant la justice pour rendre compte de ses actions.

Fatum défait, les pillards aux fers, nos armées victorieuses, je crois que nous pouvons le dire. L’affront qu’avait subi la Bourgogne est lavé. Qu’en nul lieu on ne puisse à présent douter que celui qui osera s’y attaquer, subira la justice, le fer et le feu du peuple bourguignon.

[color=darkblue]Car l’honneur le commande[/color].[/b]

[i]Rédigé le 25 Mars de l'an de Grâce 1465 en le Palais des Ducs à Dijon, par la main de Sa Grace , Septimus de Valyria, Duc de Bourgogne et enluminé par les bons soins du Porte-Parole, Gannicus.
 [/i]

[url=http://www.servimg.com/view/11998874/2569][img]http://i97.servimg.com/u/f97/11/99/88/74/91771010.png[/img][/url]

[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Emyle
Diplomate Émérite
Diplomate Émérite
avatar

Nombre de messages : 2682
Localisation : Sémur / Saint-André / Ormoy
Date d'inscription : 27/11/2014

MessageSujet: Re: Annonces du Conseil Ducal de Bourgogne   Sam 1 Avr - 21:09

Citation :




Fin du ban.
De moi, Septimus de Valyria, Duc de Bourgogne,

Peuple de Bourgogne,
Fidèles vassaux,



Alors que vous avez rempli auprès de moi le devoir qui était le vôtre, celui du service armé que vous m’avez promis lors de votre serment, il est à présent temps pour moi de vous libérer.
Vous avez fidèlement servi. Votre Duc est fier de cette noblesse, qui, contrairement à tout ce que des tyrans avides de sang, de pouvoir et d’or ont pu affirmer, ne vit pas pour elle-même, mais pour sa terre, la Bourgogne.

Cette guerre l’a démontré, vous possédez le premier des titres de noblesse, celui qu’aucun hérauderie sinon celle de Dieu peut donner : la Vertu.

Allez en paix, mes vassaux, rentrez chez vous et bénissez Le Très-Haut pour avoir donné l’opportunité de combattre pour la Bourgogne.
Vous l’avez mérité.


Rédigé le 28 Mars de l'an de Grâce 1465 en le Palais des Ducs à Dijon, par la main de Sa Grace , Septimus de Valyria, Duc de Bourgogne et enluminé par les bons soins du Porte-Parole, Gannicus.





Code:
[quote][center][img]http://i21.servimg.com/u/f21/13/41/43/73/entete11.png[/img] 
[/center]


[size=18][color=red][b]Fin du ban.[/b][/color][/size]
[i]De moi, Septimus de Valyria, Duc de Bourgogne, [/i]

[color=darkblue][b]Peuple de Bourgogne,
Fidèles vassaux,  [/b][/color]


[color=darkblue][b]Alors que vous avez rempli auprès de moi le devoir qui était le vôtre, celui du service armé que vous m’avez promis lors de votre serment, il est à présent temps pour moi de vous libérer.
Vous avez fidèlement servi. Votre Duc est fier de cette noblesse, qui, contrairement à tout ce que des tyrans avides de sang, de pouvoir et d’or ont pu affirmer, ne vit pas pour elle-même, mais pour sa terre, la Bourgogne.

Cette guerre l’a démontré, vous possédez le premier des titres de noblesse, celui qu’aucun hérauderie sinon celle de Dieu peut donner : la Vertu.

Allez en paix, mes vassaux, rentrez chez vous et bénissez Le Très-Haut pour avoir donné l’opportunité de combattre pour la Bourgogne.
Vous l’avez mérité. [/b][/color]

[i]Rédigé le 28 Mars de l'an de Grâce 1465 en le Palais des Ducs à Dijon, par la main de Sa Grace , Septimus de Valyria, Duc de Bourgogne et enluminé par les bons soins du Porte-Parole, Gannicus.
 [/i]

[url=http://www.servimg.com/view/11998874/2569][img]http://i97.servimg.com/u/f97/11/99/88/74/91771010.png[/img][/url]

[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Emyle
Diplomate Émérite
Diplomate Émérite
avatar

Nombre de messages : 2682
Localisation : Sémur / Saint-André / Ormoy
Date d'inscription : 27/11/2014

MessageSujet: Re: Annonces du Conseil Ducal de Bourgogne   Lun 10 Avr - 13:45

Citation :



Bilan de mi-mandat
Du conseil Ducal de Bourgogne,

Peuple de Bourgogne,


Citation :
Bilan de Mi-Mandat du Commissaire au Commerce :

Un mois de passé, un mois d'effort de tous et toutes, que la mobilisation récente à freiner, émoussés.

Nous commencerons sur l'un des plus gros sujets de ce début de mandat, la guerre donc. Guerre qui nous à amené à acheter de très grosses quantités de nourritures en très peu de temps, réduisant ainsi nos capacités d'investissement. Guerre qui nous à poussé à fermer les mines afin d'augmenter le nombre de volontaire d'une part et de prévenir une hémorragie de notre système financier qui aurait été causée par le salaire des mineurs. Nous félicitons encore une fois les forces de Bourgogne et tout les volontaires qui ont permis une résolution rapide de ce conflit qui était à la fois une menace militaire, mais aussi économique.

Pour continuer, allons donc sur les mines. Nous avons dû faire de nombreux choix depuis ce début de mandat, concernant la fermeture de certaines mines, majoritairement Dijon, Joinville et Tonnerre afin de favoriser la production de fer et pierres suite au pillage en règle du Duché. La Mine de Dijon à subi une forte fréquentation en début de mobilisation dévorant nos stocks, là où nous aurions dû tenir une à deux semaine avec une fréquentation normale, nous avons tenu trois jours avant d'être en obligation de fermer Dijon. Les importations de fer se continuent afin de remonter et stabiliser le stock. Ces importations nous permettront de garder la Mine de Dijon ouverte sur de plus longues périodes. Cette mine nous est importante car elle amortie la paie de nos mineurs et nous permet une entrée d'écus plus que bienvenue, aussi la garder fermée est autant une torture pour vous que pour nous.

Venons en aux Maires, ces derniers ont été amenés à s'adapter à la situation avec une diminution des quotas, de 4 à 2 par mois afin de n'acheter que le nécessaire vital au Duché, avec une augmentation des impôts qui prendra effet dès le 1er Avril. Nous tenons à les remercier pour leur investissement et leur patience.

Pour la Bourgogne,

Alexandre Olund,
Vicomte de Châtillon-en-Bazoys,
Seigneur de Giry,
Dict "L'Alex'Cellent".


Citation :
Bilan de mi mandat du bailli

Dur, dur un duché à remonter après un pillage, et quand il est en plus menacé, la priorité se place sur le militaire, les dépenses qui l'accompagnent et la trésorerie déjà anémique trinque. Il a fallu faire des économies partout.
Le point positif est la défaite rapide et sans appel des Fatums.

Un mois difficile où les mines ont du être fermées de temps en temps et plus particulièrement la mine d'or de Dijon et Sémur qui est enfin réouverte aujourd'hui.

Une satisfaction durant ce mois: la naissance dans les étables ducales de 88 cochons dodus et roses, mes préférés, 71 veaux pour devenir de bonnes vaches laitières et 14 moutons croquignolets.

Les éleveurs et souvent les mêmes sont passés chaque jour à l'aube pour les acheter en pensant aux carcasses débitées à vendre aux bouchers, la peau et la laine à vendre aux tisserands, et au bon lait frais réservé aux bourguignons. Nous les en remercions.

Le plus gros point noir a été l'embauche de hauts fonctionnaires pour que les élus ne se trouvent pas devant la porte fermée de leurs bureaux et incapables de travailler à la sécurité du duché , aux échanges avec les maires et à l'entretien manuel de mines.

Il y a des jours où je me suis un peu arrachée les cheveux pour débusquer des érudits par crieur public, courrier, appels un peu partout et à mon bureau sur la gargote. Surtout durant la mobilisation.

J'en profite pour faire un nouvel appel aux érudits: le duché a besoin de vos parchemins en institutions chaque jour .

La collaboration avec les maires est bonne durant ces temps difficiles et je suis heureuse de former un duo économique avec le commissaire au commerce, le vicomte Alexandre Olund.

Pour la Bourgogne

Rédigé le 30 mars 1465






Citation :
Bilan de mi mandat du commissaire aux mines

Notre commissaire au commerce vous a expliqué les soucis que nous rencontrons avec les mines ,j'ajouterais juste que la frequentation des mines de fer a bien progressé ces 3 derniers jours ,continuez ainsi ,nous sommes sur la bonne voie .Un jeu concours va vous etre proposé pour vous permettre de vous amuser tout en travaillant dur avec vos pioches ,il est important que chacun donne un peu de son temps a la mine , les mines sont le poumon de notre Duché .
Vous pouvez trouver un rapport du bilan minier chaque jour sur la gargotte , vous pouvez ainsi suivre le cours des fréquentations ,de la production et de la consommation pour chaque mine .Je me tiens a votre disposition si vous avez besoin de complément d'information .
je remercie notre Duc de nous avoir fait venir au conseil ,un consultant en la personne de Messire Gildas. p.a qui nous est d'une grande aide dans la gestion et le calcul des mines .
Nous allons faire tout notre possible pour que les mines remontent peu a peu,c'est un travail de longue haleine, elles ont été mise a mal par la vilaine précedente duchesse et ses accolytes en quelques jours ,il nous faudra des mois pour les remettre a niveau mais nous y arriveront .

Que notre Bourgogne retrouve sa grandeur


Emmaline de Thénac de Commarin , commissaire aux mines





Citation :
    __________

    BILAN MI-MANDAT DU CAPITAINE DE BOURGOGNE
    __________


    Ce nouveau mandat est très passionnant, il me permet d'apprendre d'autres facettes de la fonction de capitaine, même s'il m'en reste pleins à découvrir.

    La première partie de ce mandat se résume à la guerre.
    Nous avons du mobiliser volontaires et nobles par la levée du ban, pour pouvoir contrer les menaces envers la Bourgogne. Il s'est avéré que les Fatum visaient le Lyonnais-Dauphinois qui étaient déjà infestés par les Renards. La décision fut prise d'aller soutenir vos voisins sur Lyon pour écraser ses mécréants. Une sage décision puisque la victoire fut nôtre

    On en retiendra que l'entraide est primordiale.
    Vous pouvez être fiers, cela n’aurait pas été possible sans vous : civils, militaires, volontaires et nobles. MERCI !

    Nous ne devons pas lâcher notre vigilance pour autant, sécuriser nos villages et les chemins est notre priorité.
    Il nous reste encore certains travaux à finir à l'Ost, les discussions sont en cours avec le Général, nous espérons que ça motivera les troupes et les futurs engagés.

    J'en profite pour féliciter le nouveau soldat qui nous a rejoint le sieur Bertrand de la Reynie, deux autres postulants sont en entretiens avec le Général. N'hésitez pas, si vous souhaitez vous engager, écrivez au capitaine Emma_Castelviray ou le Général Boudalapeste.

    Je finirais ce bilan mi-mandat par des remerciements, en commençant par mes deux Commandants, Emyle et Actarusia, mais aussi tout le conseil des stratèges pour leur aide et conseils, sans oublier le prévôt dame Lionix et le connétable sieur Phebus, puis le capitaine Alexa qui m'a accueillie dans la salle de mobilisation Dauphinoise et pour finir tous les "chevaliers de l'aube" dirigé par sa Grandeur Coleen de Colmarker qui sont venus nous prêter main forte.


    Pour la Bourgogne !

    __________


    Capitaine de Bourgogne


Citation :

Bilan mi-mandat du Connétable

Le travail confié à la connétablie a été fait en temps et heure, ainsi que les liquidités versées à la maréchaussée, en parfaite coordination avec le bailli et le prévôt.


Le stock d'armes n'a pas évolué, mais des contacts ont été pris auprès des forgerons.

Phébus de Lescart
Connétable de bourgogne



Citation :
Bilan de mi-mandat du Prévôt

Je remercie tout d'abord les maréchaux-chefs douaniers qui font leur travail en montant sur les remparts chaque nuit pour monter la garde courageusement, et qui fournissent leurs rapports de douane le lendemain.
Ils nous permettent, à mon adjointe et moi-même de faire les états d'alerte des villes qui nous sont bien utiles en ces temps difficile.
Merci également aux maréchaux qui viennent renforcer la défense en cas de besoin.

Je déplore cependant le manque momentané de Chef-maréchal dans le ville de Sémur du au regroupement pour la défense de Dijon
Je remercie les personnes qui envoient spontanément leur mémoire et vision qui constituent des informations intéressantes pour la prévôté

La collaboration avec l'armée et la prévôté fonctionne parfaitement , ce qui contribue à la défense efficace des villes Bourguignonnes.

La prévôté cherche toujours des candidats à la maréchaussée surtout pour les villes de Sémur et Tonnerre qui n'ont qu'un chef-maréchal mais pour les autres villes également.
Je me tiens toujours à disposition pour accueillir tout candidat intéressé par la fonction de chef-maréchal

Le Conseil, dans son entièreté, semble participer au relèvement de la Bourgogne et à la lutte contre les armées des Fatums.

Mon bilan de mi-mandat se résume en une appréciation positive.

Lionix d'Azor



Citation :
Bilan de Mi-Mandat du Procureur de Bourgogne :

Comme a pu vous le dire le Juge, notre tribunal n'a pas été très fréquenté durant le début de ce mandat.
N'ayant le pôle justice n'est pas rester inactif : Nous avons actuellement 5 procédures de lancé grâce aux différentes coopération judiciaire dont la Bourgogne dispose.

Grâce à nos recherches sans relâche, aidé par la Prévôté, nous avons pu lancer à l'encontre des traîtres de la Bourgogne des procès dont l'issue je suis certaine seront à la hauteur de leur méfaits : notamment pour l’usurpatrice Eurus plus connu sous le nom de Gray, mais aussi Diazoli ,ex Bailli de Bourgogne et enfin Jkoek ex maire de Dijon.

Nous avons toute confiance en le travail de Son altesse Royale Lionel de Blanc Combac, Juge de bourgogne, qui saura je le sais défendre au mieux les intérêts de notre Mère Bourgogne.

Pour finir nous tenons à vous rappeler que chaque bourguignon doit se poser ses trois questions,que nous impose notre coutume, avant de faire une quelconque action :

- Un bon père de famille s'abstiendrait-il d'une telle conduite ?
- Si cette conduite se généralisait à la population, la communauté en pâtirait-elle ?
- L'acte a-t-il fait jurisprudence ?

Que le Très Haut vous garde,

Morgane Blanche de Valyria
Procureur de Bourgogne,

Citation :
Bilan de Mi-Mandat du Juge de Bourgogne :

Nous voilà déjà à la mi-mandat, notre tribunal n'a pas été très fréquenté. Nous avons pu donner un seul verdict pour une affaire de Trouble à l'ordre public. Nous sommes également en attente pour rendre cinq verdict grâce à notre coopération judiciaire pour les affaires qui concerne notamment les pillages de la Mairie de Dijon et du Château pour lequel nous serons sans pitié. Car la lois est là pour punir sévèrement ceux qui osent saigner notre Mère Bourgogne.

Nous tenons également à remercier le Procureur Morgane pour son travail sérieux. La Justice de Bourgogne sera juste avec ceux qui seront accusé et ceux qui seront reconnue innocent.

Que le Très Haut vous garde





Rédigé par le conseil, et enluminé le 06 Mars de l'an de Grâce 1465 en le Palais des Ducs à Dijon, par le Porte-Parole Gannicus pour Septimus de Valyria, Duc de Bourgogne.




Code:
[quote][center][img]http://i21.servimg.com/u/f21/13/41/43/73/entete11.png[/img]
[/center]


[size=18][color=red][b]Bilan de mi-mandat[/color][/size]
[i]Du conseil Ducal de Bourgogne, [/i]

[size=18][color=darkblue]Peuple de Bourgogne, [/b][/color][/size]

[quote][u][b]Bilan de Mi-Mandat du Commissaire au Commerce : [/b][/u]

[i]Un mois de passé, un mois d'effort de tous et toutes, que la mobilisation récente à freiner, émoussés.

Nous commencerons sur l'un des plus gros sujets de ce début de mandat, la guerre donc. Guerre qui nous à amené à acheter de très grosses quantités de nourritures en très peu de temps, réduisant ainsi nos capacités d'investissement. Guerre qui nous à poussé à fermer les mines afin d'augmenter le nombre de volontaire d'une part et de prévenir une hémorragie de notre système financier qui aurait été causée par le salaire des mineurs. Nous félicitons encore une fois les forces de Bourgogne et tout les volontaires qui ont permis une résolution rapide de ce conflit qui était à la fois une menace militaire, mais aussi économique.

Pour continuer, allons donc sur les mines. Nous avons dû faire de nombreux choix depuis ce début de mandat, concernant la fermeture de certaines mines, majoritairement Dijon, Joinville et Tonnerre afin de favoriser la production de fer et pierres suite au pillage en règle du Duché. La Mine de Dijon à subi une forte fréquentation en début de mobilisation dévorant nos stocks, là où nous aurions dû tenir une à deux semaine avec une fréquentation normale, nous avons tenu trois jours avant d'être en obligation de fermer Dijon. Les importations de fer se continuent afin de remonter et stabiliser le stock. Ces importations nous permettront de garder la Mine de Dijon ouverte sur de plus longues périodes. Cette mine nous est importante car elle amortie la paie de nos mineurs et nous permet une entrée d'écus plus que bienvenue, aussi la garder fermée est autant une torture pour vous que pour nous.

Venons en aux Maires, ces derniers ont été amenés à s'adapter à la situation avec une diminution des quotas, de 4 à 2 par mois afin de n'acheter que le nécessaire vital au Duché, avec une augmentation des impôts qui prendra effet dès le 1er Avril.  Nous tenons à les remercier pour leur investissement et leur patience.

Pour la Bourgogne,

Alexandre Olund,
Vicomte de Châtillon-en-Bazoys,
Seigneur de Giry,
Dict "L'Alex'Cellent".[/i][/quote]


[quote][b][u]Bilan de mi mandat du bailli[/u][/b]

[i]Dur, dur un duché à remonter après un pillage, et quand il est en plus menacé, la priorité se place sur le militaire,  les dépenses qui l'accompagnent et la trésorerie déjà anémique trinque. Il a fallu faire des économies partout.
Le point positif est la défaite rapide et sans appel des Fatums.

Un mois difficile où les mines ont du être fermées de temps en temps et plus particulièrement la mine d'or de Dijon et Sémur qui est enfin  réouverte aujourd'hui.

Une satisfaction durant ce mois: la naissance dans les étables ducales  de 88 cochons dodus et roses, mes préférés,  71 veaux pour devenir de bonnes vaches laitières et 14 moutons croquignolets.

Les éleveurs et souvent les mêmes sont passés chaque jour à l'aube pour les acheter en pensant aux carcasses débitées à vendre aux bouchers,  la peau et la laine à vendre aux tisserands, et au bon lait frais réservé aux bourguignons. Nous les en remercions.

Le plus gros point noir a été l'embauche de hauts fonctionnaires pour que les élus ne se trouvent pas devant la porte fermée de leurs bureaux et incapables de travailler à la sécurité du duché , aux échanges avec les maires et à l'entretien manuel de mines.

Il y  a des jours où je me suis un peu arrachée les cheveux pour débusquer des érudits par crieur public, courrier, appels un  peu partout et à mon bureau sur la gargote.  Surtout durant la mobilisation.

[u]J'en profite pour faire un nouvel appel aux érudits: le duché a besoin de vos parchemins en institutions  chaque jour .[/u]

La collaboration avec les maires est bonne durant ces temps difficiles et je suis heureuse  de former un duo économique avec le commissaire au commerce, le vicomte Alexandre Olund.

Pour la Bourgogne

Rédigé le 30 mars 1465[/i]

[img]http://i48.servimg.com/u/f48/12/98/46/19/signat11.png[/img]
[img]http://illiweb.com/fa/pbucket.gif[/img]
[/quote]


[quote][u]Bilan de mi mandat du commissaire aux mines [/u]

Notre commissaire au commerce vous a expliqué les soucis que nous rencontrons avec les mines ,j'ajouterais juste que la frequentation des mines de fer a bien progressé ces 3 derniers jours ,continuez ainsi ,nous sommes sur la bonne voie .Un jeu concours va vous etre proposé pour vous permettre de vous amuser tout en travaillant dur avec vos pioches ,il est important que chacun donne un peu de son temps  a la mine , les mines sont le poumon de notre Duché  .
Vous pouvez trouver un rapport du bilan minier chaque jour sur la gargotte , vous pouvez ainsi suivre le cours des fréquentations ,de la production et de la consommation pour chaque mine .Je me tiens a votre disposition si vous avez besoin de complément d'information .
je remercie notre Duc de nous avoir fait venir au conseil  ,un consultant en la personne de Messire  Gildas. p.a qui nous est d'une grande aide dans la gestion et le calcul des mines .
Nous allons faire tout notre possible pour que les mines remontent peu a peu,c'est un travail de longue haleine, elles ont été mise a mal par la vilaine précedente duchesse et ses accolytes  en quelques jours ,il nous faudra des mois pour les remettre a niveau mais nous y arriveront .

Que notre Bourgogne retrouve sa grandeur


Emmaline de Thénac  de Commarin , commissaire aux mines

[img]https://i58.servimg.com/u/f58/15/78/14/09/signat10.png[/img]

[img]http://zupimages.net/up/17/14/wlte.png[/img] [/quote]


[quote][list][color=darkcyan][center]__________

[size=14][b]BILAN MI-MANDAT DU CAPITAINE DE BOURGOGNE[/b][/size]
__________[/center]


Ce nouveau mandat est très passionnant, il me permet d'apprendre d'autres facettes de la fonction de capitaine, même s'il m'en reste pleins à découvrir.

La première partie de ce mandat se résume à la[b] guerre[/b].
Nous avons du mobiliser volontaires et nobles par la levée du ban, pour pouvoir contrer les menaces envers la Bourgogne. Il s'est avéré que les Fatum visaient le Lyonnais-Dauphinois qui étaient déjà infestés par les Renards. La décision fut prise d'aller soutenir vos voisins sur Lyon pour écraser ses mécréants. Une sage décision puisque la victoire fut nôtre

On en retiendra que l'entraide est primordiale.
Vous pouvez [b]être fiers[/b], cela n’aurait pas été possible sans vous : [b]civils, militaires, volontaires et nobles. [size=15]MERCI ![/size] [/b]

Nous ne devons pas lâcher notre vigilance pour autant, [b]sécuriser nos villages et les chemins[/b] est notre priorité.
Il nous reste encore certains travaux à finir à l'Ost, les discussions sont en cours avec le Général, nous espérons que ça motivera les troupes et les futurs engagés.

J'en profite pour féliciter le nouveau soldat qui nous a rejoint le sieur [b]Bertrand de la Reynie[/b], deux autres postulants sont en entretiens avec le Général. N'hésitez pas, si vous souhaitez vous engager, [b]écrivez au capitaine Emma_Castelviray ou le Général Boudalapeste.[/b]

Je finirais ce bilan mi-mandat par des remerciements, en commençant par [b]mes deux Commandants, Emyle et Actarusia[/b], mais aussi tout [b]le conseil des stratèges[/b] pour leur aide et conseils, sans oublier [b]le prévôt dame Lionix[/b] et [b]le connétable sieur Phebus[/b], puis le [b]capitaine Alexa[/b] qui m'a accueillie dans la salle de mobilisation Dauphinoise et pour finir tous les [b]"chevaliers de l'aube" dirigé par sa Grandeur Coleen de Colmarker[/b] qui sont venus nous prêter main forte.


[center]Pour la Bourgogne !

__________

[img]http://img11.hostingpics.net/pics/524266emmasigna.png[/img]
Capitaine de Bourgogne[/center][/color]
[/list][/quote]

[quote]
                                    [b]        Bilan mi-mandat du Connétable[/b]

[b]Le travail confié à la connétablie a été fait en temps et heure, ainsi que les liquidités versées à la maréchaussée, en parfaite coordination avec le bailli et le prévôt.


Le stock d'armes n'a pas évolué, mais des contacts ont été pris auprès des forgerons.

Phébus de Lescart
Connétable de bourgogne
[/b]
[/quote]


[quote][color=indigo][b]Bilan de mi-mandat du Prévôt

Je remercie tout d'abord les maréchaux-chefs douaniers qui font leur travail en montant sur les remparts chaque nuit pour monter la garde courageusement, et qui fournissent leurs rapports de douane le lendemain.
Ils nous permettent, à mon adjointe et moi-même de faire les états d'alerte des villes qui nous sont bien utiles en ces temps difficile.
Merci également aux maréchaux qui viennent renforcer la défense en cas de besoin.

Je déplore cependant le manque momentané de Chef-maréchal dans le ville de Sémur du au regroupement pour la défense de Dijon
Je remercie les personnes qui envoient spontanément leur mémoire et vision qui constituent des informations intéressantes pour la prévôté

La collaboration avec l'armée et la prévôté fonctionne parfaitement , ce qui contribue à la défense efficace des villes Bourguignonnes.

La prévôté cherche toujours des candidats à la maréchaussée surtout pour les villes de Sémur et Tonnerre qui n'ont qu'un chef-maréchal mais pour les autres villes également.
Je me tiens toujours à  disposition pour accueillir tout candidat intéressé par la fonction de chef-maréchal

Le Conseil, dans son entièreté, semble participer au relèvement de la Bourgogne et à la lutte contre les armées des Fatums.

Mon bilan de mi-mandat se résume en une appréciation positive.

Lionix d'Azor[/b][/color]
[/quote]


[quote]Bilan de Mi-Mandat du Procureur de Bourgogne :

Comme a pu vous le dire le Juge, notre tribunal n'a pas été très fréquenté durant le début de ce mandat.
N'ayant le pôle justice n'est pas rester inactif : Nous avons actuellement 5 procédures de lancé grâce aux différentes coopération judiciaire dont la Bourgogne dispose.

Grâce à nos recherches sans relâche, aidé par la Prévôté, nous avons pu lancer à l'encontre des traîtres de la Bourgogne des procès dont l'issue je suis certaine seront à la hauteur de leur méfaits : notamment pour l’usurpatrice Eurus plus connu sous le nom de Gray, mais aussi Diazoli ,ex Bailli de Bourgogne et enfin Jkoek ex maire de Dijon.

Nous avons toute confiance en le travail de Son altesse Royale Lionel de Blanc Combac, Juge de bourgogne, qui saura je le sais défendre au mieux les intérêts de notre Mère Bourgogne.

Pour finir nous tenons à vous rappeler que chaque bourguignon doit se poser ses trois questions,que nous impose notre coutume, avant de faire une quelconque action :

- Un bon père de famille s'abstiendrait-il d'une telle conduite ?
- Si cette conduite se généralisait à la population, la communauté en pâtirait-elle ?
- L'acte a-t-il fait jurisprudence ?

Que le Très Haut vous garde,

Morgane Blanche de Valyria
Procureur de Bourgogne,
[/quote]

[quote][u]Bilan de Mi-Mandat du Juge de Bourgogne :[/u]

[b]N[/b]ous voilà déjà à la mi-mandat, notre tribunal n'a pas été très fréquenté. Nous avons pu donner un seul verdict pour une affaire de Trouble à l'ordre public. Nous sommes également en attente pour rendre cinq verdict grâce à notre coopération judiciaire pour les affaires qui concerne notamment les pillages de la Mairie de Dijon et du Château pour lequel nous serons sans pitié. Car la lois est là pour punir sévèrement ceux qui osent saigner notre Mère Bourgogne.

[b]N[/b]ous tenons également à remercier le Procureur Morgane pour son travail sérieux. La Justice de Bourgogne sera juste avec ceux qui seront accusé et ceux qui seront reconnue innocent.

[b]Q[/b]ue le Très Haut vous garde

[img]http://i21.servimg.com/u/f21/13/75/53/93/f210.png[/img]

[img]http://img15.hostingpics.net/pics/372186Lionel2.png[/img] [/quote]


[i]Rédigé par le conseil, et enluminé le 06 Mars de l'an de Grâce 1465 en le Palais des Ducs à Dijon, par le Porte-Parole Gannicus pour Septimus de Valyria, Duc de Bourgogne. [/i]

[url=http://www.servimg.com/view/11998874/2569][img]http://i97.servimg.com/u/f97/11/99/88/74/91771010.png[/img][/url]

[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Emyle
Diplomate Émérite
Diplomate Émérite
avatar

Nombre de messages : 2682
Localisation : Sémur / Saint-André / Ormoy
Date d'inscription : 27/11/2014

MessageSujet: Re: Annonces du Conseil Ducal de Bourgogne   Lun 10 Avr - 13:45

Citation :

Les Ptits Chariots à cadeaux.
De moi, Septimus de Valyria, Duc de Bourgogne,


Peuple de Bourgogne,

Depuis le 02 Avril 1465 le conseil de Bourgogne organise un grand concours minier sous la direction de Sa Grace Effelissianor. Ce concours durera jusqu’au 24 Avril de cette année et concernera les mines de Chalon, Mâcon , Autun, Cosne et Nevers.

Le principe est très simple pour participer. Il vous suffit de travailler 5 jours à la mine pour un minimum de 10 heures par jour. Il vous suffira ensuite de déposer les rapports de vos heures de travail gargote.

Une fois cela fait vous obtiendrez un ticket pour choisir un des chariots disponibles. Quatre d’entre eux sont remplis de fabuleux cadeaux.
Nous vous invitons donc tous à participer à ce concours que ce soit pour gagner ou simplement pour le plaisir de jouer.


Chère Bourguignonne, Cher Bourguignon à vos Pioches !!!

Rédigé, et enluminé le 06 Mars de l'an de Grâce 1465 en le Palais des Ducs à Dijon, par le Porte-Parole Gannicus pour Septimus de Valyria, Duc de Bourgogne.





Code:
[quote][center][img]http://i21.servimg.com/u/f21/13/41/43/73/entete11.png[/img][/center]

[size=18][b][color=red]Les Ptits Chariots à cadeaux. [/color][/b][/size]
[i]De moi, Septimus de Valyria, Duc de Bourgogne,
 [/i]

[b][color=darkblue]Peuple de Bourgogne, [/color][/b]

[b]Depuis le 02 Avril 1465 le conseil de Bourgogne organise un grand concours minier sous la direction de [color=darkblue]Sa Grace Effelissianor. [/color]Ce concours durera [color=darkblue]jusqu’au 24 Avril[/color] de cette année et concernera les mines de Chalon, Mâcon , Autun, Cosne et Nevers.

Le principe est très simple pour participer. [color=darkblue]Il vous suffit de travailler 5 jours à la mine pour un minimum de 10 heures par jour.[/color] Il vous suffira ensuite de déposer les rapports de vos heures de travail [url=http://forum.lesroyaumes.com/viewtopic.php?t=2334524] gargote.[/url]

Une fois cela fait vous obtiendrez un ticket pour choisir un des chariots disponibles. Quatre d’entre eux sont remplis de fabuleux cadeaux.
Nous vous invitons donc tous à participer à ce concours que ce soit pour gagner ou simplement pour le plaisir de jouer.[/b]

[color=darkblue][size=18][b]Chère Bourguignonne, Cher Bourguignon à vos Pioches !!![/b][/size][/color]

[i]Rédigé, et enluminé le 06 Mars de l'an de Grâce 1465 en le Palais des Ducs à Dijon, par le Porte-Parole Gannicus pour Septimus de Valyria, Duc de Bourgogne. [/i]

[url=http://www.servimg.com/view/11998874/2569][img]http://i97.servimg.com/u/f97/11/99/88/74/91771010.png[/img][/url]

[/quote][size=18][/size]
Revenir en haut Aller en bas
Emyle
Diplomate Émérite
Diplomate Émérite
avatar

Nombre de messages : 2682
Localisation : Sémur / Saint-André / Ormoy
Date d'inscription : 27/11/2014

MessageSujet: Re: Annonces du Conseil Ducal de Bourgogne   Mar 18 Avr - 1:06

Citation :



Ca s'en va et ca revient
De moi, Septimus de Valyria, Duc de Bourgogne,

Peuple de Bourgogne,

Son Excellence Elysea Guynmer a remis sa démission auprès de Sa Grace Septimus de Valyria, qui l’a acceptée. Les raisons étant personnelles nous n’en communiquerons pas la teneur.
Nous tenons à remercier son Excellence Elysea Guynmer pour son travail pour la diplomatie Bourguignonne et nous espérons la revoir rapidement dans les couloirs de la chancellerie de Bourgogne.

En conséquence nous ouvrons aujourd’hui les candidatures pour la fonction de chambellan. Les éventuels candidats ont jusqu’au 24 Avril 1465 pour transmettre leurs candidatures à Sa Grace Septimus de Valyria.

En vous remerciant pour votre attention


Rédigé, et enluminé le 17 Avril de l'an de Grâce 1465 en le Palais des Ducs à Dijon, par le Porte-Parole Gannicus pour Septimus de Valyria, Duc de Bourgogne.




Citation :



Une fête est un excès permis, voire ordonné. *
De moi, Septimus de Valyria, Duc de Bourgogne,

Peuple de Bourgogne,

Après la diplomatie c’est l’animation qui a besoin d’un nouveau meneur. Depuis le retrait de Dame Alitis que nous remercions au passage pour son travail, L'Hôtel de Samerey est à l’abandon.
C’est pourquoi le conseil a décidé d’ouvrir aujourd’hui les candidatures à la fonction de Sénéchale de Bourgogne. Les candidatures seront à transmettre à Sa Grace Septimus de Valyria avant le 24 Avril 1465.

Nous espérons que les candidatures seront nombreuses car même si l’animation est un domaine bien trop souvent négligé, nous considérons qu’une animation forte est un véritable coup de pouce au rayonnement du Duché et son épanouissement.

C’est pourquoi nous espérons que les candidatures seront nombreuses.


Rédigé, et enluminé le 17 Avril de l'an de Grâce 1465 en le Palais des Ducs à Dijon, par le Porte-Parole Gannicus pour Septimus de Valyria, Duc de Bourgogne.



*Sigmund Freud

Code:
[quote][center][img]http://i21.servimg.com/u/f21/13/41/43/73/entete11.png[/img]
[/center]


[size=18][color=red][b]Ca s'en va et ca revient [/b][/color][/size]
[i]De moi, Septimus de Valyria, Duc de Bourgogne, [/i]

[size=18][color=darkblue][b]Peuple de Bourgogne, [/b][/color][/size]

[b][color=darkblue]Son Excellence Elysea Guynmer [/color]a remis sa démission auprès de Sa Grace Septimus de Valyria, qui l’a acceptée. Les raisons étant personnelles nous n’en communiquerons pas la teneur.
Nous tenons à remercier son [color=darkblue]Excellence Elysea Guynmer[/color] pour son travail pour la diplomatie Bourguignonne et nous espérons la revoir rapidement dans les couloirs de la chancellerie de Bourgogne.

En conséquence nous ouvrons aujourd’hui les candidatures pour la fonction de chambellan. Les éventuels candidats ont [color=darkblue]jusqu’au 24 Avril 1465[/color] pour transmettre leurs candidatures à [color=darkblue]Sa Grace Septimus de Valyria.[/color]

En vous remerciant pour votre attention [/b]

[i]Rédigé, et enluminé le 17 Avril de l'an de Grâce 1465 en le Palais des Ducs à Dijon, par le Porte-Parole Gannicus pour Septimus de Valyria, Duc de Bourgogne.[/i]

[url=http://www.servimg.com/view/11998874/2569][img]http://i97.servimg.com/u/f97/11/99/88/74/91771010.png[/img][/url]

[/quote]

[quote][center][img]http://i21.servimg.com/u/f21/13/41/43/73/entete11.png[/img]
[/center]


[size=18][color=red][b]Une fête est un excès permis, voire ordonné. [/b][/color][/size]*
[i]De moi, Septimus de Valyria, Duc de Bourgogne, [/i]

[size=18][color=darkblue][b]Peuple de Bourgogne, [/b][/color][/size]

[b]Après la diplomatie c’est l’animation qui a besoin d’un nouveau meneur. Depuis le retrait de [color=darkblue]Dame Alitis [/color]que nous remercions au passage pour son travail, L'Hôtel de Samerey est à l’abandon.
C’est pourquoi le conseil a décidé d’ouvrir aujourd’hui les candidatures à la fonction de Sénéchale de Bourgogne. Les candidatures seront à transmettre à [color=darkblue]Sa Grace Septimus de Valyria [/color]avant le 24 Avril 1465.

Nous espérons que les candidatures seront nombreuses car même si l’animation est un domaine bien trop souvent négligé, nous considérons qu’une animation forte est un véritable coup de pouce au rayonnement du Duché et son épanouissement.

C’est pourquoi nous espérons que les candidatures seront nombreuses.[/b]

[i]Rédigé, et enluminé le 17 Avril de l'an de Grâce 1465 en le Palais des Ducs à Dijon, par le Porte-Parole Gannicus pour Septimus de Valyria, Duc de Bourgogne.[/i]

[url=http://www.servimg.com/view/11998874/2569][img]http://i97.servimg.com/u/f97/11/99/88/74/91771010.png[/img][/url]

*[size=7]Sigmund Freud[/size]
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Emyle
Diplomate Émérite
Diplomate Émérite
avatar

Nombre de messages : 2682
Localisation : Sémur / Saint-André / Ormoy
Date d'inscription : 27/11/2014

MessageSujet: Re: Annonces du Conseil Ducal de Bourgogne   Sam 29 Avr - 13:12

Citation :



ANNONCE DU CONSEIL DE BOURGOGNE

• Composition du Conseil Ducal•


De Septimus de Valyria, Régent de Bourgogne reconnu par les urnes,

Peuple de Bourgogne ,





Après que votation ducale fut lancée et que les Bourguignons se furent, en bonne et due forme, exprimés, voici ce qui apparut clairement de leurs choix :

Citation :

Répartition des suffrages exprimés :

1. "Bourgogne, Tradition, Prospérité." (BTP) : 64.2%
2. "Bourguignons Unis et Rassemblés pour une Nation Equitable" (BURNE) : 35.8%

La répartition des sièges au scrutin à la proportionnelle conduit à une nouvelle répartition des postes du conseil :


1 : Septimus. (BTP)
2 : Alexandre.olund (BTP)
3 : Maud (BTP)
4 : Gildas.p.a (BTP)
5 : Effelissianor (BTP)
6 : Emma_castelviray (BTP)
7 : Lionel.parfait (BTP)
8 : Aimbaud (BURNE)
9 : Charlemagne_vf (BURNE)
10 : Tobias_maxence. (BURNE)
11 : Guy_de_la_mirandole (BURNE)
12 : Caminho (BTP)

Après les deux jours de réflexion imposés, les conseillers ducaux décidèrent que Septimus de Valyria serait donc le nouveau Régent de Bourgogne.

Que soit donc connue et propagée tant à l'intérieur qu'à l'extérieur du duché la répartition des charges au sein du conseil de la Duchesse de Bourgogne :


- Régent de Bourgogne : Messire Septimus de Valyria, Seigneur d'Artus
- Porte Parole :Sa Grâce Effélissianor de Vosne-Romanée , Duchesse de Saffres


Pôle Justice :


- Juge: Monsieur Caminho de Goëllor , Baron de Sombernon
- Procureur :Son Altesse Royale Charlemagne de Castelmaure-Frayner , Duc du Nivernais, Vicomte de Chastellux, Baron de Chablis et de Laignes

Pôle Economie :


- Bailli :Sa Grâce Maud St Anthelme , Duchesse de Sennecey
- CAC : Monseigneur Alexandre Olund , Vicomte de Chatillons en Bazois, Seigneur de Giry
- CAM : Messire Gildas Philippe Alexandre de Castel

Pôle Sécurité/Militaire :


- Capitaine : Sa Grâce Emma de Castelviray-Bonnemaison, Duchesse de Chateauneuf-en-Thymerais, Vicomtesse de Rémalard et Baronne d'Authon du Perche
- Connétable : Son Altesse Royale Lionel Parfait de Blanc Combat , Vicomte de Digoine, baron de Mâlain
- Prévôt des maréchaux :Messire Tobias Maxence de Chambertin-Isthar Von Znieski


Conseillers sans poste : :

Sa Magnificence Aimbaud de Josseliniere ,Marquis de Nemours, Duc de Corbigny
Son Altesse Royale Guy de la Mirandole , Duc de Saint-Fargeau, baron d'Auxonne




Rédigé par Effélissianor de Vosne-Romanée Porte parole de Bourgogne , signé et scellé par Septimus de Valyria , Régent de Bourgogne, ce 28 avril 1465 , en le Palais des Ducs de Bourgogne.




Code:
[quote][center][img]http://i21.servimg.com/u/f21/13/41/43/73/entete11.png[/img]
[/center]


 [center][b][size=20][color=blue]ANNONCE DU CONSEIL DE BOURGOGNE [/color] [/size]

 [size=14][color=red]• Composition du Conseil Ducal•[/color][/size][/b][/center]


[b]De Septimus de Valyria, Régent de Bourgogne reconnu par les urnes,

Peuple de Bourgogne ,[/b]




[b]Après que votation ducale  fut lancée et que les Bourguignons se furent, en bonne et due forme, exprimés, voici ce qui apparut clairement de leurs choix :[/b]

[quote]
[b]Répartition des suffrages exprimés [/b]:

1. "Bourgogne, Tradition, Prospérité." (BTP) : 64.2%
2. "Bourguignons Unis et Rassemblés pour une Nation Equitable" (BURNE) : 35.8%

La répartition des sièges au scrutin à la proportionnelle conduit à une nouvelle répartition des postes du conseil :


1 : Septimus. (BTP)
2 : Alexandre.olund (BTP)
3 : Maud (BTP)
4 : Gildas.p.a (BTP)
5 : Effelissianor (BTP)
6 : Emma_castelviray (BTP)
7 : Lionel.parfait (BTP)
8 : Aimbaud (BURNE)
9 : Charlemagne_vf (BURNE)
10 : Tobias_maxence. (BURNE)
11 : Guy_de_la_mirandole (BURNE)
12 : Caminho (BTP)[/quote]

[b]Après les deux jours de réflexion imposés, les conseillers ducaux décidèrent que Septimus de Valyria  serait donc le nouveau Régent de Bourgogne.

Que soit donc connue et propagée tant à l'intérieur qu'à l'extérieur du duché la répartition des charges au sein du conseil de la Duchesse de Bourgogne : [/b]

-[b] [size=18]Régent de Bourgogne[/size][/b] :[size=16] Messire Septimus de Valyria, Seigneur d'Artus[/size]
- [b]Porte Parole[/b] :Sa Grâce Effélissianor de Vosne-Romanée , Duchesse de Saffres
[u][size=16][b]

Pôle Justice : [/b][/size][/u]

- [b]Juge[/b]: Monsieur Caminho de Goëllor , Baron de Sombernon
-[b] Procureur [/b]:Son Altesse Royale Charlemagne de Castelmaure-Frayner , Duc du Nivernais, Vicomte de Chastellux, Baron de Chablis et de Laignes

[u][size=16][b]Pôle Economie :[/b][/size][/u]


- [b]Bailli [/b]:Sa Grâce  Maud St Anthelme , Duchesse de Sennecey
- [b]CAC [/b]:  Monseigneur Alexandre Olund , Vicomte de Chatillons en Bazois, Seigneur de Giry
- [b]CAM [/b]: Messire Gildas Philippe Alexandre de Castel
[u]
[size=16][b]Pôle Sécurité/Militaire :[/b][/size][/u]

- [b]Capitaine[/b] : Sa Grâce Emma de Castelviray-Bonnemaison, Duchesse de Chateauneuf-en-Thymerais, Vicomtesse de Rémalard et Baronne d'Authon du Perche
- [b]Connétable[/b] : Son Altesse Royale Lionel Parfait de Blanc Combat , Vicomte de Digoine, baron de Mâlain
- [b]Prévôt des maréchaux[/b] :Messire Tobias Maxence de Chambertin-Isthar Von Znieski


[size=16][b][u]Conseillers sans poste : [/u][/b][/size]:

 Sa Magnificence Aimbaud de Josseliniere ,Marquis de Nemours, Duc de Corbigny
 Son Altesse Royale Guy de la Mirandole , Duc de Saint-Fargeau, baron d'Auxonne
[i]



Rédigé par Effélissianor de Vosne-Romanée Porte parole de Bourgogne , signé et  scellé par Septimus de Valyria , Régent de Bourgogne, ce 28 avril 1465 , en le Palais des Ducs de Bourgogne.[/i]

[img]http://img15.hostingpics.net/pics/807171septime001j.png[/img]
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Emyle
Diplomate Émérite
Diplomate Émérite
avatar

Nombre de messages : 2682
Localisation : Sémur / Saint-André / Ormoy
Date d'inscription : 27/11/2014

MessageSujet: Re: Annonces du Conseil Ducal de Bourgogne   Lun 1 Mai - 14:57

Citation :




ANNONCE DU CONSEIL DE BOURGOGNE

• Vendez vos PEI c'est la vie ! •



De Septimus de Valyria, Régent de Bourgogne reconnu par les urnes,

Peuple de Bourgogne ,





Tous les matins le bailli a besoin de 40 parchemins en institutions afin que les membres du Conseil Ducal aient accès à leur bureau.

Chaque érudit peut posséder jusqu'à 20 PEI par jour.

Aussi , il est très important pour notre Duché d'avoir des érudits à l'écoute du Bailli.

Un bureau est spécialement ouvert en gargote afin que vous puissiez proposer vos parchemins chaque jour.

Un grand merci à ceux qui s'y rendent quotidiennement.

Le Bailli Maud de St Anthelme vous y attend.

Pour la Bourgogne !







Rédigé par Effélissianor de Vosne-Romanée Porte parole de Bourgogne , signé et scellé par Septimus de Valyria , Régent de Bourgogne, ce 30 avril 1465 , en le Palais des Ducs de Bourgogne.



Code:
[quote]



[center][b][size=20][color=blue]ANNONCE DU CONSEIL DE BOURGOGNE [/color] [/size]

 [size=14][color=red]• Vendez vos PEI c'est la vie ! •[/color][/size][/b][/center]



[size=13][b]De Septimus de Valyria, Régent de Bourgogne reconnu par les urnes,

Peuple de Bourgogne ,[/b] [/size]




[size=13]Tous les matins le bailli a besoin de[b] 40 parchemins en institutions[/b] afin que les membres du Conseil Ducal aient accès à leur bureau.

Chaque érudit peut posséder [b]jusqu'à 20 PEI [/b]par jour.

Aussi , il est très important pour notre Duché d'avoir [b]des érudits [/b]à l'écoute du Bailli.

[url=http://forum.lesroyaumes.com/viewtopic.php?t=2170864&postdays=0&postorder=asc&start=3405]Un bureau[/url] est spécialement ouvert en gargote afin que vous puissiez [b]proposer vos parchemins chaque jour[/b].

[b]Un grand merci [/b]à ceux qui s'y rendent quotidiennement.

Le Bailli [b]Maud de St Anthelme[/b] vous y attend.

Pour la Bourgogne ![/size]






[i]Rédigé par Effélissianor de Vosne-Romanée Porte parole de Bourgogne , signé et  scellé par Septimus de Valyria , Régent de Bourgogne, ce 30 avril 1465 , en le Palais des Ducs de Bourgogne.[/i]

[img]http://img15.hostingpics.net/pics/807171septime001j.png[/img]
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Emyle
Diplomate Émérite
Diplomate Émérite
avatar

Nombre de messages : 2682
Localisation : Sémur / Saint-André / Ormoy
Date d'inscription : 27/11/2014

MessageSujet: Re: Annonces du Conseil Ducal de Bourgogne   Lun 1 Mai - 14:59

Citation :




ANNONCE DU CONSEIL DE BOURGOGNE

• Quand les nantis s’insurgent. •



De Septimus de Valyria, Régent de Bourgogne reconnu par les urnes,

Peuple de Bourgogne ,



Depuis la mise en place du nouveau conseil, la Prévôté se trouve agité de bien des spasmes désagréables. Cette agitation, causée par l’incurie lamentable du Prévôt précédent ressemble comme deux gouttes d’eau à un sabotage méthodique.

Ainsi, le brasier savamment entretenue par la Givrée de Givry et ses sbires, une protestation a gagné la prévôté.

Nous avons vu ensuite certains chef maréchaux se plaindre d’une baisse des salaires.
Il nous apparait, sur ce point, nécessaire de rétablir la vérité. Le Prévôt n’a fait que suivre mes ordres. En effet, le précédent Conseil a voté une baisse de salaire d’un écu des Chef Maréchaux. Cette annonce n’a pas encore été publiée, elle le devait être hier. Cela n’a pas été car, mes conseillers fidèles et dévoués m’ont fait valoir que, même si le vote avait eu lieu sous un conseil précédent, il me fallait être revêtu par l’autorité ducale pour le publier.

L’annonce en a été retardée, mais je n’ai pas annulée mon ordre, par méprise. J’en profite pour rappeler que l’ancien Prévôt, à l’origine des désordres, devait les en informer il y a deux semaines.

Ce malentendu rétabli, je tiens à affirmer une chose claire : Les mécontents sont parfaitement libres d’aller voir ailleurs si l’herbe y est plus verte. Nous avons entendu des protestations sur le manque de concertation avec les CM sur cette baisse. Nous leur disons que nous n’avons pas à nous concerter avec eux. Ils sont au service de la Bourgogne, pas de leur bourse.

Item, les Chef Maréchaux bénéficient de privilèges bien éloignés du commun des bourguignons. Nous les incitons à devenir chef d’armée, pour voir. Nous verrons alors s’ils agissent comme messire Emyle qui, dans un désintérêt total de sa bourse, a fait don de TROIS MOIS de solde au duché afin de l’aider à se remettre de ses blessures, que la cheffe d’armée Actarusia a fait don, elle, de DEUX MOIS de solde. Voilà maintenant qu’on nous cherche querelle pour un écu ? Ceux-là n’ont-ils pas honte ? Ceux n’ont-ils pas d’honneur ?

Ceux-là, en tout cas, ne sont pas irremplaçables. Il y aura toujours de fiers bourguignons pour protéger leur duché sans penser d’abord à leurs intérêts corporatistes. Qu’ils sachent que nous serons intraitables. Et qu’il n’est pas de notre goût de plier face à des revendications d’intérêt particuliers.
Servez, avant de vous servir. Ou partez.

Ainsi l’honneur le commande.



Rédigé ,signé et scellé par Septimus de Valyria , Régent de Bourgogne, ce 30 avril 1465 , en le Palais des Ducs de Bourgogne.



Code:
[quote]



[center][b][size=20][color=blue]ANNONCE DU CONSEIL DE BOURGOGNE [/color] [/size]

 [size=14][color=red]• Quand les nantis s’insurgent. •[/color][/size][/b][/center]



[size=13][b]De Septimus de Valyria, Régent de Bourgogne reconnu par les urnes,

Peuple de Bourgogne ,[/b] [/size]


[size=13]Depuis la mise en place du nouveau conseil, la Prévôté se trouve agité de bien des spasmes désagréables. Cette agitation, causée par l’incurie lamentable du[b] Prévôt précédent[/b] ressemble comme deux gouttes d’eau à un sabotage méthodique.
 
Ainsi, le brasier savamment entretenue par la Givrée de Givry et ses sbires, une protestation a gagné la prévôté.

Nous avons vu ensuite certains chef maréchaux se plaindre d’une baisse des salaires.
Il nous apparait, sur ce point, nécessaire de rétablir la vérité. Le Prévôt n’a fait que suivre mes ordres. En effet, le précédent Conseil a voté une baisse de salaire d’un écu des Chef Maréchaux. Cette annonce n’a pas encore été publiée, [b]elle le devait être hier[/b]. Cela n’a pas été car, mes conseillers fidèles et dévoués m’ont fait valoir que, même si le vote avait eu lieu sous un conseil précédent, il me fallait être revêtu par l’autorité ducale pour le publier.
 
L’annonce en a été retardée, mais je n’ai pas annulée mon ordre, par méprise. J’en profite pour rappeler que l’ancien Prévôt, à l’origine des désordres, [b]devait les en informer[/b] il y a deux semaines.

Ce malentendu rétabli, je tiens à affirmer une chose claire : Les mécontents sont parfaitement libres d’aller voir ailleurs si l’herbe y est plus verte. Nous avons entendu des protestations sur le manque de concertation avec les CM sur cette baisse. Nous leur disons que nous n’avons pas à nous concerter avec eux. Ils sont au service de la Bourgogne, pas de leur bourse.

Item, les Chef Maréchaux bénéficient de privilèges bien éloignés du commun des bourguignons. Nous les incitons à devenir chef d’armée, pour voir. Nous verrons alors s’ils agissent comme[b] messire Emyle[/b] qui, dans un désintérêt total de sa bourse, a fait don de TROIS MOIS de solde au duché afin de l’aider à se remettre de ses blessures, que la cheffe d’armée[b] Actarusia[/b] a fait don, elle, de DEUX MOIS de solde. Voilà maintenant qu’on nous cherche querelle pour un écu ?[b] Ceux-là n’ont-ils pas honte ? Ceux n’ont-ils pas d’honneur ? [/b]

Ceux-là, en tout cas, ne sont pas [b]irremplaçables[/b]. Il y aura toujours de [b]fiers bourguignons [/b]pour protéger leur duché sans penser d’abord à leurs intérêts corporatistes. Qu’ils sachent que nous serons intraitables. Et qu’il n’est pas de notre goût de plier face à des revendications d’intérêt particuliers.
Servez, avant de vous servir. Ou partez.

Ainsi l’honneur le commande.

[/size]

[i]Rédigé ,signé et  scellé par Septimus de Valyria , Régent de Bourgogne, ce 30 avril 1465 , en le Palais des Ducs de Bourgogne.[/i]

[img]http://img15.hostingpics.net/pics/807171septime001j.png[/img]
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Emyle
Diplomate Émérite
Diplomate Émérite
avatar

Nombre de messages : 2682
Localisation : Sémur / Saint-André / Ormoy
Date d'inscription : 27/11/2014

MessageSujet: Re: Annonces du Conseil Ducal de Bourgogne   Sam 13 Mai - 12:16

Citation :




ANNONCE DU CONSEIL DE BOURGOGNE




De Septimus de Valyria, Régent de Bourgogne reconnu par les urnes,

Peuple de Bourgogne ,





Aujourd’hui, la coopération et l’amitié entre les provinces a remporté une nouvelle victoire face à l’engeance brigande.

Averti hier par Sa Grâce Coleen de Colmarker d’une potentielle attaque sur Tonnerre, au moment même où j’y étais en séjour afin d’y rencontrer le bon peuple Tonnerrois, voilà qu’aujourd’hui, grâce à la formidable mobilisation populaire dirigée par le Prévôt, nous avons su avorter ces minables coupe-jarrets qui une fois encore ont cru pouvoir rançonner la Bourgogne.

J’invite tous les maires de Bourgogne à conserver une extrême vigilance et à mettre les biens de leur municipalité en sureté, et les habitants à se mobiliser auprès de leur maire ou du Prévôt, Tobias Maxence (ig Tobias_maxence), afin de protéger vos villes et vos champs.

La martiale Bourgogne ne pliera pas devant la vermine.




Rédigé ,signé et scellé par Septimus de Valyria , Régent de Bourgogne, ce 5 mai 1465 , en le Palais des Ducs de Bourgogne.



Code:
[quote]



[center][b][size=20][color=blue]ANNONCE DU CONSEIL DE BOURGOGNE [/color] [/size]

[/b][/center]



[size=13][b]De Septimus de Valyria, Régent de Bourgogne reconnu par les urnes,

Peuple de Bourgogne ,[/b] [/size]


[size=13]

Aujourd’hui, la coopération et l’amitié entre les provinces a remporté une nouvelle victoire face à l’engeance brigande.

Averti hier par Sa Grâce[b] Coleen de Colmarker[/b] d’une potentielle attaque sur Tonnerre, au moment même où j’y étais en séjour afin d’y rencontrer le bon peuple Tonnerrois, voilà qu’aujourd’hui, grâce à la formidable mobilisation populaire dirigée par le Prévôt, nous avons su avorter ces minables coupe-jarrets qui une fois encore ont cru pouvoir rançonner la Bourgogne.

J’invite[b] tous les maires de Bourgogne [/b]à conserver une extrême [b]vigilance [/b]et à mettre les biens de leur municipalité en sureté, et les[b] habitants à se mobiliser[/b] auprès de leur maire ou du Prévôt, [b]Tobias Maxence[/b] (ig Tobias_maxence), afin de protéger vos villes et vos champs.
 
La martiale Bourgogne ne pliera pas devant la vermine.


[/size]

[i]Rédigé ,signé et  scellé par Septimus de Valyria , Régent de Bourgogne, ce 5 mai 1465 , en le Palais des Ducs de Bourgogne.[/i]

[img]http://img15.hostingpics.net/pics/807171septime001j.png[/img]
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Emyle
Diplomate Émérite
Diplomate Émérite
avatar

Nombre de messages : 2682
Localisation : Sémur / Saint-André / Ormoy
Date d'inscription : 27/11/2014

MessageSujet: Re: Annonces du Conseil Ducal de Bourgogne   Sam 13 Mai - 12:16

Citation :
 



ANNONCE DU CONSEIL DE BOURGOGNE

• Abrogation des décrets d'entrave à la liberté de commerce.



De Septimus de Valyria, Duc de Bourgogne,

 Peuple de Bourgogne ,





Pour le bien de la Bourgogne , de nos mairies , de notre commerce , nous abrogeons  dès maintenant les décrets d'entrave à la liberté de commerce suivants .

De fait, cela rétablit les décrets antérieurs qui édictaient cette liberté de commerce.





Citation :
ANNONCE DU CONSEIL DE BOURGOGNE
• De la grille des salaires •

De Nous, Anne II, Duchesse de Bourgogne,

Au peuple de Bourgogne
A tous ceux qui liront ou se feront lire

Paix et Joie

Afin de libérer le marché des offres d'emploi, et de donner davantage de pouvoir et de responsabilités aux maires, le Conseil Ducal a débattu et voté à la majorité en faveur de l'abrogation du décret ducal le régissant, qui est le suivant :


Citation :




A tous y-ceux et y-celles que ce présent escrit liront ou entendront,

Salut.


Nous, Angélyque de la Mirandole, Duchesse de Bourgogne, faisons savoir ce qui suit:


  • Que suite à de nombreux débats, et après avoir pesé le pour et le contre, nous avons décidé d'user de notre droit afin de proclamer l'interdiction de toute grille de salaire, qu'elle soit obligatoire, ou conseillée.

  • Nous demandons aux Bourgmestres de Bourgogne de bien vouloir retirer la grille figurant sur le panneau d'affichage de leur mairie, ainsi qu'aux différents endroits où cette dernière figure.




Pour que nul ne puisse contester ce document, Nous le ratifions par notre main et y-apposons le sceau de la Bourgogne.






Faict à Dijon le quinzième jour du dixième mois de l'an de grâce mil quatre cent cinquante huit
Citation :
[Addendum du 26 janvier 1460 pour retrait des références au Codex.]

Que Saint Bynarr protège la Bourgogne.

Rédigé par Phebus de Lescart, seigneur d'Estevaux et du Mont de Rivière & Porte-Parole de Bourgogne
Signé et scellé par Sa Grâce Anne II de Bourgogne, en le palais ducal de Dijon, le neuvième jour du mois de Janvier de l’an neuf, mil quatre cent soixante-cinq.






Citation :
ANNONCE DU CONSEIL DE BOURGOGNE
• De l'usage de l'indigo •

De Nous, Anne II, Duchesse de Bourgogne,

Au peuple de Bourgogne
A tous ceux qui liront ou se feront lire

Paix et Joie

Parce que la Bourgogne est en changement constant, et que certains décrets n'ont plus d'utilité, le Conseil Ducal a débattu et voté à la majorité en faveur de l'abrogation du décret ducal régissant l'utilisation des colorants, et qui est le suivant :


Citation :


De Nous, Crezus De Montestier, Duc de Bourgogne, dict « Le Fertile bienveillant »


    ♠♠ DE L’USAGE INTEMPESTIF DES COLORANTS ♠♠



A tous ceux qui la présente déclaration liront ou se feront lire,
Salutations.


En toute modestie ;

« Il n’est pas pire artiste que celui qui comble par le vide » - Crezus, Conférence plénière sur l’Art clérical, 17 Juin 1461

Ecrire avec une plume est un plaisir que beaucoup se refusent, car comme un accouchement, cela se fait dans la douleur. Les ampoules, les crampes, les yeux fatigués, la fatigue cérébrale et les maux de tête que cela occasionne, sont pour beaucoup insurmontables, malgré le bonheur qui leur tend les bras une fois la missive scellée.

A ceux qui arrivent néanmoins à passer outre la misère du présent, pour jouir du futur, Nous disons « bravo » ! Pourtant, il convient, comme en tout art, de détecter l’artifice. Il arrive que, parfois, pour gagner des galons et de la reconnaissance, le médiocre sorte de sa tanière et trouve, par des moyens plats et ternes, de se faire croire haut en couleur.

De fait.

Dès ce jour, invitons l’humble, le sage, l’intelligent, le brillant, à ne point user de plus de 2 couleurs par parchemin - en sus du noir charbon. Profusion étant souvent ridicule, Nous pensons qu’il est plus adéquat pour ne pas insulter le lecteur, les scribes recopieurs & les passants, de ne point user d’un foisonnement d’encre aux couleurs d’un arc en ciel maussade d’Avalon la Perfide.

Les écrits restent, les couleurs s’envolent.

Que vive la Bourgogne !

Faict le troisième jour de septembre de l'an de grâce MCDLXI, en le palais des Ducs de Bourgogne :
Rédigé, signé et scellé par sa Grasce Crézus de Montestier, Duc de Bourgogne.





Que Saint Bynarr protège la Bourgogne.

Rédigé par Phebus de Lescart, seigneur d'Estevaux et du Mont de Rivière & Porte-Parole de Bourgogne
Signé et scellé par Sa Grâce Anne II de Bourgogne, en le palais ducal de Dijon, le neuvième jour du mois de Janvier de l’an neuf, mil quatre cent soixante-cinq.





Citation :
ANNONCE DU CONSEIL DE BOURGOGNE
• Du commerce libéré •

De Nous, Anne II, Duchesse de Bourgogne,

Au peuple de Bourgogne
A tous ceux qui liront ou se feront lire

Paix et Joie

Afin de donner davantage autorité aux mairies concernant l'accès et la régulation des flux de marchandises et de leurs prix sur les marchés, le Conseil Ducal a débattu et voté à la majorité en faveur de l'abrogation du décret sur le Commerce libéré en Bourgogne, qui est le suivant :


Citation :




    Décret sur le Commerce libéré en Bourgogne




Sous la garde du Très-Haut et de Ses prophètes


De Nous, Maud Saint Anthelme de Rivien, duchesse de Bourgogne,

A tous ceux qui la présente annonce liront ou feront lire,
Salutations.




    Avons considéré avec attention les usages du commerce en Bourgogne, à l'échelle du duché comme à celui des marchés domestiques municipaux. Avons par suite de cet examen déterminé les avantages qu'il y aura pour nos sujets comme pour nos marchands, à préciser et légiférer sur cette question la politique suivie par la Bourgogne depuis un certain temps.Décidons et fixons par le présent décret la libération du commerce en Bourgogne. De ce jour, le commerce ne saurait souffrir en nos terres quelques règlementations que ce soit, en matière de prix ou d'accès aux marchandises, produits ou denrées sur les marchés de nos bonnes villes, sauf disposition contraire prises par les autorités du duché de Bourgogne.La spéculation et la déstabilisation de marché font exception à cette libération du commerce, ainsi que le rappelleront nos tribunaux à ceux qui contreviendraient ainsi à la coutume de Bourgogne. Pareillement, les marchandises décrétées stratégiques par le duché de Bourgogne sont toujours soumises aux règlements indiqués par la Coutume de Bourgogne et ne sont pas concernées par ce décret.En conséquence de ce décret, tout arrêté municipal ou toute forme de régulation précédent ce décret, sont déclarés abrogés et nuls. Seuls les éventuels décrets émis ou validés par le Conseil ducal ultérieurement au présent décret pourront prétendre avoir valeur légale et légitime.Le présent décret a reçu l'approbation du Conseil ducal à une majorité 6 voix, sur 11 votants.Ont participé au vote déterminant l'opportunité de ce décret les conseillers suivants:Sa Grasce Maud Saint Anthelme de Rivien, duchesse de Bourgogne; Son Altesse Charlemagne von Frayner-Castelmaure, prince de France; Monseigneur Aegon de Valyria, seigneur de Saizerais; le sire Gaultier de Ravart, seigneur de Chambilly; le sire Alexandre Olund, seigneur de Giry et de Bonnencontre; le sire Gautier de Vaisneau, seigneur de Lusigny; le père Aristokolès de Valyria; dame Adriah de la Croix de Bramafan; dame Margot d'Euphor Pendragon; messire Gothyra, messire Caminho.Ainsi que les consultants suivants:Sa Grasce Angélyque de la Mirandole, duchesse du Charolais; Sa Grasce Della de la Mirandole d'Amahir-Euphor, duchesse de Chartres; Sa Grasce Niall de Rivien, duc consort de Bourgogne; la vicomtesse Lenada de Valmont, vicomtesse de Chamilly; le baron Athos de la Bronze, baron de Chatillon-en-Bazoys; la dame Keltica de Chancelley, dame de Salives; la dame Aryanha Farnese, dame de Chenôve.Que prospère la Bourgogne et nos sujets sous des loys favorables à leur activité et leur labeur.Qu'il en soit ainsi par nostre volonté,Pour le bien de la Bourgogne et de nos sujets



Faict le 15 de novembre de l'An de Grasce 1460 au Palais des Ducs de Bourgogne,
Par Monseigneur Aegon, Porte-Parole de Bourgogne, pour Sa Grasce la duchesse de Bourgogne

Signé et scellé par icelle







En conséquence de quoi, chaque maire a désormais la liberté de soumettre un décret municipal au Conseil Ducal s'il estime son application nécessaire dans sa ville dans l'intérêt économique de son marché.

Que Saint Bynarr protège la Bourgogne.

Rédigé par Phebus de Lescart, seigneur d'Estevaux et du Mont de Rivière & Porte-Parole de Bourgogne
Signé et scellé par Sa Grâce Anne II, en le palais ducal de Dijon, le douzième jour du mois de Janvier de l’an neuf, mil quatre cent soixante-cinq.




Rédigé par Effélissianor de Vosne-Romanée Porte parole de Bourgogne , signé et  scellé par Septimus de Valyria , Duc de Bourgogne, ce 10 mail 1465 , en le Palais des Ducs de Bourgogne.



Code:
[quote][center][img]http://i21.servimg.com/u/f21/13/41/43/73/entete11.png[/img] 
[/center]



[center][b][size=20][color=blue]ANNONCE DU CONSEIL DE BOURGOGNE [/color] [/size]

 [size=14][color=red]• Abrogation des décrets d'entrave à la liberté de commerce.[/color][/size][/b][/center]



[size=14][b]De Septimus de Valyria, Duc de Bourgogne,[/b][/size]

  [size=13][b]Peuple de Bourgogne ,[/b]




[b]
Pour le bien de la Bourgogne , de nos mairies , de notre commerce , nous abrogeons  dès maintenant les décrets d'entrave à la liberté de commerce suivants .

De fait, cela rétablit les décrets antérieurs qui édictaient cette liberté de commerce.[/b]



[/size]
[quote][center][img]http://zupimages.net/up/17/01/9ubb.png[/img][/center]
[center][b][size=18][color=indigo]ANNONCE DU CONSEIL DE BOURGOGNE [/color] [/size]
 [size=14][color=red]• De la grille des salaires •[/color][/size][/b][/center]

 [i] [color=indigo] [b]De Nous, Anne II, Duchesse de Bourgogne,[/b]

 [b]A[/b]u peuple de Bourgogne
 [b]A[/b] tous ceux qui liront ou se feront lire

 [b]P[/b]aix et Joie
 
[b]A[/b]fin de [b]libérer le marché des offres d'emploi[/b], et de donner davantage de [b]pouvoir et de responsabilités aux maires[/b], le Conseil Ducal a débattu et [b]voté à la majorité en faveur[/b] de l'abrogation du décret ducal le régissant, qui est le suivant :[/color][/i]

[quote][img]http://i21.servimg.com/u/f21/13/41/43/73/entete11.png[/img]



[i]A tous y-ceux et y-celles que ce présent escrit liront ou entendront,

Salut.[/i]

[b]Nous, Angélyque de la Mirandole, Duchesse de Bourgogne, faisons savoir ce qui suit:[/b]

[list]
[*]Que suite à de nombreux débats, et après avoir pesé le pour et le contre, nous avons décidé d'user de notre droit afin de proclamer [b]l'interdiction de toute grille de salaire[/b], qu'elle soit obligatoire, ou conseillée.

[*]Nous demandons aux [b]Bourgmestres[/b] de Bourgogne de bien vouloir [b]retirer la grille[/b] figurant sur le panneau d'affichage de leur mairie, ainsi qu'aux différents endroits où cette dernière figure.


[/list]

[i]Pour que nul ne puisse contester ce document, Nous le ratifions par notre main et y-apposons le sceau de la Bourgogne.[/i]

[img]http://nsa20.casimages.com/img/2010/09/12/100912101714888272.png[/img]

[img]http://img15.hostingpics.net/pics/917710bourgognejxg4.png[/img]


Faict à Dijon le quinzième jour du dixième mois de l'an de grâce mil quatre cent cinquante huit
[quote][Addendum du 26 janvier 1460 pour retrait des références au Codex.][/quote]
[/quote]
[i][color=indigo]
[b]Q[/b]ue Saint Bynarr protège la Bourgogne.

[b]R[/b]édigé par Phebus de Lescart, seigneur d'Estevaux et du Mont de Rivière & Porte-Parole de Bourgogne
[b]S[/b]igné et scellé par Sa Grâce Anne II de Bourgogne, en le palais ducal de Dijon, le neuvième jour du mois de Janvier de l’an neuf, mil quatre cent soixante-cinq.[/color][/i]

[img]http://www.zupimages.net/up/17/01/p3ef.png[/img]
[img]http://img15.hostingpics.net/pics/917710bourgognejxg4.png[/img]
[/quote]


[quote][center][img]http://zupimages.net/up/17/01/9ubb.png[/img][/center]
[center][b][size=18][color=indigo]ANNONCE DU CONSEIL DE BOURGOGNE [/color] [/size]
 [size=14][color=red]• De l'usage de l'indigo •[/color][/size][/b][/center]

 [i] [color=indigo] [b]De Nous, Anne II, Duchesse de Bourgogne,[/b]

 [b]A[/b]u peuple de Bourgogne
 [b]A[/b] tous ceux qui liront ou se feront lire

 [b]P[/b]aix et Joie
 
[b]P[/b]arce que la Bourgogne est en[b] changement constant[/b], et que certains décrets [b]n'ont plus d'utilité[/b], le Conseil Ducal a [b]débattu et voté à la majorité en faveur de l'abrogation du décret ducal[/b] régissant l'utilisation des colorants, et qui est le suivant :
[/color][/i]

[quote][img]http://img15.hostingpics.net/pics/912341BourgogneStandard.png[/img]

[b]D[/b]e Nous, [b]C[/b]rezus De [b]M[/b]ontestier, Duc de Bourgogne, dict « Le Fertile bienveillant »

[list]
♠♠ DE L’USAGE INTEMPESTIF DES COLORANTS ♠♠[/list]


[b]A[/b] tous ceux qui la présente déclaration liront ou se feront lire,
[b]S[/b]alutations.


[b]E[/b]n toute modestie ;

[i]« Il n’est pas pire artiste que celui qui comble par le vide » - [u]Crezus, Conférence plénière sur l’Art clérical, 17 Juin 1461[/u][/i]
 
[b]E[/b]crire avec une plume est un plaisir que beaucoup se refusent, car comme un accouchement, cela se fait dans la douleur. Les ampoules, les crampes, les yeux fatigués, la fatigue cérébrale et les maux de tête que cela occasionne, sont pour beaucoup insurmontables, malgré le bonheur qui leur tend les bras une fois la missive scellée.

[b]A[/b] ceux qui arrivent néanmoins à passer outre la misère du présent, pour jouir du futur, [b]N[/b]ous disons « bravo » ! Pourtant, il convient, comme en tout art, de détecter l’artifice. Il arrive que, parfois, pour gagner des galons et de la reconnaissance, le médiocre sorte de sa tanière et trouve, par des moyens plats et ternes, de se faire croire haut en couleur.

[i][b]D[/b]e fait.[/i]

[b]D[/b]ès ce jour, invitons l’humble, le sage, l’intelligent, le brillant, à ne point user de plus de 2 couleurs par parchemin - en sus du noir charbon. Profusion étant souvent ridicule, [b]N[/b]ous pensons qu’il est plus adéquat pour ne pas insulter le lecteur, les scribes recopieurs & les passants, de ne point user d’un foisonnement d’encre aux couleurs d’un arc en ciel maussade d’Avalon la Perfide.

[b]L[/b]es écrits restent, les couleurs s’envolent.

[b]Q[/b]ue vive la Bourgogne !

[b]F[/b]aict le troisième jour de septembre de l'an de grâce MCDLXI, en le palais des Ducs de Bourgogne :
[b]R[/b]édigé, signé et scellé par sa Grasce [b]C[/b]rézus de [b]M[/b]ontestier, Duc de Bourgogne.

[img]http://img15.hostingpics.net/pics/918848signaturecrezus.png[/img]
[img]http://img15.hostingpics.net/pics/917710bourgognejxg4.png[/img]
[/quote]

[i][color=indigo]
[b]Q[/b]ue Saint Bynarr protège la Bourgogne.

[b]R[/b]édigé par Phebus de Lescart, seigneur d'Estevaux et du Mont de Rivière & Porte-Parole de Bourgogne
[b]S[/b]igné et scellé par Sa Grâce Anne II de Bourgogne, en le palais ducal de Dijon, le neuvième jour du mois de Janvier de l’an neuf, mil quatre cent soixante-cinq.[/color][/i]

[img]http://www.zupimages.net/up/17/01/p3ef.png[/img]
[img]http://img15.hostingpics.net/pics/917710bourgognejxg4.png[/img]
[/quote]

[quote][center][img]http://zupimages.net/up/17/01/9ubb.png[/img][/center]
[center][b][size=18][color=indigo]ANNONCE DU CONSEIL DE BOURGOGNE [/color] [/size]
 [size=14][color=red]• Du commerce libéré •[/color][/size][/b][/center]

 [i] [color=indigo] [b]De Nous, Anne II, Duchesse de Bourgogne,[/b]

 [b]A[/b]u peuple de Bourgogne
 [b]A[/b] tous ceux qui liront ou se feront lire

 [b]P[/b]aix et Joie
 
[b]A[/b]fin de donner [b]davantage autorité aux mairies[/b] concernant l'accès et la régulation [b]des flux de marchandises et de leurs prix sur les marchés[/b], le Conseil Ducal a [b]débattu et voté à la majorité en faveur de l'abrogation du décret[/b] sur le Commerce libéré en Bourgogne, qui est le suivant :[/color][/i]

[quote]


[list]
Décret sur le Commerce libéré en Bourgogne[/list]



Sous la garde du Très-Haut et de Ses prophètes


De Nous, [b]Maud Saint Anthelme de Rivien[/b], duchesse de Bourgogne,

A tous ceux qui la présente annonce liront ou feront lire,
Salutations.



[list]
Avons considéré avec attention les usages du commerce en Bourgogne, à l'échelle du duché comme à celui des marchés domestiques municipaux. Avons par suite de cet examen déterminé les avantages qu'il y aura pour nos sujets comme pour nos marchands, à préciser et légiférer sur cette question la politique suivie par la Bourgogne depuis un certain temps.Décidons et fixons par le présent décret la libération du commerce en Bourgogne. De ce jour, le commerce ne saurait souffrir en nos terres quelques règlementations que ce soit, en matière de prix ou d'accès aux marchandises, produits ou denrées sur les marchés de nos bonnes villes, sauf disposition contraire prises par les autorités du duché de Bourgogne.La spéculation et la déstabilisation de marché font exception à cette libération du commerce, ainsi que le rappelleront nos tribunaux à ceux qui contreviendraient ainsi à la coutume de Bourgogne. Pareillement, les marchandises décrétées stratégiques par le duché de Bourgogne sont toujours soumises aux règlements indiqués par la Coutume de Bourgogne et ne sont pas concernées par ce décret.En conséquence de ce décret, tout arrêté municipal ou toute forme de régulation précédent ce décret, sont déclarés abrogés et nuls. Seuls les éventuels décrets émis ou validés par le Conseil ducal ultérieurement au présent décret pourront prétendre avoir valeur légale et légitime.Le présent décret a reçu l'approbation du Conseil ducal à une majorité 6 voix, sur 11 votants.Ont participé au vote déterminant l'opportunité de ce décret les conseillers suivants:Sa Grasce Maud Saint Anthelme de Rivien, duchesse de Bourgogne; Son Altesse Charlemagne von Frayner-Castelmaure, prince de France; Monseigneur Aegon de Valyria, seigneur de Saizerais; le sire Gaultier de Ravart, seigneur de Chambilly; le sire Alexandre Olund, seigneur de Giry et de Bonnencontre; le sire Gautier de Vaisneau, seigneur de Lusigny; le père Aristokolès de Valyria; dame Adriah de la Croix de Bramafan; dame Margot d'Euphor Pendragon; messire Gothyra, messire Caminho.Ainsi que les consultants suivants:Sa Grasce Angélyque de la Mirandole, duchesse du Charolais; Sa Grasce Della de la Mirandole d'Amahir-Euphor, duchesse de Chartres; Sa Grasce Niall de Rivien, duc consort de Bourgogne; la vicomtesse Lenada de Valmont, vicomtesse de Chamilly; le baron Athos de la Bronze, baron de Chatillon-en-Bazoys; la dame Keltica de Chancelley, dame de Salives; la dame Aryanha Farnese, dame de Chenôve.Que prospère la Bourgogne et nos sujets sous des loys favorables à leur activité et leur labeur.Qu'il en soit ainsi par nostre volonté,Pour le bien de la Bourgogne et de nos sujets[/list]


[i]Faict le 15 de novembre de l'An de Grasce 1460 au Palais des Ducs de Bourgogne,
Par Monseigneur Aegon, Porte-Parole de Bourgogne, pour Sa Grasce la duchesse de Bourgogne

Signé et scellé par icelle[/i]

[img]http://i48.servimg.com/u/f48/12/98/46/19/maud_610.png[/img]

[img]http://img15.hostingpics.net/pics/917710bourgognejxg4.png[/img]

[/quote]

[color=indigo][i][b]E[/b]n conséquence de quoi, [b]chaque maire a désormais la liberté de soumettre un décret municipal au Conseil Ducal [/b]s'il estime son application nécessaire dans sa ville [b]dans l'intérêt économique de son marché[/b].

[b]Q[/b]ue Saint Bynarr protège la Bourgogne.

[b]R[/b]édigé par Phebus de Lescart, seigneur d'Estevaux et du Mont de Rivière & Porte-Parole de Bourgogne
[b]S[/b]igné et scellé par Sa Grâce Anne II, en le palais ducal de Dijon, le douzième jour du mois de Janvier de l’an neuf, mil quatre cent soixante-cinq.[/i][/color]

[img]http://www.zupimages.net/up/17/02/rdz6.png[/img]
[/quote]
[size=13]
[i]Rédigé par Effélissianor de Vosne-Romanée Porte parole de Bourgogne , signé et  scellé par Septimus de Valyria , Duc de Bourgogne, ce 10 mail 1465 , en le Palais des Ducs de Bourgogne.[/i]

[url=http://www.servimg.com/view/11998874/2569][img]http://i97.servimg.com/u/f97/11/99/88/74/91771010.png[/img][/url]
[/size][/quote]


Dernière édition par Emyle le Sam 13 Mai - 12:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Emyle
Diplomate Émérite
Diplomate Émérite
avatar

Nombre de messages : 2682
Localisation : Sémur / Saint-André / Ormoy
Date d'inscription : 27/11/2014

MessageSujet: Re: Annonces du Conseil Ducal de Bourgogne   Sam 13 Mai - 12:16

Citation :




ANNONCE DU CONSEIL DE BOURGOGNE

• Un nouveau Sénéchal •



De Septimus de Valyria, Duc de Bourgogne,

Peuple de Bourgogne ,




Suite à l'appel à candidature pour le poste de Sénéchal , le Duc a décidé de nommer Rhadia , nouveau Sénéchal de Bourgogne.

Nous lui souhaitons la bienvenue et de belles animations pour notre beau Duché !






Rédigé par Effélissianor de Vosne-Romanée Porte parole de Bourgogne , signé et scellé par Septimus de Valyria , Duc de Bourgogne, ce 10 mail 1465 , en le Palais des Ducs de Bourgogne.



Code:
[quote][center][img]http://i21.servimg.com/u/f21/13/41/43/73/entete11.png[/img] 
[/center]



[center][b][size=20][color=blue]ANNONCE DU CONSEIL DE BOURGOGNE [/color] [/size]

 [size=14][color=red]• Un nouveau Sénéchal •[/color][/size][/b][/center]



[size=14][b]De Septimus de Valyria, Duc de Bourgogne,[/b][/size]

  [size=13][b]Peuple de Bourgogne ,[/b]




Suite à l'appel à candidature pour le poste de Sénéchal , le Duc a décidé de nommer [b]Rhadia[/b] , nouveau Sénéchal de Bourgogne.

Nous lui souhaitons la bienvenue et de belles animations pour notre beau Duché ![/size]





[i]Rédigé par Effélissianor de Vosne-Romanée Porte parole de Bourgogne , signé et  scellé par Septimus de Valyria , Duc de Bourgogne, ce 10 mail 1465 , en le Palais des Ducs de Bourgogne.[/i]

[url=http://www.servimg.com/view/11998874/2569][img]http://i97.servimg.com/u/f97/11/99/88/74/91771010.png[/img][/url]
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Emyle
Diplomate Émérite
Diplomate Émérite
avatar

Nombre de messages : 2682
Localisation : Sémur / Saint-André / Ormoy
Date d'inscription : 27/11/2014

MessageSujet: Re: Annonces du Conseil Ducal de Bourgogne   Sam 13 Mai - 12:17

Citation :




ANNONCE DU CONSEIL DE BOURGOGNE

• Modification temporaire du salaire de nos Chefs Maréchaux •



De Septimus de Valyria, Duc de Bourgogne,

Peuple de Bourgogne ,



Suite au vote du Conseil Ducal du 22 mars 1465 , concernant la baisse du salaire des Chefs Maréchaux de 1 écu , il est apparu que la majorité des votants sont pour une baisse de salaire temporaire.

Les résultats du vote furent ceux-ci :

Conseillers votant pour : 10 voix
Conseillers votant blanc : 1 voix
Consultants votant pour : 5 voix

En conséquences, le salaire des chefs maréchaux sera dorénavant de 19 écus pendant une durée de quatre mois minimum.



Citation :
De Nous, Sa Grâce Septimus de Valyria, Duc de Bourgogne, réuni en tous ses conseils,

Promulguons le présent décret.

Ainsi, la situation financière du duché a demandé des sacrifices. Chacun a consenti à une hausse d'impôt, aujourd'hui nous fixons le nouveau salaire des chef maréchaux.

Le Conseil a donc ainsi voté, une diminution temporaire de 1 écu du salaire des Chef Maréchaux.

Item, ce décret aura une durée initiale de quatre mois, à la suite des quels, le Conseil devra voter la reconduction ou la fin de la baisse de salaire temporaire.

Item, le présent décret peut être abrogé unilatéralement par le Duc de Bourgogne s'il l'estime nécessaire, dans le cas où la situation économique serait rétablie avant la fin des quatre mois de délai avant un nouveau vote.




Rédigé par Effélissianor de Vosne-Romanée Porte parole de Bourgogne , signé et scellé par Septimus de Valyria , Duc de Bourgogne, ce 10 mail 1465 , en le Palais des Ducs de Bourgogne.




Code:
[quote][center][img]http://i21.servimg.com/u/f21/13/41/43/73/entete11.png[/img] 
[/center]



[center][b][size=20][color=blue]ANNONCE DU CONSEIL DE BOURGOGNE [/color] [/size]

 [size=14][color=red]• Modification temporaire du salaire de nos Chefs Maréchaux •[/color][/size][/b][/center]



[size=14][b]De Septimus de Valyria, Duc de Bourgogne,[/b][/size]

  [size=13][b]Peuple de Bourgogne ,[/b]



Suite au vote du Conseil Ducal du [b]22 mars 1465[/b] , concernant la baisse du salaire des Chefs Maréchaux de 1 écu , il est apparu que la majorité des votants sont pour une [b]baisse de salaire temporaire[/b].

[b]Les résultats du vote furent ceux-ci :[/b]

Conseillers  votant pour : 10 voix
Conseillers  votant blanc : 1 voix
Consultants votant pour : 5 voix

En conséquences,[b] le salaire des chefs maréchaux sera dorénavant de 19 écus[/b] pendant une durée de quatre mois minimum.[/size]


[quote]De Nous, Sa Grâce Septimus de Valyria, Duc de Bourgogne, réuni en tous ses conseils,

Promulguons le présent décret.

Ainsi, la situation financière du duché a demandé des sacrifices. Chacun a consenti à une hausse d'impôt, aujourd'hui nous fixons le nouveau salaire des chef maréchaux.

Le Conseil a donc ainsi voté, une diminution temporaire de 1 écu du salaire des Chef Maréchaux.

Item, ce décret aura une durée initiale de quatre mois, à la suite des quels, le Conseil devra voter la reconduction ou la fin de la baisse de salaire temporaire.

Item, le présent décret peut être abrogé unilatéralement par le Duc de Bourgogne s'il l'estime nécessaire, dans le cas où la situation économique serait rétablie avant la fin des quatre mois de délai avant un nouveau vote. [/quote]
[i]



Rédigé par Effélissianor de Vosne-Romanée Porte parole de Bourgogne , signé et  scellé par Septimus de Valyria , Duc de Bourgogne, ce 10 mail 1465 , en le Palais des Ducs de Bourgogne.[/i]

[url=http://www.servimg.com/view/11998874/2569][img]http://i97.servimg.com/u/f97/11/99/88/74/91771010.png[/img][/url]
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Otton.Nicolas
Duc de Bourgogne
Duc de Bourgogne
avatar

Nombre de messages : 97
Localisation : Chalon
Date d'inscription : 15/05/2017

MessageSujet: Re: Annonces du Conseil Ducal de Bourgogne   Ven 28 Juil - 15:47

Citation :




ANNONCE DU CONSEIL DE BOURGOGNE

• Un nouveau Chambellan •



De Septimus de Valyria, Duc de Bourgogne,

Peuple de Bourgogne ,


Suite à l'appel à candidatures du 17 Avril pour le poste de Chambellan, nous avons décider de nommer Messire Otton Nicolas Jagellon nouveau Chambellan de Bourgogne.

Nous lui souhaitons la bienvenue dans le domaine de l'institution diplomatique !






Rédigé par Effélissianor de Vosne-Romanée Porte parole de Bourgogne , signé et scellé par Septimus de Valyria , Duc de Bourgogne, ce 22 mai 1465 , en le Palais des Ducs de Bourgogne.



Code:
[quote][center][img]http://i21.servimg.com/u/f21/13/41/43/73/entete11.png[/img] 
[/center]



[center][b][size=20][color=blue]ANNONCE DU CONSEIL DE BOURGOGNE [/color] [/size]

 [size=14][color=red]• Un nouveau Chambellan •[/color][/size][/b][/center]



[size=14][b]De Septimus de Valyria, Duc de Bourgogne,[/b][/size]

  [size=13][b]Peuple de Bourgogne ,[/b]


Suite à l'appel à candidatures du 17 Avril pour le poste de Chambellan, nous avons décider de nommer [b]Messire Otton Nicolas Jagellon[/b]  nouveau [b]Chambellan de Bourgogne.[/b]

Nous lui souhaitons la bienvenue dans le domaine de l'institution diplomatique !

[/size]




[i]Rédigé par Effélissianor de Vosne-Romanée Porte parole de Bourgogne , signé et  scellé par Septimus de Valyria , Duc de Bourgogne, ce 22 mai 1465 , en le Palais des Ducs de Bourgogne.[/i]

[url=http://www.servimg.com/view/11998874/2569][img]http://i97.servimg.com/u/f97/11/99/88/74/91771010.png[/img][/url]
[/quote]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Otton.Nicolas
Duc de Bourgogne
Duc de Bourgogne
avatar

Nombre de messages : 97
Localisation : Chalon
Date d'inscription : 15/05/2017

MessageSujet: Re: Annonces du Conseil Ducal de Bourgogne   Ven 28 Juil - 15:48

Citation :
 



ANNONCE DU CONSEIL DE BOURGOGNE

• Une armée en remplace une autre. •



De Septimus de Valyria, Duc de Bourgogne,

Peuple de Bourgogne ,


Suite au démantèlement de l'armée "L'âme Bourguignonne" créée en octobre 1464, qui protégea notre beau Duché durant de longs mois, nous souhaitions remercier Dame Actarusia , commandante de celle-ci ,pour ses nombreux services et son soutien sans faille à la Bourgogne.

Une autre armée, "La Dragonne" vient remplacer celle-ci , commandée par notre Capitaine Emma Castelviray , nous lui souhaitons donc longue vie !






Rédigé par Effélissianor de Vosne-Romanée Porte parole de Bourgogne , signé et  scellé par Septimus de Valyria , Duc de Bourgogne, ce 23 mai 1465 , en le Palais des Ducs de Bourgogne.



Code:
[quote][center][img]http://i21.servimg.com/u/f21/13/41/43/73/entete11.png[/img]  
[/center]



[center][b][size=20][color=blue]ANNONCE DU CONSEIL DE BOURGOGNE [/color] [/size]

 [size=14][color=red]• Une armée en remplace une autre. •[/color][/size][/b][/center]



[size=14][b]De Septimus de Valyria, Duc de Bourgogne,[/b][/size]

  [size=13][b]Peuple de Bourgogne ,[/b]


Suite au démantèlement de l'armée "[b]L'âme Bourguignonne[/b]"  créée en octobre 1464, qui protégea notre beau Duché durant de longs mois, nous souhaitions remercier [b]Dame Actarusia [/b], commandante de celle-ci ,pour ses nombreux services et son soutien sans faille à la Bourgogne.

Une autre armée, [b]"La Dragonne"[/b] vient remplacer celle-ci , commandée par notre Capitaine [b]Emma Castelviray[/b] , nous lui souhaitons donc longue vie  !

[/size]




[i]Rédigé par Effélissianor de Vosne-Romanée Porte parole de Bourgogne , signé et  scellé par Septimus de Valyria , Duc de Bourgogne, ce 23 mai 1465 , en le Palais des Ducs de Bourgogne.[/i]

[url=http://www.servimg.com/view/11998874/2569][img]http://i97.servimg.com/u/f97/11/99/88/74/91771010.png[/img][/url]
[/quote]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Otton.Nicolas
Duc de Bourgogne
Duc de Bourgogne
avatar

Nombre de messages : 97
Localisation : Chalon
Date d'inscription : 15/05/2017

MessageSujet: Re: Annonces du Conseil Ducal de Bourgogne   Ven 28 Juil - 15:53

Citation :
Citation :
 



ANNONCE DU CONSEIL DE BOURGOGNE

•Bilan de mi-mandat •



De Septimus de Valyria, Duc de Bourgogne ,

Peuple de Bourgogne,



Voici venue l'heure pour le Conseil Ducal de vous exposer son bilan de mi-mandat. .
Bonne lecture à tous !


Citation :
Peuple de Bourgogne,

C’est la mi mandat. Voici trois mois que j’ai l’honneur de diriger les affaires du duché. Que de chemin parcouru depuis ces trois mois. Et pourtant, il reste encore tant à faire.
A ce stade, des remerciements s’imposent à l’ensemble des conseillers qui m’ont accompagné au long de ce périlleux périple.

Le pôle économique d’abord, puisque c’est lui, il faut bien le dire, qui a été confronté depuis le départ aux difficultés quotidiennes les plus tenaces. Je remercie à ce titre le formidable travail effectué d’abord par Monseigneur Alexandre Olund, dont la lucidité, la clairvoyance et la franchise m’ont permis depuis tout ce temps de prendre les meilleurs arbitrages possibles en matière de commerce, de soutenabilité de nos stock et de prospection.

La duchesse Maud de Saint-Anthelme, pour son expérience et ses conseils qui m’ont aussi, souvent, permis d’y voir plus clair dans la gestion des affaires de l’Etat. N’ayant pas non plus sa langue dans sa poche –Plût à Dieu qu’elle n’y aille pas- elle a été également l’une des architectes du relèvement de nos finances, et un vrai pilier au quotidien dans l’administration des affaires courantes avec les mairies.
Messire Gildas, notre Commissaire aux Mines, fin connaisseurs des affaires de prestiges, mérite aussi les louanges du peuple de Bourgogne pour sa précision et la finesse de ses analyses.

Notre pôle sécurité et militaire mérite lui aussi des remerciements spéciaux. Depuis notre victoire écrasante contre Fatum, ils ont œuvré davantage dans l’ombre, cependant ils sont bien là. Le Capitaine a monté sa propre armée afin de remplacer dame Actarusia qui, après des mois de bons et loyaux services a décidé de prendre du repos. Je tiens à souligner son dévouement pour le duché. Sans elle et sans le seigneur Emyle, le duché aurait souffert d’immenses difficultés.

Naturellement, je ne saurais passer sous silence le travail remarquable des autres élus. Le prévôt qui a reprendre en main la prévôté, et qui fait face à d’énormes flots de brigands qu’il a su, en alliant l’efficacité du renseignement et la prudence, déjouer jusqu’ici. Le Capitaine et le Connétable dont la volonté inextinguible de faire rendre gorge aux brigands, prouvera bientôt la puissance de la Bourgogne.
Tous, à leur niveau, ont fait honneur à la Bourgogne.

Le mandat n’est cependant pas terminé, loin s’en faut et nous continuons le travail avec plus d’ardeur. Les difficultés ne sont pas derrière nous, toute la Bourgogne doit se mobiliser afin que d’ici peu, nous puissions redire à tout l’univers combien nous sommes fier de notre duché.

Minez, défendez, conseillez, engagez-vous ! Partout, dans tous les offices, des places sont à prendre.

Du roturier jusqu’au plus hauts nobles, la Bourgogne est un corps qui travaille dans l’unité.

Faisons le vivre ! Parce que l’honneur le commande.

Sa Grâce Septimus de Valyria, Duc de Bourgogne.



Citation :


    Bilan de mi-mandat, Prévôté de Bourgogne.

    Lorsque je fus nommé Prévôt des Maréchaux de Bourgogne, j'entrai dans un domaine dont j’ignorais absolument tout, entouré d’illustres inconnus dont je fis la connaissance rapidement afin de protéger les villes et habitants du Duché de mon mieux. Je mentirais en annonçant aujourd’hui que la tâche fut facile et que je suis parvenu, les doigts dans le nez, à tout gérer à la perfection. Il me fallut le temps d’analyser le fonctionnement, de côtoyer mes collègues afin de parvenir à définir une ligne de conduite et une liste non exclusive des améliorations que moi, Tobias Maxence Von Znieski, je pouvais apporter de par mon caractère, mes expériences et mes souhaits pour cette institution.

    Le début de ce mandat,eut le mérite d’être original : Une rébellion ! Peu de Prévôts peuvent se vanter d’arriver dans les locaux et de devoir gérer ce genre de comportement. L’ancienne Prévôt des Maréchaux de Bourgogne, Dame Lionix eut en effet des agissements des plus déplaisants à mon égard, : non contente de ne pas me transmettre les clés des différents locaux, elle a cherché à retourner les Chefs Maréchaux de Bourgogne contre leur Duché. Cependant, loin d’être rancunier, je crois devoir admettre qu’aujourd’hui, cela n’a fait que renforcer mon envie d’y parvenir et de consolider l’unité de la Prévôté. Le soutien de mes collègues du Conseil Ducal et du Duc de Bourgogne furent pour moi le point de départ de mes projets pour ce mandat.

    Lorsque je posai ma première botte dans les locaux de la Prévôté, l'étonnement fut grand de constater que la communication était gérée par ville, que les salles étaient nombreuses et les échanges, les idées, les projets, n’avaient rien de commun. En vérité, le rôle du Prévôt me semblait bien vague. Devais-je simplement assurer la défense des villes et ne pas offrir de débats, ne pas chercher à innover et m’en tenir à payer les soldes, envoyer les offres ? Ce fut mon impression première et ceci n’était pas en accord avec ce que j’imaginais, nous en étions même très loin. Ma première action fut donc de chambouler les habitudes de mes Chefs Maréchaux : je décidai de rassembler toutes les activités dans une seule et même salle commune à toutes les villes, dans le but de favoriser les échanges, les conseils, la complicité et le travail d’équipe. Les plannings, les rapports, les analyses,... désormais tout tiendrait dans trois dossiers et non dix-huit, ce qui permettrait au Prévôt et à son Adjointe d’avoir rapidement l’œil sur tout, mais aussi aux Chefs Maréchaux de poser des questions et d'avoir l’avis de leurs collègues, de bénéficier de l’expérience des anciens et de partager leurs savoirs avec les nouveaux venus.

    Et si je m’étais arrêté là, je dois reconnaître que tous m’auraient remercié. Mais j'ai encore ouvert des débats, décidé d’écouter les Chefs Maréchaux ,d’être leur supérieur, mais aussi leur allié et d’offrir à ceux désirant s’investir plus d’occasions de le faire.

    Ensemble nous travaillons sur la formation des Maréchaux, l’écriture d’un même rapport de garde, la défense civile afin de réduire les coûts.

    Ce sont là les débuts d’une collaboration nouvelle et demandant beaucoup d’efforts de chacun. S’ouvrir aux autres n’a rien de simple. Peut-être est-ce mon jeune âge, ou mon manque d’expérience, mon petit côté utopiste aussi, je l’ignore, mais j’ai cette envie de redonner à cette Institution de Bourgogne la force et l’unité qu’elle mérite. Ensemble, nous avons défendu Tonnerre contre des brigands et sauvé la ville d’une révolte, ensemble nous avons lutté à Mâcon et défendu les remparts contre une attaque. Ensemble, nous avançons et je suis fier d’être à leur côté. Nous avons su déjouer les tentatives de fragiliser la Bourgogne, nous Chefs Maréchaux, mais aussi Vous, Bourguignons.

    Tous les jours, je me rends dans les locaux de la Prévôté et je côtoie des hommes et des femmes méconnus des habitants, des âmes qui offrent leurs nuits aux remparts des villes et sont dévoués à leur Duché, au bon peuple de Bourgogne. Ces gens accordent un profond respect aux valeurs simples qui demandent pourtant une droiture et un courage assidu. Je ne peux clore ce bilan sans remercier du fond du cœur, les vingt-sept Chefs Maréchaux de Bourgogne, mais aussi ma précieuse adjointe, qui protègent chaque nuit nos neuf villes et les villageois endormis. Il nous reste un long chemin à faire ensemble, mais leur patience, leurs idées, leur dévouement complètent parfaitement ma fougue, mes projets, mon désir profond d’y prévenir, ceci est notre force.

    La Prévôté recrute en permanence des Chefs Maréchaux, j'invite les Bourguignons(nes) désireux de s'investir à me contacter par courrier.



              Tobias Maxence Von Znieski, Prévôt des Maréchaux de Bourgogne.





Spoiler:
 




Citation :
Bilan de Mi-mandat, Connétable de Bourgogne.



Nous tenons en premier lieu à remercier les personnes avec qui nous travallons régulièrement c'est à dire le Capitaine de Bourgogne, le Bailli de Bourgogne, le Prévôt de Bourgogne et le Commissaire au Commerce de Bourgogne.

Tout se passe très bien et il n'y a aucun manquement au niveau des vivres pour les armées ou encore au niveau des besoins de liquidité pour la prévôté.

Lorsque nous avons été nommé il n'y avait plus aucun stock d'armement et aujourd'hui nous avons pu remonter légètement le stock en Bouclier. Ce qui est une bonne chose pour nos soldats.

Nous comptons continuer sur cette lancée afin qu'on puisse équiper comme il se doit nos futurs soldats.

D'ailleurs pour ce faire, tout ceux qui cherche de l'avanture n'hésitez pas, engagez vous dans l'Ost de Bourgogne. Vous vous y sentirez comme chez vous ! Engagez Vous !

Que le Très Haut vous garde





Citation :
Bilan de Mi-mandat, CAM de Bourgogne


Depuis le début du mandat nous faisons tout notre possible afin de continuer de remettre à niveau les mines ainsi que de les laisser ouverte.
Mais la production des mines de fer n’est pas assez importante, nous obligeant à fermer la mine de Dijon/Semur, mine la plus gourmande en matière première pour les entretiens.

Comme pour certain les chiffres parlent plus que des mots voici un petit bilan sur la production du mois qui vient de s’écouler.




Afin d’avoir un comparatif clair voici ce que nous coute en entretien les mines




Comme vous pouvez le voir, à l’arrivée nous sommes excédentaire que de 5678,74 écus. Malgré que nous soyons excédentaire en pierre de l’ordre de 719 pierres, nous perdons beaucoup trop d’écus du fait de la trop faible production de fer qui elle est déficitaire de – 581 fers sur un mois, ce qui nous obligent à en trouver dans les autres duchés.

Nous avons besoin de vous, retroussez-vous les manches et n’hésitez plus :


ALLEZ MINER, LA BOURGOGNE A BESOIN DE VOUS


Les mines de Chalon, Autun et Mâcon, vous attendent.

Vous pouvez trouver un rapport du bilan minier chaque jour sur la gargote, vous pouvez ainsi suivre le cours des fréquentations, de la production et de la consommation pour chaque mine .Je me tiens a votre disposition si vous avez besoin de complément d’information.





Citation :
Bilan de mi-mandat du Juge de Bourgogne


    Au niveau de la justice en Bourgogne, 13 verdicts ont été rendu et 3 autres sont encore en cours.
    Le travail en coordination avec le procureur, son Altesse Royale Charlemagne de Castelmaure-Frayner est efficace et nous permet de clôturer les dossiers rapidement. Nous lui en remercions.
    Nous remercions également, le Marquis Aimbaud de Josseliniere qui nous a aidé dans la remise à jour de nos archives judiciaires ainsi que dans le report des minutes de nos procès.

    Nous prenons grand plaisir à ce poste ainsi que de siéger au conseil ducal. Nous poursuivrons donc dans cette même voie durant la deuxième partie du mandat.


Pour notre belle et grande Bourgogne.

Caminho de Goëllor


Citation :
Bilan de Mi-Mandat du Commissaire au Commerce :

Un mois de plus, un troisième mois dans ce qui est la reconstruction du Patrimoine Bourguignon afin de laisser à nos successeurs à venir de quoi travailler de manière sereine et saine.

Cela s'amorce dans un premier temps sur la gestion des Mines dont Maistre Gildas est en charge, ces mines dont nous vous avons parlé il y à de cela deux mois. Toutes tournes, ce qui fut assez rare en Bourgogne durant l'année écoulée, bien que nous soyons forcé d'ajouter une fermeture de deux jours par semaine à Sémur/Dijon et ce afin d'éviter de brûler le stock de fer bien trop vite. 15 jours nous suffisent à dépenser des milliers d'écus de fer. Hors, avec les investissements annexes que nous avons à réalisé, ces 15 mesme jours ne suffisent hélas pas à reformer le dict stock sur un plan financier. Aussi avons nous beaucoup à travailler pour nous assurer d'une ouverture constante, avec parfois quelques ratés comme cette semaine avec la mine d'Or de Sémur/Dijon. En effet un contrat passé il y à quelques temps à subi quelques contretemps pour causes d'élections chez nos contacts commerciaux, aussi ce dernier n'arrive t-il qu'à présent. Cependant ce genre d'événement reste maitrisable et maitrisé et ne forme qu'une partie infime de l'ensemble de nostre travail.

Venons en aux Maires, depuis 3 mois ces derniers étaient sous le coup d'une hausse d'impôt et d'une diminution du nombre de quotas. Si je ne puis faire grand chose pour la seconde partie, la première en revanche à été abolie et ce à compté du premier Juin. Aussi les impôts ducaux sur chaque champs et échoppes retombent-ils à 6 écus et 7 écus respectivement. Nous les remercions de la patience qui à été la leur.

Il nous reste cependant encore beaucoup de travail, remonter nos finances étant ni plus ni moins que la colonne vertébral qui supportera le reste. Il nous faut rembourser certaines mairies qui avaient confiées leurs économies au Gouvernement Gray à certains précédents, il nous faut continuer à importer du fer pour nos mines mais aussi prévoir des fonds pour le prestige.

Nous restons cependant confiant en nostre capacité à mener cet office, et en la capacité des Bourguignons à tenir bon,

Pour la Bourgogne,

Alexandre Olund,
Vicomte de Châtillon-en-Bazoys,
Seigneur de Giry,
Dict "L'Alex'Cellent".


Citation :
Bilan de mi mandat de la bailli

Que dire de plus que lors du bilan de mi mandat du précédent mandat où j'étais également bailli en duo avec le vicomte Alexandre CAC ?

La remontée du trésor ducal se fait doucement mais sûrement, mais l'achat de fer ailleurs fait toujours un trou dans les caisses.

La collaboration avec les maires a été bonne , il n' y a qu'à voir les échanges intervilles entre eux au conseil des maires.
Je ne vais pas vous donner le nombre de mandats faits. Mais vous pouvez être sûrs que j'ai du plusieurs fois renouveler ma réserve de plumes, parchemins et encre!

Leurs efforts consentis et temporaires pour s' acquitter d'une hausse d'impôts et leur rapidité à fournir des céréales et des simples est à souligner également.

Je ne peux écarter de la remontée de la trésorerie les généreux donateurs qui se sont manifestés lors de la vente aux enchères des élus organisée par la duchesse Effelissianor, et même après. Un vrai succès.

Dans cet effort, je remercie également les maires qui ont organisé d'eux -même des concours, actions et communications pour inciter leurs villageois à miner et à récolter ces simples si précieuses pour la santé de notre prestige.

Du côté des étables ducales, nous avons du les agrandir!
Le duché a vendu pour 7760 écus de bêtes entre le 26 avril et le 23 mai.
Elles ont toutes été nourries au blé. Et cela a coûté 6612 écus au duché.

Les éleveurs de vaches sont de loin ceux qui les ont fréquentées le plus nos étables .Pas moins de 100 veaux  croquignolets y sont nés
78 cochonnets roses et queue en tire bouchon ont aussi vu le jour dans cette période. Leur viande tendre à souhait ravit les bouchers et charcutiers pour toutes sortes de salaisons.
Et enfin, 51 agneaux ont montré le museau avant de pouvoir donner leur laine aux tisserands  pour tisser des vêtements et leur peau pour des boucliers.

Seul point noir et tant que le prestige n'atteindra pas deux étoiles, la chasse aux hauts fonctionnaires qui peuvent travailler sur 40 parchemins en institutions chaque jour est toujours aussi ardue.
Malgré la potion revigorante concoctée par la Baronne Emmaline pour les faiblards, il y a eu des "jours à 10" comme je les appelle.

J'en profite pour lancer de nouveau un appel à tous les Hauts Fonctionnaires de vérifier chaque jour si ils peuvent travailler sur 20 parchemin en institutions et de foncer à mon bureau sur la gargote ou à m'écrire pour se proposer.
Le travail n'est pas très dur et il ont la journée pour me les rendre dûment remplis.


Que Saint Bynarr protège la Bourgogne!





Citation :
Bilan mi-mandat par le Capitaine de Bourgogne.
__________


Malheureusement et heureusement, le premier mois qui vient de s'écouler, n'a pas été très actif pour le domaine militaire malgré les alertes permanentes dont la Bourgogne doit faire face.

Tout d'abord, je voudrais remercier dame Actarusia, ex-commandante de l'armée "l'âme Bourguignonne" qui a souhaité retrouver sa liberté après de longs mois à la tête d'une armée et du conflit Fatum jusqu'en Lyonnais-Dauphiné.
Ce fut un réel plaisir de travailler avec elle, qui a donné sans compter pour son duché. Au nom de la Bourgogne et du conseil des stratèges, nous lui souhaitons un bon repos et espérons la revoir très vite parmi nous.

Une nouvelle armée a vu le jour "La Dragonne" en remplacement de celle de Dame Actarusia, qui est gérée par moi même, le Capitaine de Bourgogne

Je remercie également le Commandant Emyle, chef d'armée "V Alavdae" qui reste à mes côtés pour protéger la Bourgogne. De même un grand merci à toutes les personnes qui composent le conseil des stratèges et qui m'aident au quotidien.

Des projets ou améliorations internes sont en cours d'ébauches et discussions, Tout sera mis en place avant la fin de mandat. Prochainement, la protection des routes va reprendre.

Je finirais par remercier tous nos soldats qui ont pu bénéficier d'un peu de repos après la dernière grosse mobilisation.

Il est possible de nous rejoindre, il vous suffit de contacter le Capitaine [Emma_castelviray] ou le Général [Boudalapeste] ou de vous présenter à l'Ost de Bourgogne. [caserne]

Venez participer à la vie militaire de notre duché.


__________

Merci de m'avoir lue.

Pour la Bourgogne !
Emma de Castelviray-Bonnemaison
Capitaine de Bourgogne

Citation :


Bilan de mi-mandat du Porte parole.



    Depuis ce nouveau Conseil ducal élu , de nombreuses annonces ont été publiées pour informer les Bourguignons de certains changements ou nominations dont entre autres:


    Une annonce sur la composition du Conseil Ducal .

    Une annonce encourageant les érudits à vendre leurs parchemins en institutions au bailli.

    Une annonce annonçant la nomination d'un nouveau Sénéchal et d'un nouveau Chambellan en les personnes de Rhadia ( sénéchal) et de Nicolas Otton ( Chambellan).

    Une annonce informant les Chefs Maréchaux de la baisse de leur salaire de 1 écu temporairement.

    Une annonce abrogeant les décrets qui entravaient la liberté de commerce , mis en place par la Félonne Gray.

    Une annonce remerciant l'armée l'armée de dame Actarusia et son démantèlement ainsi que la reconstruction d'une nouvelle armée commandée par notre Capitaine Emma Castelviray.

    Une annonce pour annoncer le redressement de la Bourgogne et de fait , baisser les taxes sur les échopes et champs.

    Une annonce afin de remercier les Maires de Cosne et Nevers pour leurs encouragements à leurs villageois à aller miner dans leur ville respective.


    Le peuple Bourguignon est informé de chaque changement dans les plus brefs délais afin que la communication entre le Conseil et celui-ci ne soit jamais rompue.
    Les annonces sont visibles en Gargote et affichées au Conseil des maires afin qu'elles soient retranscrites dans chaque ville.





Pour la Bourgogne !




Porte Parole de Bourgogne .



Rédigé par Effélissianor de Vosne-Romanée Porte parole de Bourgogne , signé et  scellé par Septimus de Valyria , Duc de Bourgogne, ce 27 mai 1465 , en le Palais des Ducs de Bourgogne.



Code:
[quote][quote][center][img]http://i21.servimg.com/u/f21/13/41/43/73/entete11.png[/img]  
[/center]



[center][b][size=20][color=blue]ANNONCE DU CONSEIL DE BOURGOGNE [/color] [/size]

 [size=14][color=red]•Bilan de mi-mandat •[/color][/size][/b][/center]



[b]De Septimus de Valyria, Duc de Bourgogne ,

Peuple de Bourgogne,

[/b]

Voici venue l'heure pour [b]le Conseil Ducal [/b]de vous exposer son [b]bilan de mi-mandat. [/b].
Bonne lecture à tous !


[quote][b]Peuple de Bourgogne[/b],

C’est la mi mandat. Voici trois mois que j’ai l’honneur de diriger les affaires du duché. Que de chemin parcouru depuis ces trois mois. Et pourtant, il reste encore tant à faire.
A ce stade, des remerciements s’imposent à l’ensemble des conseillers qui m’ont accompagné au long de ce périlleux périple.

Le pôle économique d’abord, puisque c’est lui, il faut bien le dire, qui a été confronté depuis le départ aux difficultés quotidiennes les plus tenaces. Je remercie à ce titre le formidable travail effectué d’abord par Monseigneur [b]Alexandre Olund[/b], dont la lucidité, la clairvoyance et la franchise m’ont permis depuis tout ce temps de prendre les meilleurs arbitrages possibles en matière de commerce, de soutenabilité de nos stock et de prospection.

La duchesse [b]Maud de Saint-Anthelme[/b], pour son expérience et ses conseils qui m’ont aussi, souvent, permis d’y voir plus clair dans la gestion des affaires de l’Etat. N’ayant pas non plus sa langue dans sa poche –Plût à Dieu qu’elle n’y aille pas- elle a été également l’une des architectes du relèvement de nos finances, et un vrai pilier au quotidien dans l’administration des affaires courantes avec les mairies.
Messire [b]Gildas[/b], notre Commissaire aux Mines, fin connaisseurs des affaires de prestiges, mérite aussi les louanges du peuple de Bourgogne pour sa précision et la finesse de ses analyses.

Notre pôle sécurité et militaire mérite lui aussi des remerciements spéciaux. Depuis notre victoire écrasante contre Fatum, ils ont œuvré davantage dans l’ombre, cependant ils sont bien là. [b]Le Capitaine[/b] a monté sa propre armée afin de remplacer dame [b]Actarusia[/b] qui, après des mois de bons et loyaux services a décidé de prendre du repos. Je tiens à souligner son dévouement pour le duché. Sans elle et sans le seigneur [b]Emyle[/b], le duché aurait souffert d’immenses difficultés.

Naturellement, je ne saurais passer sous silence le travail remarquable des autres élus.[b] Le prévôt[/b] qui a reprendre en main la prévôté, et qui fait face à d’énormes flots de brigands qu’il a su, en alliant l’efficacité du renseignement et la prudence, déjouer jusqu’ici. [b]Le Capitaine et le Connétable[/b] dont la volonté inextinguible de faire rendre gorge aux brigands, prouvera bientôt la puissance de la Bourgogne.
Tous, à leur niveau, ont fait honneur à la Bourgogne.

Le mandat n’est cependant pas terminé, loin s’en faut et nous continuons le travail avec plus d’ardeur. Les difficultés ne sont pas derrière nous, toute la Bourgogne doit se mobiliser afin que d’ici peu, nous puissions redire à tout l’univers combien nous sommes fier de notre duché.

[b]Minez, défendez, conseillez, engagez-vous ![/b] Partout, dans tous les offices, des places sont à prendre.

Du roturier jusqu’au plus hauts nobles, la Bourgogne est un corps qui travaille dans l’unité.

Faisons le vivre ! Parce que l’honneur le commande.

Sa Grâce [b]Septimus de Valyria[/b], Duc de Bourgogne.


[img]http://i97.servimg.com/u/f97/11/99/88/74/91771010.png[/img][/quote]

[quote][list]

[center][color=darkred][size=20]Bilan de mi-mandat, Prévôté de Bourgogne.[/size]
[/color][/center]

Lorsque je fus nommé Prévôt des Maréchaux de Bourgogne, j'entrai dans un domaine dont j’ignorais absolument tout, entouré d’illustres inconnus dont je fis la connaissance rapidement afin de protéger les villes et habitants du Duché de mon mieux. Je mentirais en annonçant aujourd’hui que la tâche fut facile et que je suis parvenu, les doigts dans le nez, à tout gérer à la perfection. Il me fallut le temps d’analyser le fonctionnement, de côtoyer mes collègues afin de parvenir à définir une ligne de conduite et une liste non exclusive des améliorations que moi, Tobias Maxence Von Znieski, je pouvais apporter de par mon caractère, mes expériences et mes souhaits pour cette institution.

Le début de ce mandat,eut le mérite d’être original : Une rébellion ! Peu de Prévôts peuvent se vanter d’arriver dans les locaux et de devoir gérer ce genre de comportement. L’ancienne Prévôt des Maréchaux de Bourgogne, Dame Lionix eut en effet des agissements des plus déplaisants à mon égard, : non contente de ne pas me transmettre les clés des différents locaux, elle a cherché à retourner les Chefs Maréchaux de Bourgogne contre leur Duché. Cependant, loin d’être rancunier, je crois devoir admettre qu’aujourd’hui, cela n’a fait que renforcer mon envie d’y parvenir et de consolider l’unité de la Prévôté. Le soutien de mes collègues du Conseil Ducal et du Duc de Bourgogne furent pour moi le point de départ de mes projets pour ce mandat.

Lorsque je posai ma première botte dans les locaux de la Prévôté, l'étonnement fut grand de constater que la communication était gérée par ville, que les salles étaient nombreuses et les échanges, les idées, les projets, n’avaient rien de commun. En vérité, le rôle du Prévôt me semblait bien vague. Devais-je simplement assurer la défense des villes et ne pas offrir de débats, ne pas chercher à innover et m’en tenir à payer les soldes, envoyer les offres ? Ce fut mon impression première et ceci n’était pas en accord avec ce que j’imaginais, nous en étions même très loin. Ma première action fut donc de chambouler les habitudes de mes Chefs Maréchaux : je décidai de rassembler toutes les activités dans une seule et même salle commune à toutes les villes, dans le but de favoriser les échanges, les conseils, la complicité et le travail d’équipe. Les plannings, les rapports, les analyses,... désormais tout tiendrait dans trois dossiers et non dix-huit, ce qui permettrait au Prévôt et à son Adjointe d’avoir rapidement l’œil sur tout, mais aussi aux Chefs Maréchaux de poser des questions et  d'avoir l’avis de leurs collègues, de bénéficier de l’expérience des anciens et de partager leurs savoirs avec les nouveaux venus.

Et si je m’étais arrêté là, je dois reconnaître que tous m’auraient remercié. Mais j'ai encore ouvert des débats, décidé d’écouter les Chefs Maréchaux ,d’être leur supérieur, mais aussi leur allié et d’offrir à ceux désirant s’investir plus d’occasions de le faire.

Ensemble nous travaillons sur la formation des Maréchaux, l’écriture d’un même rapport de garde, la défense civile afin de réduire les coûts.

Ce sont là les débuts d’une collaboration nouvelle et demandant beaucoup d’efforts de chacun. S’ouvrir aux autres n’a rien de simple. Peut-être est-ce mon jeune âge, ou mon manque d’expérience, mon petit côté utopiste aussi, je l’ignore, mais j’ai cette envie de redonner à cette Institution de Bourgogne la force et l’unité qu’elle mérite. Ensemble, nous avons défendu Tonnerre  contre des brigands et sauvé la ville d’une révolte, ensemble nous avons lutté à Mâcon et défendu les remparts contre une attaque. Ensemble, nous avançons et je suis fier d’être à leur côté. Nous avons su déjouer les tentatives de fragiliser la Bourgogne, nous Chefs Maréchaux, mais aussi Vous, Bourguignons.

Tous les jours, je me rends dans les locaux de la Prévôté et je côtoie des hommes et des femmes méconnus des habitants, des âmes qui offrent leurs nuits aux remparts des villes et sont dévoués à leur Duché, au bon peuple de Bourgogne. Ces gens accordent un profond respect aux valeurs simples qui demandent pourtant une droiture et un courage assidu. Je ne peux clore ce bilan [color=darkred]sans remercier du fond du cœur, les vingt-sept Chefs Maréchaux de Bourgogne, mais aussi ma précieuse adjointe[/color], qui protègent chaque nuit nos neuf villes et les villageois endormis. Il nous reste un long chemin à faire ensemble, mais leur patience, leurs idées, leur dévouement complètent parfaitement ma fougue, mes projets, mon désir profond d’y prévenir, ceci est notre force.

[center][size=14]La Prévôté recrute en permanence des Chefs Maréchaux, j'invite les Bourguignons(nes) désireux de s'investir à me contacter par courrier. [/size][/center]


[list][list]
[list][list][list]Tobias Maxence Von Znieski, Prévôt des Maréchaux de Bourgogne.[/list][/list][/list][/list]
[/list]

[/list][/quote]


[spoiler][code][quote][list]

[center][color=darkred][size=20]Bilan de mi-mandat, Prévôté de Bourgogne.[/size]
[/color][/center]

Lorsque je fus nommé Prévôt des Maréchaux de Bourgogne, j'entrai dans un domaine dont j’ignorais absolument tout, entouré d’illustres inconnus dont je fis la connaissance rapidement afin de protéger les villes et habitants du Duché de mon mieux. Je mentirais en annonçant aujourd’hui que la tâche fut facile et que je suis parvenu, les doigts dans le nez, à tout gérer à la perfection. Il me fallut le temps d’analyser le fonctionnement, de côtoyer mes collègues afin de parvenir à définir une ligne de conduite et une liste non exclusive des améliorations que moi, Tobias Maxence Von Znieski, je pouvais apporter de par mon caractère, mes expériences et mes souhaits pour cette institution.

Le début de ce mandat,eut le mérite d’être original : Une rébellion ! Peu de Prévôts peuvent se vanter d’arriver dans les locaux et de devoir gérer ce genre de comportement. L’ancienne Prévôt des Maréchaux de Bourgogne, Dame Lionix eut en effet des agissements des plus déplaisants à mon égard, : non contente de ne pas me transmettre les clés des différents locaux, elle a cherché à retourner les Chefs Maréchaux de Bourgogne contre leur Duché. Cependant, loin d’être rancunier, je crois devoir admettre qu’aujourd’hui, cela n’a fait que renforcer mon envie d’y parvenir et de consolider l’unité de la Prévôté. Le soutien de mes collègues du Conseil Ducal et du Duc de Bourgogne furent pour moi le point de départ de mes projets pour ce mandat.

Lorsque je posai ma première botte dans les locaux de la Prévôté, l'étonnement fut grand de constater que la communication était gérée par ville, que les salles étaient nombreuses et les échanges, les idées, les projets, n’avaient rien de commun. En vérité, le rôle du Prévôt me semblait bien vague. Devais-je simplement assurer la défense des villes et ne pas offrir de débats, ne pas chercher à innover et m’en tenir à payer les soldes, envoyer les offres ? Ce fut mon impression première et ceci n’était pas en accord avec ce que j’imaginais, nous en étions même très loin. Ma première action fut donc de chambouler les habitudes de mes Chefs Maréchaux : je décidai de rassembler toutes les activités dans une seule et même salle commune à toutes les villes, dans le but de favoriser les échanges, les conseils, la complicité et le travail d’équipe. Les plannings, les rapports, les analyses,... désormais tout tiendrait dans trois dossiers et non dix-huit, ce qui permettrait au Prévôt et à son Adjointe d’avoir rapidement l’œil sur tout, mais aussi aux Chefs Maréchaux de poser des questions et  d'avoir l’avis de leurs collègues, de bénéficier de l’expérience des anciens et de partager leurs savoirs avec les nouveaux venus.

Et si je m’étais arrêté là, je dois reconnaître que tous m’auraient remercié. Mais j'ai encore ouvert des débats, décidé d’écouter les Chefs Maréchaux ,d’être leur supérieur, mais aussi leur allié et d’offrir à ceux désirant s’investir plus d’occasions de le faire.

Ensemble nous travaillons sur la formation des Maréchaux, l’écriture d’un même rapport de garde, la défense civile afin de réduire les coûts.

Ce sont là les débuts d’une collaboration nouvelle et demandant beaucoup d’efforts de chacun. S’ouvrir aux autres n’a rien de simple. Peut-être est-ce mon jeune âge, ou mon manque d’expérience, mon petit côté utopiste aussi, je l’ignore, mais j’ai cette envie de redonner à cette Institution de Bourgogne la force et l’unité qu’elle mérite. Ensemble, nous avons défendu Tonnerre  contre des brigands et sauvé la ville d’une révolte, ensemble nous avons lutté à Mâcon et défendu les remparts contre une attaque. Ensemble, nous avançons et je suis fier d’être à leur côté. Nous avons su déjouer les tentatives de fragiliser la Bourgogne, nous Chefs Maréchaux, mais aussi Vous, Bourguignons.

Tous les jours, je me rends dans les locaux de la Prévôté et je côtoie des hommes et des femmes méconnus des habitants, des âmes qui offrent leurs nuits aux remparts des villes et sont dévoués à leur Duché, au bon peuple de Bourgogne. Ces gens accordent un profond respect aux valeurs simples qui demandent pourtant une droiture et un courage assidu. Je ne peux clore ce bilan [color=darkred]sans remercier du fond du cœur, les vingt-sept Chefs Maréchaux de Bourgogne, mais aussi ma précieuse adjointe[/color], qui protègent chaque nuit nos neuf villes et les villageois endormis. Il nous reste un long chemin à faire ensemble, mais leur patience, leurs idées, leur dévouement complètent parfaitement ma fougue, mes projets, mon désir profond d’y prévenir, ceci est notre force.

[center][size=14]La Prévôté recrute en permanence des Chefs Maréchaux, j'invite les Bourguignons(nes) désireux de s'investir à me contacter par courrier. [/size][/center]


[list][list]
[list][list][list]Tobias Maxence Von Znieski, Prévôt des Maréchaux de Bourgogne.[/list][/list][/list][/list]
[/list]

[/list][/quote][/code][/spoiler][/quote]




[quote][center][size=24][color=darkred][b]Bilan de Mi-mandat, Connétable de Bourgogne.[/b] [/color][/size][/center]



[b]Nous tenons en premier lieu à remercier les personnes avec qui nous travallons régulièrement c'est à dire le Capitaine de Bourgogne, le Bailli de Bourgogne, le Prévôt de Bourgogne et le Commissaire au Commerce de Bourgogne.

Tout se passe très bien et il n'y a aucun manquement au niveau des vivres pour les armées ou encore au niveau des besoins de liquidité pour la prévôté.

Lorsque nous avons été nommé il n'y avait plus aucun stock d'armement et aujourd'hui nous avons pu remonter légètement le stock en Bouclier. Ce qui est une bonne chose pour nos soldats.

Nous comptons continuer sur cette lancée afin qu'on puisse équiper comme il se doit nos futurs soldats.

D'ailleurs pour ce faire, tout ceux qui cherche de l'avanture n'hésitez pas, engagez vous dans l'Ost de Bourgogne. Vous vous y sentirez comme chez vous ! Engagez Vous !

Que le Très Haut vous garde[/b]

[img]http://i21.servimg.com/u/f21/13/75/53/93/f210.png[/img]

[img]http://img15.hostingpics.net/pics/372186Lionel2.png[/img][/quote]

[quote][center][size=24][color=blue][b][u]Bilan de Mi-mandat, CAM de Bourgogne[/u][/b][/color]
[/size][/center]


[b]Depuis le début du mandat nous faisons tout notre possible afin de continuer de remettre à niveau les mines ainsi que de les laisser ouverte.
Mais la production des mines de fer n’est pas assez importante, nous obligeant à fermer la mine de Dijon/Semur, mine la plus gourmande en matière première pour les entretiens.

Comme pour certain les chiffres parlent plus que des mots voici un petit bilan sur la production du mois qui vient de s’écouler.[/b]

[center][url=https://www.hostingpics.net/viewer.php?id=598300cam1465.jpg][img]https://img15.hostingpics.net/pics/598300cam1465.jpg[/img][/url][/center]

[b]
Afin d’avoir un comparatif clair voici ce que nous coute en entretien les mines[/b]

[center][url=https://www.hostingpics.net/viewer.php?id=975222cam14652.jpg][img]https://img15.hostingpics.net/pics/975222cam14652.jpg[/img][/url][/center]


[b]Comme vous pouvez le voir, à l’arrivée nous sommes excédentaire que de 5678,74 écus. Malgré que nous soyons excédentaire en pierre de l’ordre de 719 pierres, nous perdons beaucoup trop d’écus du fait de la trop faible production de fer qui elle est déficitaire de – 581 fers sur un mois, ce qui nous obligent à en trouver dans les autres duchés.

Nous avons besoin de vous, retroussez-vous les manches et n’hésitez plus :[/b]

[center][size=18][color=blue][b]ALLEZ MINER, LA BOURGOGNE A BESOIN DE VOUS[/b][/color][/size][/center]


[b]Les mines de Chalon, Autun et Mâcon, vous attendent.

Vous pouvez trouver un rapport du bilan minier chaque jour sur la gargote, vous pouvez ainsi suivre le cours des fréquentations, de la production et de la consommation pour chaque mine .Je me tiens a votre disposition si vous avez besoin de complément d’information.[/b]

[center][url=https://servimg.com/view/12909473/581][img]https://i58.servimg.com/u/f58/12/90/94/73/gildas10.png[/img][/url][/center]

[/quote]


[quote][b][size=18][center]Bilan de mi-mandat du Juge de Bourgogne[/size][/center][/b]

[list][b]Au niveau de la justice en Bourgogne, 13 verdicts ont été rendu et 3 autres sont encore en cours.
Le travail en coordination avec le procureur, son Altesse Royale Charlemagne de Castelmaure-Frayner est efficace et nous permet de clôturer les dossiers rapidement. Nous lui en remercions.
Nous remercions également, le Marquis Aimbaud de Josseliniere qui nous a aidé dans la remise à jour de nos archives judiciaires ainsi que dans le report des minutes de nos procès.

Nous prenons grand plaisir à ce poste ainsi que de siéger au conseil ducal. Nous poursuivrons donc dans cette même voie durant la deuxième partie du mandat.[/b][/list]

Pour notre belle et grande Bourgogne.

Caminho de Goëllor

[img]http://illiweb.com/fa/pbucket.gif[/img][/quote]

[quote][u][b]Bilan de Mi-Mandat du Commissaire au Commerce : [/b][/u]

[i]Un mois de plus, un troisième mois dans ce qui est la reconstruction du Patrimoine Bourguignon afin de laisser à nos successeurs à venir de quoi travailler de manière sereine et saine.

Cela s'amorce dans un premier temps sur la gestion des Mines dont Maistre Gildas est en charge, ces mines dont nous vous avons parlé il y à de cela deux mois. Toutes tournes, ce qui fut assez rare en Bourgogne durant l'année écoulée, bien que nous soyons forcé d'ajouter une fermeture de deux jours par semaine à Sémur/Dijon et ce afin d'éviter de brûler le stock de fer bien trop vite. 15 jours nous suffisent à dépenser des milliers d'écus de fer. Hors, avec les investissements annexes que nous avons à réalisé, ces 15 mesme jours ne suffisent hélas pas à reformer le dict stock sur un plan financier. Aussi avons nous beaucoup à travailler pour nous assurer d'une ouverture constante, avec parfois quelques ratés comme cette semaine avec la mine d'Or de Sémur/Dijon. En effet un contrat passé il y à quelques temps à subi quelques contretemps pour causes d'élections chez nos contacts commerciaux, aussi ce dernier n'arrive t-il qu'à présent. Cependant ce genre d'événement reste maitrisable et maitrisé et ne forme qu'une partie infime de l'ensemble de nostre travail.

Venons en aux Maires, depuis 3 mois ces derniers étaient sous le coup d'une hausse d'impôt et d'une diminution du nombre de quotas. Si je ne puis faire grand chose pour la seconde partie, la première en revanche à été abolie et ce à compté du premier Juin. Aussi les impôts ducaux sur chaque champs et échoppes retombent-ils à 6 écus et 7 écus respectivement. Nous les remercions de la patience qui à été la leur.

Il nous reste cependant encore beaucoup de travail, remonter nos finances étant ni plus ni moins que la colonne vertébral qui supportera le reste. Il nous faut rembourser certaines mairies qui avaient confiées leurs économies au Gouvernement Gray à certains précédents, il nous faut continuer à importer du fer pour nos mines mais aussi prévoir des fonds pour le prestige.

Nous restons cependant confiant en nostre capacité à mener cet office, et en la capacité des Bourguignons à tenir bon,

Pour la Bourgogne,

Alexandre Olund,
Vicomte de Châtillon-en-Bazoys,
Seigneur de Giry,
Dict "L'Alex'Cellent".[/i][/quote]


[quote][center][size=18][color=darkred][b] Bilan de mi mandat de la bailli[/b][/color][/size][/center]

[i]Que dire de plus que lors du bilan de mi mandat du précédent mandat où j'étais également bailli en duo avec le vicomte Alexandre CAC ?

[b]La remontée du trésor ducal se fait doucement mais sûrement, [/b]mais l'achat de fer ailleurs fait toujours un trou dans les caisses.

[b]La collaboration avec les maires a été bonne[/b] , il n' y a qu'à voir les échanges intervilles entre eux au conseil des maires.
Je ne vais pas vous donner le nombre de mandats faits. Mais vous pouvez être sûrs que j'ai du plusieurs fois renouveler ma réserve de plumes, parchemins et encre!

[b]Leurs efforts consentis et temporaires pour s' acquitter d'une hausse d'impôts et leur rapidité à fournir des céréales et des simples est à souligner également.[/b]

[b]Je ne peux écarter de la remontée de la trésorerie les généreux donateurs [/b]qui se sont manifestés lors de la vente aux enchères des élus organisée par la duchesse Effelissianor, et même après. Un vrai succès.

Dans cet effort, [b]je remercie également les maires qui ont organisé d'eux -même des concours, actions et communications pour inciter leurs villageois à miner et à récolter ces simples si précieuses pour la santé de notre prestige.[/b]

[b]Du côté des étables ducales, nous avons du les agrandir![/b]
Le duché [b]a vendu pour 7760 écus [/b]de bêtes entre le 26 avril et le 23 mai.
Elles ont toutes été nourries au blé. Et [b]cela a coûté 6612 écus[/b] au duché.

Les éleveurs de vaches sont de loin ceux qui les ont fréquentées le plus nos étables .Pas moins de [b]100 veaux  croquignolets y sont nés [/b]
[b]78 cochonnets roses et queue en tire bouchon ont aussi vu le jour[/b] dans cette période. Leur viande tendre à souhait ravit les bouchers et charcutiers pour toutes sortes de salaisons.
Et enfin,[b] 51 agneaux ont montré le museau [/b]avant de pouvoir donner leur laine aux tisserands  pour tisser des vêtements et leur peau pour des boucliers.

[b]Seul point noir et tant que le prestige n'atteindra pas deux étoiles, la chasse aux hauts fonctionnaires[/b] qui peuvent travailler sur 40 parchemins en institutions chaque jour est toujours aussi ardue.
Malgré la potion revigorante concoctée par la Baronne Emmaline pour les faiblards, il y a eu des "jours à 10" comme je les appelle.

[u][color=darkred][b]J'en profite pour lancer de nouveau un appel à tous les Hauts Fonctionnaires de vérifier chaque jour si ils peuvent travailler sur 20 parchemin en institutions et de foncer à mon bureau sur la gargote ou à m'écrire pour se proposer.[/b][/color] [/u]
Le travail n'est pas très dur et il ont la journée pour me les rendre dûment remplis.[/i]

[b]Que Saint Bynarr protège la Bourgogne![/b]

[img]http://i48.servimg.com/u/f48/12/98/46/19/signat11.png[/img]
[img]https://i19.servimg.com/u/f19/12/98/46/19/sceau_10.png[/img]
[/quote]


[quote][center][size=20][b]Bilan mi-mandat par le Capitaine de Bourgogne.[/b][/size]
__________[/center]
[color=brown]

Malheureusement et heureusement, le premier mois qui vient de s'écouler, n'a pas été très actif pour le domaine militaire malgré les alertes permanentes dont la Bourgogne doit faire face.

Tout d'abord, je voudrais [b]remercier dame Actarusia, ex-commandante de l'armée "l'âme Bourguignonne"[/b] qui a souhaité retrouver sa liberté après de longs mois à la tête d'une armée et du conflit Fatum jusqu'en Lyonnais-Dauphiné.
Ce fut un réel plaisir de travailler avec elle, qui a donné sans compter pour son duché. Au nom de la Bourgogne et du conseil des stratèges, nous lui souhaitons un bon repos et espérons la revoir très vite parmi nous.

Une[b] nouvelle armée a vu le jour "La Dragonne"[/b] en remplacement de celle de Dame Actarusia, qui est gérée par moi même, le Capitaine de Bourgogne

[b]Je remercie également le Commandant Emyle, chef d'armée "V Alavdae"[/b] qui reste à mes côtés pour protéger la Bourgogne. De même [b]un grand merci à toutes les personnes qui composent le conseil des stratèges[/b] et qui m'aident au quotidien.

Des projets ou améliorations internes sont en cours d'ébauches et discussions, Tout sera mis en place avant la fin de mandat. [b]Prochainement, la protection des routes va reprendre.[/b]

Je finirais par [b]remercier tous nos soldats[/b] qui ont pu bénéficier d'un peu de repos après la dernière grosse mobilisation.

Il est possible de nous rejoindre, il vous suffit de contacter le [b]Capitaine[/b] [[url=http://www.lesroyaumes.com/FichePersonnage.php?login=Emma_castelviray]Emma_castelviray[/url]] ou le[b] Général[/b] [[url=http://www.lesroyaumes.com/FichePersonnage.php?login=Boudalapeste]Boudalapeste[/url]] ou de vous présenter à l'[b]Ost de Bourgogne[/b]. [[url=http://forum2.lesroyaumes.com/viewforum.php?f=13655]caserne[/url]]

Venez participer à la vie militaire de notre duché.

[/color]
[center]__________

[i]Merci de m'avoir lue.[/i]

Pour la Bourgogne !
[b]Emma de Castelviray-Bonnemaison
Capitaine de Bourgogne[/b][/center]
[/quote]

[quote]

[center][size=20][b][color=dark]Bilan de mi-mandat du Porte parole. [/color][/b][/size][/center]



[list][size=14]Depuis ce nouveau Conseil ducal élu , de nombreuses annonces ont été publiées pour [b]informer les Bourguignons[/b] de certains changements ou nominations dont entre autres:[/list]
[i]
[list]Une annonce sur la [b]composition du Conseil Ducal[/b] .[/list]
[list]Une annonce encourageant [b]les érudits à vendre leurs parchemins[/b] en institutions au bailli.[/list]
[list]Une annonce annonçant la [b]nomination[/b] d'un nouveau [b]Sénéchal [/b]et d'un nouveau [b]Chambellan[/b] en les personnes de [b]Rhadia[/b] ( sénéchal) et de [b]Nicolas Otton[/b] ( Chambellan).[/list]
[list]Une annonce informant les Chefs Maréchaux de la [b]baisse de leur salaire de 1 écu temporairement.[/b][/list]
[list]Une annonce [b]abrogeant les décrets qui entravaient la liberté de commerce[/b] , mis en place par la Félonne Gray.[/list]
[list]Une annonce remerciant[b] l'armée l'armée de dame Actarusia[/b] et son démantèlement ainsi que la [b]reconstruction d'une nouvelle armée [/b]commandée par notre Capitaine [b]Emma Castelviray.[/b][/list]
[list]Une annonce pour annoncer [b]le redressement de la Bourgogne[/b] et de fait , [b]baisser les taxes sur les échopes et champs.[/b][/list]
[list]Une annonce afin de remercier [b]les Maires de Cosne et Nevers[/b] pour leurs encouragements à leurs villageois à aller miner dans leur ville respective.[/list]
[list]
Le peuple Bourguignon est informé de chaque changement [b]dans les plus brefs délais[/b] afin que la [b]communication entre le Conseil et celui-ci [/b]ne soit jamais rompue.
Les annonces sont visibles en [url=http://forum.lesroyaumes.com/viewtopic.php?t=1832&postdays=0&postorder=asc&start=1230][b] Gargote [/b][/url] et affichées au [b]Conseil des maires[/b] afin qu'elles soient retranscrites dans chaque ville.[/list][/i]




[b]Pour la Bourgogne ![/b]
[/size]

[url=https://servimg.com/view/12542098/459][img]https://i97.servimg.com/u/f97/12/54/20/98/png_si10.png[/img][/url]

[url=http://www.servimg.com/image_preview.php?i=522&u=12909473][img]http://i73.servimg.com/u/f73/12/90/94/73/effeli12.png[/img][/url]Porte Parole de Bourgogne .[/quote]



[i]Rédigé par [b]Effélissianor de Vosne-Romanée[/b] Porte parole de Bourgogne , signé et  scellé par [b]Septimus de Valyria[/b] , Duc de Bourgogne, ce 27 mai 1465 , en le Palais des Ducs de Bourgogne.[/i]

[img]http://i97.servimg.com/u/f97/11/99/88/74/91771010.png[/img]
[/quote]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Otton.Nicolas
Duc de Bourgogne
Duc de Bourgogne
avatar

Nombre de messages : 97
Localisation : Chalon
Date d'inscription : 15/05/2017

MessageSujet: Re: Annonces du Conseil Ducal de Bourgogne   Ven 28 Juil - 15:55

Citation :
 



ANNONCE DU CONSEIL DE BOURGOGNE

• L'impôt Ducal •



De Septimus de Valyria, Duc de Bourgogne,

Peuple de Bourgogne ,



Suite au vote au sein du conseil concernant l'impôt Ducal , il a été voté à l'unanimité (soit 8 conseillers pour , 3 consultants pour ) le texte suivant :




Citation :
De l'impôt Ducal

Préface :
A chaque quinzaine, chaque Maire de Bourgogne est chargé de verser au Duché l'impôt Ducal, fixé par la grille d'imposition présente à l'article 1. Il revient au Commissaire au Commerce de calculer l'impôt selon les modalités fixés à l'article 1 et 2. En cas de manquement au paiement et/où à la requête d'accès aux données du Commissaire au Commerce, alors le Maire incriminé encourra des sanctions tel que fixé à l'article 3.

Article 1 :

    Des Modalités :
  • 2 jours avant chaque levée, chaque maire devra fournir au Commissaire au Commerce la liste complète de ses artisans et paysans via l'annuaire municipal se trouvant dans le hall d'entrée de la Mairie. Il revient au Commissaire au Commerce de relancer les Maires 2 jours avant chaque levée.
  • L'impôt sera calculé par le Commissaire au Commerce qui reprendra chaque nom de la liste afin de vérifier chacun des sujets de Bourgogne imposables.
  • L'impôt sera payé par chaque maire via dons au Duché où, en accord avec le Commissaire au Commerce via Mandat et/où denrées.
  • Le taux d'imposition est le suivant. Ce taux est celui Ducal, les maires ont liberté totale sur leur taux d'imposition local.

    Citation :
    Des taux d’imposition ducaux

    Champs :
    6 écus par champ de blé - Soit 0.4 écus par jour
    6 écus par champ de maïs
    6 écus par potager
    6 écus par vigne

    Élevages :
    6 écus par élevage de vaches - Soit 0.4 écus par jour
    6 écus par élevage de moutons
    6 écus par élevage de cochons

    Terrains bâtis :
    7 écus par échoppe d'artisan - Soit 0.47 écus par jour



Article 2 :


    Sont imposés :
  • Les citoyens actifs présent en ville.
  • Les citoyens actifs en voyage.
  • Les citoyens se faisant passer pour mort et ce jusqu'à leur retranchement éventuel.
  • Les citoyens se faisant passer pour des retraités mais actifs.

    Sont Exonérés :
  • Les retraités non actifs (en retraite depuis au moins 15 jours).
  • Les prisonniers.
  • Les retranchés.
  • Toutes personnes pouvant être exonéré selon le Coutumier de Bourgogne, sous réserve de demande individuelle au Maire du village concerné.


Article 3 :

    Des Sanctions :
  • En cas de retard sur la remise des documents utiles au Calcul de l'impôt, le Maire se verra remettre une majoration de l'équivalent d'une personne imposable, à tarif maximal (2 champs et 1 échoppe) par jours.
  • En cas de retard sur paiement, si ce dernier n'est pas accepté par le/la Duc(hesse) en exercice, le Maire verra son retard majoré de 10% par semaine de retard.
  • Ces sanctions seront appliqué sur le Maire et non la mairie. En cas d'utilisation frauduleuses des écus Municipaux, le Maire encourra des poursuites, de même en cas de non paiement de sa Pénalité.




De fait, cela annule le texte antérieur qui était celui-ci :


Citation :
De Nous, Crezus De Montestier, Duc de Bourgogne, dict « Le Fertile bienveillant »

    ♦♦ DES IMPÔTS ET DU SOULAGEMENT MUNICIPAL ♦♦


A tous ceux qui la présente déclaration liront ou se feront lire,
Salutations.

Car tout vient à point pour qui sait attendre, car chaque chose en son temps et que Rome - la ville, ne s’est pas fait en un jour, voici donc venu l’heure de la reconsidération des impôts et de Notre tentative de rendre les mairies plus justement taxées, et plus indépendantes, suivant en cela leur propre souhait, et Notre intime conviction que cela est la bonne réponse à un Duché plus équilibré et plus attractif.

Qu’il soit donc et dit que, si l’impôt ducal restera prélevé par quinzaine selon les même modalités que précédemment, et que son calcul restera également à l’identique, le Duché ne sera plus, sauf décret temporaire et contraire, le décideur du niveau d’imposition affecté aux types de cultures ou aux différents métiers, chaque ville ayant dès à présent, toute latitude pour en fixer le niveau et faire comme bon lui semble pour assurer la justesse de son imposition sur ses administrés.

Pour les légalistes, Nous en profitons donc pour rappeler le texte en vigueur - et confirmer l’abrogation du point 2, ainsi que pour rappeler la liste des taux d’imposition en vigueur, publiés dans l’édit du vingt huitième jour d'octobre de l'an de grâce MCDLVIII par la Duchesse Angelyque de la Mirandole.

Citation :
De l'impôt ducal

1) Objectif
Afin de financer les dépenses du duché, un impôt ducal est prélevé auprès des mairies, deux fois par mois, pour la période du 1er au 15ème jour du mois et celle de 16 au dernier jour du mois.
Pour calculer l'impôt de chaque quinzaine, un recensement du nombre de champs, d'élevages et des échoppes de la ville est fait.
Le montant de l'impôt est calculé par l'application de taux d'imposition aux champs, aux élevages et aux échoppes ainsi recensés.

2) Des taux d'imposition
Le conseil ducal fixe les taux d'imposition.
Les taux d'imposition peuvent varier indépendamment les uns des autres, en fonction du type de possession visée mais sont les mêmes pour chaque ville.


3) Du règlement de l'impôt
Afin de réunir la somme d'argent nécessaire au paiement, les maires sont encouragés par le conseil ducal de Bourgogne à procéder à une levée d'impôts fonciers au nom du conseil ducal. Totale et entière liberté est laissée aux maires pour répercuter (ou non) toutes ou parties de ces taxes sur leurs administrés.
Le paiement se fera en écus exclusivement.
Il se fera via un mandat attribué au maire par le conseiller au commerce ou bailli. Le maire y mettra dedans la somme demandée puis rendra le mandat au duché.

4) Du retard
En cas de retard de paiement, au-delà du dépassement de la fin de la période couverte par l'impôt, une majoration forfaitaire de 20 écus par semaine de retard sera appliquée.

Citation :
Des taux d’imposition ducaux

Champs :
6 écus par champ de blé - Soit 0.4 écus par jour
6 écus par champ de maïs
6 écus par potager
6 écus par vigne

Elevages :
6 écus par élevage de vaches - Soit 0.4 écus par jour
6 écus par élevage de moutons
6 écus par élevage de cochons

Terrains bâtis :
7 écus par échoppe d'artisan - Soit 0.47 écus par jour


Que vive la Bourgogne !

Faict le vingtième jour de juin de l'an de grâce MCDLXI, en le palais des Ducs de Bourgogne :
Rédigé, signé et scellé par sa Grasce Crézus de Montestier, Duc de Bourgogne.





Ont participé au vote :

Les Conseillers :

Sa Grâce Septimus de Valyria , Monseigneur Alexandre Olund ,SAR Lionel Parfait de Blanc-Combaz , Sir Gildas Philippe Alexandre de Castel , Sa Grâce Maud Saint Anthelme , le Baron Caminho de Goellor, sa Grâce Effélissianor de Vosne-Romanée ,Sir Tobias Maxence de Chambertin-Ishtar Von Znieski.

Les Consultants :

La Baronne Emmaline de Thenac , Sir Emyle Emilovitch Korsakov, SAR Poucelyna de la Mirandole-Montestier.






Rédigé par Effélissianor de Vosne-Romanée Porte parole de Bourgogne , signé et  scellé par Septimus de Valyria , Duc de Bourgogne, ce 28 mai 1465 , en le Palais des Ducs de Bourgogne.



Code:
[quote][center][img]http://i21.servimg.com/u/f21/13/41/43/73/entete11.png[/img]  
[/center]



[center][b][size=20][color=blue]ANNONCE DU CONSEIL DE BOURGOGNE [/color] [/size]

 [size=14][color=red]• L'impôt Ducal •[/color][/size][/b][/center]



[size=14][b]De Septimus de Valyria, Duc de Bourgogne,[/b][/size]

  [size=13][b]Peuple de Bourgogne ,[/b]



Suite au vote au sein du conseil concernant l'impôt Ducal , il a été voté [b]à l'unanimité[/b]  (soit 8 conseillers pour , 3 consultants pour )  le texte suivant :


[/size]

[quote][size=24][b]De l'impôt Ducal[/b][/size]

[size=18][b]Préface : [/b][/size]
A chaque quinzaine, chaque Maire de Bourgogne est chargé de verser au Duché l'impôt Ducal, fixé par la grille d'imposition présente à l'article 1. Il revient au Commissaire au Commerce de calculer l'impôt selon les modalités fixés à l'article 1 et 2. En cas de manquement au paiement et/où à la requête d'accès aux données du Commissaire au Commerce, alors le Maire incriminé encourra des sanctions tel que fixé à l'article 3.

[size=18][b]Article 1 : [/b][/size]
[list]
Des Modalités :[*]2 jours avant chaque levée, chaque maire devra fournir au Commissaire au Commerce la liste complète de ses artisans et paysans via l'annuaire municipal se trouvant dans le hall d'entrée de la Mairie. Il revient au Commissaire au Commerce de relancer les Maires 2 jours avant chaque levée.
[*]L'impôt sera calculé par le Commissaire au Commerce qui reprendra chaque nom de la liste afin de vérifier chacun des sujets de Bourgogne imposables.
[*]L'impôt sera payé par chaque maire via dons au Duché où, en accord avec le Commissaire au Commerce via Mandat et/où denrées.
[*]Le taux d'imposition est le suivant. Ce taux est celui Ducal, les maires ont liberté totale sur leur taux d'imposition local.

[quote][size=12][u][b][color=blue]Des taux d’imposition ducaux[/color][/b][/u][/size]

[u]Champs :[/u]
6 écus par champ de blé - Soit 0.4 écus par jour
6 écus par champ de maïs
6 écus par potager
6 écus par vigne

[u]Élevages :[/u]
6 écus par élevage de vaches - Soit 0.4 écus par jour
6 écus par élevage de moutons
6 écus par élevage de cochons

[u]Terrains bâtis :[/u]
7 écus par échoppe d'artisan - Soit 0.47 écus par jour[/quote]

[/list]

[size=18][b]Article 2 : [/b][/size]

[list]
Sont imposés : [*]Les citoyens actifs présent en ville.
[*]Les citoyens actifs en voyage.
[*]Les citoyens se faisant passer pour mort et ce jusqu'à leur retranchement éventuel.
[*]Les citoyens se faisant passer pour des retraités mais actifs.

[b]Sont Exonérés : [/b]
[*]Les retraités non actifs (en retraite depuis au moins 15 jours).
[*]Les prisonniers.
[*]Les retranchés.
[*]Toutes personnes pouvant être exonéré selon le Coutumier de Bourgogne, sous réserve de demande individuelle au Maire du village concerné.
[/list]

[size=18][b]Article 3 : [/b][/size]
[list]
Des Sanctions : [*]En cas de retard sur la remise des documents utiles au Calcul de l'impôt, le Maire se verra remettre une majoration de l'équivalent d'une personne imposable, à tarif maximal (2 champs et 1 échoppe) par jours.
[*]En cas de retard sur paiement, si ce dernier n'est pas accepté par le/la Duc(hesse) en exercice, le Maire verra son retard majoré de 10% par semaine de retard.
[*]Ces sanctions seront appliqué sur le Maire et non la mairie. En cas d'utilisation frauduleuses des écus Municipaux, le Maire encourra des poursuites, de même en cas de non paiement de sa Pénalité.
[/list]
[/quote]



De fait,[b] cela annule le texte antérieur [/b]qui était celui-ci :


[quote][b]D[/b]e Nous, [b]C[/b]rezus De [b]M[/b]ontestier, Duc de Bourgogne, dict « Le Fertile bienveillant »
[list]
♦♦ DES IMPÔTS ET DU SOULAGEMENT MUNICIPAL ♦♦[/list]

[b]A[/b] tous ceux qui la présente déclaration liront ou se feront lire,
[b]S[/b]alutations.

[b]C[/b]ar tout vient à point pour qui sait attendre, car chaque chose en son temps et que Rome - la ville, ne s’est pas fait en un jour, voici donc venu l’heure de la reconsidération des impôts et de [b]N[/b]otre tentative de rendre les mairies plus justement taxées, et plus indépendantes, suivant en cela leur propre souhait, et [b]N[/b]otre intime conviction que cela est la bonne réponse à un Duché plus équilibré et plus attractif.

[b]Q[/b]u’il soit donc et dit que, si l’impôt ducal restera prélevé par quinzaine selon les même modalités que précédemment, et que son calcul restera également à l’identique, le Duché ne sera plus, sauf décret temporaire et contraire, le décideur du niveau d’imposition affecté aux types de cultures ou aux différents métiers, [b][color=red]chaque ville ayant dès à présent, toute latitude pour en fixer le niveau et faire comme bon lui semble pour assurer la justesse de son imposition sur ses administrés.[/color][/b]

[b]P[/b]our les légalistes, [b]N[/b]ous en profitons donc pour rappeler le texte en vigueur - et confirmer l’abrogation du point 2, ainsi que pour rappeler la liste des taux d’imposition en vigueur, publiés dans l’édit du vingt huitième jour d'octobre de l'an de grâce MCDLVIII par la Duchesse Angelyque de la Mirandole.

[quote][size=12][u][b][color=blue]De l'impôt ducal [/color][/b][/u][/size]

[u]1) Objectif [/u]
Afin de financer les dépenses du duché, un impôt ducal est prélevé auprès des mairies, deux fois par mois, pour la période du 1er au 15ème jour du mois et celle de 16 au dernier jour du mois.
Pour calculer l'impôt de chaque quinzaine, un recensement du nombre de champs, d'élevages et des échoppes de la ville est fait.
Le montant de l'impôt est calculé par l'application de taux d'imposition aux champs, aux élevages et aux échoppes ainsi recensés.

[color=red][u]2) Des taux d'imposition[/u]
Le conseil ducal fixe les taux d'imposition.
Les taux d'imposition peuvent varier indépendamment les uns des autres, en fonction du type de possession visée mais sont les mêmes pour chaque ville.[/color]

[u]3) Du règlement de l'impôt[/u]
Afin de réunir la somme d'argent nécessaire au paiement, les maires sont encouragés par le conseil ducal de Bourgogne à procéder à une levée d'impôts fonciers au nom du conseil ducal. Totale et entière liberté est laissée aux maires pour répercuter (ou non) toutes ou parties de ces taxes sur leurs administrés.
Le paiement se fera en écus exclusivement.
Il se fera via un mandat attribué au maire par le conseiller au commerce ou bailli. Le maire y mettra dedans la somme demandée puis rendra le mandat au duché.

[u]4) Du retard[/u]
En cas de retard de paiement, au-delà du dépassement de la fin de la période couverte par l'impôt, une majoration forfaitaire de 20 écus par semaine de retard sera appliquée.[/quote]

[quote][size=12][u][b][color=blue]Des taux d’imposition ducaux[/color][/b][/u][/size]

[u]Champs :[/u]
6 écus par champ de blé - Soit 0.4 écus par jour
6 écus par champ de maïs
6 écus par potager
6 écus par vigne

[u]Elevages :[/u]
6 écus par élevage de vaches - Soit 0.4 écus par jour
6 écus par élevage de moutons
6 écus par élevage de cochons

[u]Terrains bâtis :[/u]
7 écus par échoppe d'artisan - Soit 0.47 écus par jour[/quote]


[b]Q[/b]ue vive la Bourgogne !

[b]F[/b]aict le vingtième jour de juin de l'an de grâce MCDLXI, en le palais des Ducs de Bourgogne :
[b]R[/b]édigé, signé et scellé par sa Grasce [b]C[/b]rézus de [b]M[/b]ontestier, Duc de Bourgogne.

[img]http://img15.hostingpics.net/pics/918848signaturecrezus.png[/img]

[img]http://img15.hostingpics.net/pics/917710bourgognejxg4.png[/img][/quote]


[b]Ont participé au vote :[/b]

[b]Les Conseillers :[/b]

Sa Grâce Septimus de Valyria , Monseigneur Alexandre Olund ,SAR Lionel Parfait de Blanc-Combaz , Sir Gildas Philippe Alexandre de Castel , Sa Grâce Maud Saint Anthelme , le Baron Caminho de Goellor, sa Grâce Effélissianor de Vosne-Romanée ,Sir Tobias Maxence de Chambertin-Ishtar Von Znieski.

[b]Les Consultants :[/b]

 La Baronne Emmaline de Thenac , Sir Emyle Emilovitch Korsakov, SAR Poucelyna de la Mirandole-Montestier.






[i]Rédigé par Effélissianor de Vosne-Romanée Porte parole de Bourgogne , signé et  scellé par Septimus de Valyria , Duc de Bourgogne, ce 28 mai 1465 , en le Palais des Ducs de Bourgogne.[/i]

[url=http://www.servimg.com/view/11998874/2569][img]http://i97.servimg.com/u/f97/11/99/88/74/91771010.png[/img][/url]
[/quote]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Otton.Nicolas
Duc de Bourgogne
Duc de Bourgogne
avatar

Nombre de messages : 97
Localisation : Chalon
Date d'inscription : 15/05/2017

MessageSujet: Re: Annonces du Conseil Ducal de Bourgogne   Ven 28 Juil - 15:55

Citation :
 



ANNONCE DU CONSEIL DE BOURGOGNE

• Sécurité, mère de toutes les libertés.•



De Septimus de Valyria, Duc de Bourgogne,

Peuple de Bourgogne ,



En début de mandat, la Prévôté a été confrontée à une crise.

Le Prévôt, Tobias Maxence a dû faire face à une tentative de rébellion. Mâtée rapidement, car la Bourgogne ne tolère pas les agitateurs.
Beaucoup auraient pu penser que cette crise allait briser la Prévôté, que le duché s’en retrouverait amoindri. Le Prévôt a fait le pari, avec mon soutien, de la cohérence, du devoir et de la dignité.

Ce ne fut pas le chemin le plus simple, dans un contexte de transhumance brigande très forte, trois révoltes majeures ont été contenues, aujourd’hui encore, tous les défenseurs civils, ainsi que les membres de la prévôté et le prévôt sont à remercier pour leur travail.
Les difficultés ont pu sembler insurmontables, mais le fait est que la Prévôté retrouve de l’activité. Les recrutements s’opèrent, les effectifs grossissent et nous avons la preuve que le chemin le plus honorable qu’a choisi le Prévôt à défaut d’être simple et doux, a été le plus profitable pour le duché.

Cette voie, elle n'aurait jamais été possible sans les loyaux et fidèles sujets qui sont restés au sein de la Prévoté et ont démontré ainsi tout leur sens de l'Etat et du devoir.

Nous tenons à le féliciter pour ce redressement, qui permet à notre duché d’être aujourd’hui plus fort qu’hier et certainement moins fort que demain.

L’honneur a rétabli l’ordre, l’ordre nous donne la sécurité, la sécurité est la première de toutes nos libertés.







Rédigé, signé et  scellé par Septimus de Valyria , Duc de Bourgogne, ce 29 mai 1465 , en le Palais des Ducs de Bourgogne.



Code:
[quote][center][img]http://i21.servimg.com/u/f21/13/41/43/73/entete11.png[/img]  
[/center]



[center][b][size=20][color=blue]ANNONCE DU CONSEIL DE BOURGOGNE [/color] [/size]

 [size=14][color=red]• Sécurité, mère de toutes les libertés.•[/color][/size][/b][/center]



[size=14][b]De Septimus de Valyria, Duc de Bourgogne,[/b][/size]

  [size=13][b]Peuple de Bourgogne ,[/b]



En début de mandat, la Prévôté a été confrontée à une crise.

 Le Prévôt,[b] Tobias Maxence[/b] a dû faire face à une tentative de rébellion. Mâtée rapidement, car la Bourgogne ne tolère pas les agitateurs.
Beaucoup auraient pu penser que cette crise allait briser la Prévôté, que le duché s’en retrouverait amoindri. Le Prévôt a fait le pari, avec mon soutien, de la cohérence, du devoir et de la dignité.

Ce ne fut pas le chemin le plus simple, dans un contexte de transhumance brigande très forte, [b]trois révoltes majeures ont été contenues[/b], aujourd’hui encore, tous les défenseurs civils, ainsi que [b]les membres de la prévôté et le prévôt sont à remercier pour leur travail.[/b]
Les difficultés ont pu sembler insurmontables, mais le fait est que la Prévôté retrouve de l’activité.  [b]Les recrutements s’opèrent, les effectifs grossissent[/b] et nous avons la preuve que le chemin le plus honorable qu’a choisi le Prévôt à défaut d’être simple et doux, a été le plus profitable pour le duché.

Cette voie, elle n'aurait jamais été possible sans [b]les loyaux et fidèles sujets[/b] qui sont restés au sein de la Prévoté et ont démontré ainsi tout leur[b] sens de l'Etat et du devoir.[/b]

[b]Nous tenons à le féliciter pour ce redressement,[/b] qui permet à notre duché d’être aujourd’hui plus fort qu’hier et certainement moins fort que demain.

L’honneur a rétabli l’ordre, l’ordre nous donne la sécurité, [b]la sécurité est la première de toutes nos libertés.
[/b]
[/size]





[i]Rédigé, signé et  scellé par Septimus de Valyria , Duc de Bourgogne, ce 29 mai 1465 , en le Palais des Ducs de Bourgogne.[/i]

[url=http://www.servimg.com/view/11998874/2569][img]http://i97.servimg.com/u/f97/11/99/88/74/91771010.png[/img][/url]
[/quote]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Otton.Nicolas
Duc de Bourgogne
Duc de Bourgogne
avatar

Nombre de messages : 97
Localisation : Chalon
Date d'inscription : 15/05/2017

MessageSujet: Re: Annonces du Conseil Ducal de Bourgogne   Ven 28 Juil - 15:56

Citation :
 



Lettre Ouverte à Sa Majesté la Reine de France de la part de Sa Grâce le Duc de Bourgogne, humble et fidèle sien vassal.







Votre Majesté,



La Bourgogne à reçu, ce jour une sommation, suite à un verdict de la Cour d’Appel, le commandement au nom de la Couronne de s’acquitter envers messire Féebleue.. , de la somme de 775 écus, suite à l’infirmation du jugement rendu en prime instance en cour d’appel.

Je vous invite à lire les minutes du procès que vous trouverez jointe à ce pli. Le condamné, Feebleue.. , et le témoin Zarathoustra, y admettent tranquillement venir mener la guerre sur le sol bourguignon et prélever l’impôt Léonin.

Les juges de la Cour d’appel ont cependant cru bon d’infirmer, malgré les preuves claires, le jugement rendu en prime instance, et cela, même si l’accusé a été reconnu par la victime.

775 écus, voici la somme que l’on réclame à la Bourgogne de verser aux ennemis du Royaume de France et de son fidèle vassal. Ces mêmes ennemis que le Royaume de France et le Duché de Bourgogne ont écrasé ensembles devant les portes de Lyon, avec l’aide du Grand Connétable Messire Coleen de Colmarker.


La cours d’appel en ce jour, demande une somme d’écus importante au Duché de Bourgogne alors même que celui-ci peine à se remettre du pillage intégral d’il y a trois mois menés par Gray/Eurus et Diazolie, qui était d’ailleurs la représentante bourguignonne dans ce procès inique de la Cour d'Appel et que je soupçonne de sabotage afin de nuire à la Bourgogne.

Item, en vertu du serment que j’ai prêté à la Couronne de France, et que celle-ci m’a rendu, je demande justice pour la Bourgogne Après de Votre Majesté.

Sachez que l’émotion suite à ce verdict est très grande en Bourgogne et que le crédit des institutions royales, déjà passablement affaibli ici suite à diverses actions dans le domaine militaire et administratif dans un temps encore récent, n’en ressortirait pas grandi si un tel rançonnement devait effectivement se produire.

La Bourgogne a confiance en sa Reine pour examiner avec pondération, justice et mesure cette affaire.

Elle y verra, outre le scandale des paroles qui y sont dites, le scandale de la procédure.

Un arrêt qui a dû être réécrit TROIS FOIS pour être jugé « convenable. » ce qui tient quand même du prodigieux lorsque l’on sait le temps de traitement des affaires ! après six mois d’attente, nous aurions pu espérer qu’il ne faille pas s’y reprendre à trois fois avant d’avoir un document que cette « Cour » juge acceptable.

J'attire d'ailleurs l'attention de Sa Majesté sur le fait qu'entre le premier verdict, rendu le 25 avril il s'est écoulé presque un mois, le troisième ayant été rendu le 25 mai!

Le Juge en prime instance n’a tout simplement pas été convoqué où cela n’apparait pas dans les minutes de la procédure.

La Bourgogne requiert auprès de Votre Majesté, justicier suprême du Royaume de France, la casse pure et simple de cet arrêt.

Parce que l'honneur le Commande.

Sa Grâce Septimus de Valyria, Duc de Bourgogne.






Rédigé, signé et  scellé par Septimus de Valyria , Duc de Bourgogne, ce 1er juin 1465 , en le Palais des Ducs de Bourgogne.



Code:
[quote][center][img]http://i21.servimg.com/u/f21/13/41/43/73/entete11.png[/img]  
[/center]



[center][b][size=20][color=blue]Lettre Ouverte à Sa Majesté la Reine de France de la part de Sa Grâce le Duc de Bourgogne, humble et fidèle sien vassal. [/color] [/size][/b] [/center]







  [size=13][b]Votre Majesté,[/b]



[b]La Bourgogne[/b] à reçu, ce jour une sommation, suite à un verdict de la Cour d’Appel, le commandement au nom de la Couronne de s’acquitter envers messire Féebleue.. , de la somme de 775 écus, suite à l’infirmation du jugement rendu en prime instance en cour d’appel.

[b]Je vous invite à lire les minutes du procès[/b] que vous trouverez jointe à ce pli. Le condamné, [b]Feebleue.. , et le témoin Zarathoustra, y admettent tranquillement venir mener la guerre sur le sol bourguignon [/b]et prélever l’impôt Léonin.

Les juges de la Cour d’appel ont cependant cru bon d’infirmer, [b]malgré les preuves claires, le jugement rendu en prime instance[/b], et cela, même si l’accusé a été reconnu par la victime.

[b]775 écus[/b], voici la somme que l’on réclame à la Bourgogne [b]de verser aux ennemis du Royaume de France et de son fidèle vassal.[/b] Ces mêmes ennemis que le Royaume de France et le Duché de Bourgogne ont écrasé ensembles devant les portes de Lyon, avec l’aide [b]du Grand Connétable Messire Coleen de Colmarker.
[/b]

La cours d’appel en ce jour, demande une somme d’écus importante au Duché de Bourgogne alors même que celui-ci peine à se remettre du pillage intégral d’il y a trois mois menés par [b]Gray/Eurus et Diazolie[/b], qui était d’ailleurs la représentante bourguignonne dans ce procès inique de la Cour d'Appel et que je soupçonne de [b]sabotage afin de nuire à la Bourgogne.[/b]

Item, en vertu du serment que j’ai prêté à la Couronne de France, et que celle-ci m’a rendu, [b]je demande justice pour la Bourgogne Après de Votre Majesté. [/b]

Sachez que l’émotion suite à ce verdict est très grande en Bourgogne et que le crédit des institutions royales, déjà passablement affaibli ici suite à diverses actions dans le domaine militaire et administratif dans un temps encore récent, n’en ressortirait pas grandi si un tel rançonnement devait effectivement se produire.

[b]La Bourgogne[/b] a confiance en [b]sa Reine [/b]pour examiner avec pondération, justice et mesure cette affaire.

Elle y verra, outre le scandale des paroles qui y sont dites, [b]le scandale de la procédure. [/b]

Un arrêt qui a dû être réécrit[b] TROIS FOIS [/b]pour être jugé « convenable. » ce qui tient quand même du prodigieux lorsque l’on sait le temps de traitement des affaires ! après six mois d’attente, nous aurions pu espérer qu’il ne faille pas s’y reprendre à trois fois avant d’avoir un document que cette « Cour » juge acceptable.

J'attire d'ailleurs l'attention de [b]Sa Majesté[/b] sur le fait qu'entre le premier verdict, rendu le 25 avril il s'est écoulé presque un mois, le troisième ayant été rendu le 25 mai!

[b]Le Juge en prime instance n’a tout simplement pas été convoqué [/b]où cela n’apparait pas dans les minutes de la procédure.

La Bourgogne requiert auprès de[b] Votre Majesté[/b], justicier suprême du Royaume de France, [b]la casse pure et simple de cet arrêt.[/b]

Parce que l'honneur le Commande.

[b]Sa Grâce Septimus de Valyria[/b], Duc de Bourgogne. [/size]





[i]Rédigé, signé et  scellé par Septimus de Valyria , Duc de Bourgogne, ce 1er juin 1465 , en le Palais des Ducs de Bourgogne.[/i]

[url=http://www.servimg.com/view/11998874/2569][img]http://i97.servimg.com/u/f97/11/99/88/74/91771010.png[/img][/url]
[/quote]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Otton.Nicolas
Duc de Bourgogne
Duc de Bourgogne
avatar

Nombre de messages : 97
Localisation : Chalon
Date d'inscription : 15/05/2017

MessageSujet: Re: Annonces du Conseil Ducal de Bourgogne   Ven 28 Juil - 15:56

Citation :
 



ANNONCE DU CONSEIL DE BOURGOGNE

• Le Retour du prestige.



De Septimus de Valyria, Duc de Bourgogne,

Peuple de Bourgogne ,


Lorsque nous sommes arrivé sur le trône ducal, chacun le sait, nous avons retrouvé une province en ruine, pillée, exsangue, aux mines détruites et dont le prestige était saboté méthodiquement depuis des semaines par Gray aujourd’hui appelée Eurus.

Le travail que le duché mène depuis trois mois et demi maintenant, a porté ses fruits. Nous sortons du zéro de prestige et regagnons notre première étoile.

Maigre réussite dirons certains. Ils ont raison, longue est encore la route qui mène vers la grandeur retrouvée de notre bon duché de Bourgogne.

Cependant, une première pierre a été posée ce matin. Nous devrons poser toutes celles qui restent.

Parce que l’honneur le commande.


Sa Grâce Septimus de Valyria, Duc de Bourgogne.







Rédigé, signé et  scellé par Septimus de Valyria , Duc de Bourgogne, ce 10 juin 1465 , en le Palais des Ducs de Bourgogne.



Code:
[quote][center][img]http://i21.servimg.com/u/f21/13/41/43/73/entete11.png[/img]  
[/center]



[center][b][size=20][color=blue]ANNONCE DU CONSEIL DE BOURGOGNE [/color] [/size]

 [size=14][color=red]• Le Retour du prestige.[/color][/size][/b][/center]



[size=14][b]De Septimus de Valyria, Duc de Bourgogne,[/b][/size]

  [size=13][b]Peuple de Bourgogne ,[/b]


Lorsque nous sommes arrivé sur le trône ducal, chacun le sait, nous avons retrouvé une province en ruine, pillée, exsangue, aux mines détruites et dont le prestige était saboté méthodiquement depuis des semaines par  Gray  aujourd’hui appelée Eurus.

Le travail que le duché mène depuis trois mois et demi maintenant, a porté ses fruits. Nous sortons du zéro de prestige et regagnons notre première étoile.

Maigre réussite dirons certains. Ils ont raison, longue est encore la route qui mène vers la grandeur retrouvée de notre bon duché de Bourgogne.

Cependant, une première pierre a été posée ce matin. Nous devrons poser toutes celles qui restent.

Parce que l’honneur le commande.


Sa Grâce Septimus de Valyria, Duc de Bourgogne.

[/size]





[i]Rédigé, signé et  scellé par Septimus de Valyria , Duc de Bourgogne, ce 10 juin  1465 , en le Palais des Ducs de Bourgogne.[/i]

[url=http://www.servimg.com/view/11998874/2569][img]http://i97.servimg.com/u/f97/11/99/88/74/91771010.png[/img][/url]
[/quote]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Otton.Nicolas
Duc de Bourgogne
Duc de Bourgogne
avatar

Nombre de messages : 97
Localisation : Chalon
Date d'inscription : 15/05/2017

MessageSujet: Re: Annonces du Conseil Ducal de Bourgogne   Ven 28 Juil - 15:57

Citation :
 



ANNONCE DU CONSEIL DE BOURGOGNE

• Un nouveau Général pour l'OST.•



De Septimus de Valyria, Duc de Bourgogne,

Peuple de Bourgogne ,


Suite à un nom respect de la hiérarchie , de la Charte de l'OST, le Général Boudalapeste s'est vue être rétrogradée au rang de Lieutenant.
Celle-ci refusant le poste a donné sa démission.

Aussi , nous lançons un appel à candidatures pour le poste de Général de l'OST.
Attention ce poste demande sérieux , rigueur et disponibilité.

Si vous êtes intéressés , merci de contacter sa Grasce Septimus de Valyria. (ig Septimus.)







Rédigé par Effélissianor de Vosne-Romanée , signé et  scellé par Septimus de Valyria , Duc de Bourgogne, ce 22 juin 1465 , en le Palais des Ducs de Bourgogne.



Code:
[quote][center][img]http://i21.servimg.com/u/f21/13/41/43/73/entete11.png[/img]  
[/center]



[center][b][size=20][color=blue]ANNONCE DU CONSEIL DE BOURGOGNE [/color] [/size]

 [size=14][color=red]• Un nouveau Général pour l'OST.•[/color][/size][/b][/center]



[size=14][b]De Septimus de Valyria, Duc de Bourgogne,[/b][/size]

  [size=13][b]Peuple de Bourgogne ,[/b]


Suite à un nom respect de la hiérarchie ,  de la Charte de l'OST, le Général Boudalapeste s'est vue être rétrogradée au rang de Lieutenant.
Celle-ci refusant le poste a donné sa démission.

Aussi , nous lançons un appel à candidatures pour le poste de Général de l'OST.
Attention ce poste demande sérieux , rigueur et disponibilité.

Si vous êtes intéressés , merci de contacter sa Grasce Septimus de Valyria. (ig Septimus.)

[/size]





[i]Rédigé par Effélissianor de Vosne-Romanée , signé et  scellé par Septimus de Valyria , Duc de Bourgogne, ce 22 juin  1465 , en le Palais des Ducs de Bourgogne.[/i]

[url=http://www.servimg.com/view/11998874/2569][img]http://i97.servimg.com/u/f97/11/99/88/74/91771010.png[/img][/url]
[/quote]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Otton.Nicolas
Duc de Bourgogne
Duc de Bourgogne
avatar

Nombre de messages : 97
Localisation : Chalon
Date d'inscription : 15/05/2017

MessageSujet: Re: Annonces du Conseil Ducal de Bourgogne   Ven 28 Juil - 15:57

Citation :
 



ANNONCE DU CONSEIL DE BOURGOGNE

• Bilan de fin de mandat.•



De Septimus de Valyria, Duc de Bourgogne,

Peuple de Bourgogne ,



Voici venu le temps du bilan de fin de mandat , bonne lecture à tous !



Citation :
Peuple de Bourgogne,

Le mandat touche à sa fin et l'heure est aux bilans.

Ce mandat aura été une réussite sur de nombreux points, en particulier en terme économiques et sécuritaires.

L'économie tout d'abord. Nous avons pu augmenter la mine de pierre, ce qui a assuré sa rentabilité. Notre pierre s'exporte bien mais il nous faut rester prudent et ne pas croire à une rente éternelle. L'un des enjeux prochain pour notre économie, maintenant qu'elle est revenue à un niveau acceptable, sera de pérenniser ses sources de revenus pour réduire les risques de chute brutale.

Je tiens à signaler que le patrimoine du duché a été triplé durant les deux mandats que j'ai eu l'honneur de conduire. Malgré une guerre, des effondrements miniers ainsi que des contrainte, notamment sur l'import de fer, qui ont couté au duché des milliers, voire des dizaines de milliers d'écus.

Le prestige aura été le principal soucis de la seconde partie du mandat. Nous étions à -3 de prestige au début de mon second mandat, criblés des malus de Gray ainsi que ceux de mon premier mandat, dont le relèvement des fondamentaux économiques n'avait pas permis de s'occuper du prestige.

Tous ces malus ont été éliminés, et nous avons remonté en deux mois le prestige de 6 points, pour venir le porter aujourd'hui à trois étoiles. Nous pensons que les 4* pourront aisément être atteint lors du premier mois du prochain mandat sauf imprévu. Ce qui permet tout de même de faire litière d'une légende que j'ai pu entendre ici et là sur la lenteur de la remontée du prestige. 6 points en deux mois, peu de duchés auraient pu supporter cet effort.

Concernant la sécurité, nous avons su, durant ce mandat, déjouer toutes les tentatives de la racaille. Les opérations de sécurisation des routes ont repris. La Prévôté a su passer outre ses problèmes et retrouve une vitalité inconnue depuis six mois.

Nous pouvons le dire, nous avons de nouveau un duché en état de marche grâce à l'action du conseil ducal depuis quatre mois.

Sur ce plan, moi, ainsi qu'un certain nombre de conseillers, avons tout de même à déplorer le manque d'investissement de certains élus voire même leur absentéisme puisque nous ne les avons pas vu pendant deux mois. C'est un sujet que notre successeur devra aborder, afin de mettre un terme à une situation qui n'est plus tolérable.

Parce que l'honneur le commande.

Sa Grâce Septimus de Valyria, Duc de Bourgogne.


Citation :


Bilan de fin de mandat du Porte Parole






Cette fin de mandat se termine en beauté puisque nos finances se portent bien, nos mines aussi et cerise sur le gâteau , notre prestige est remonté à trois étoiles , chose peu aisée .

Je tiens à remercier tous les conseillers , notre Duc Septimus de Valyria , qui chaque jour, oeuvrent pour notre belle Bourgogne , et ce sans relâche afin d'obtenir les résultats que nous avons obtenu.

Chaque changement , nouvelle est annoncée par affiche en gargote puis retranscrite en salle des maires pour arriver dans votre village , placardée par votre Bourgmestre.





Pour la Bourgogne et sa Grandeur !





Citation :
Bilan de Fin de mandat du Juge de Bourgogne


    Au niveau de la justice en Bourgogne, 16 verdicts ont été rendu et 1 procès est encore en cours, il sera terminé dans les jours à venir.
    Le travail en coordination avec le procureur, son Altesse Royale Charlemagne de Castelmaure-Frayner a encore une fois était efficace dans cette deuxième partie de mandat. Cela nous a permis de clôturer les dossiers rapidement et pour cela et son travail nous lui en remercions.

    Nous avons pris un grand plaisir à occuper la fonction de Juge ainsi que de siéger à nouveau au conseil ducal. Juge était tout nouveau pour nous et c'est un poste qui n'est pas simple tant l'impartialité est de rigueur et tant il est frustrant de se baser que sur les faits présenté à la cours.
    Nous resterons bien entendu à la disposition de notre successeur pour la transmission des dossiers.


Pour notre belle et grande Bourgogne.

Caminho de Goëllor


Citation :
Bilan de fin mandat, CAM de Bourgogne


Durant ce mandat nous avons pu stabiliser les mines, elles sont restées ouvertes durant la totalité du mandat, sauf lors des fermetures hebdomadaires prévues par la loi de la mine d’or de Dijon- Semur.
Suite à cette stabilisation, nous avons amélioré la mine de pierre de Nevers, en la passant du niveau 15 au niveau 16.

Néanmoins, ce second mois de mandat à vu une forte baisse de la fréquentation des mines nous avons perdu pour près de 9 000 écus en production par rapport au premier mois.
Pour ceux qui le souhaite je vous joins le tableau de production des deux mois.





Afin d’avoir un comparatif clair, je vous joins les tableaux des consommations en entretien.





En analysant les tableaux ci-dessus, malgré la baisse de fréquentation, nous sommes excédentaire de 7 212,17 écus.
Cette marge de bénéfice ne doit pas faire oublier la chute vertigineuse en minerai de fer (consommation supérieure à la production) d’environ -112 kilos de fer, cette perte est bien trop élevée.
Malgré que cette baisse soit moins important que lors du premier mois (-581 kilos de fer), elle reste encore trop importante, le manque de mineurs aux mine de fer, entraîne un surcoût important pour le duché, qui ne peut pas se permettre d’importer ce minerai fort coûteux.


Ce dernier tableau vous permettra de visualiser plus facilement le suivi des entretiens des deux derniers mois.



Nous avons besoin de vous, retroussez-vous les manches et n’hésitez plus :

ALLEZ MINER, LA BOURGOGNE A BESOIN DE VOUS


Les mines de Chalon, Autun et Mâcon, vous attendent.

Vous pouvez trouver un rapport du bilan minier chaque jour sur la gargote, vous pouvez ainsi suivre le cours des fréquentations, de la production et de la consommation pour chaque mine .Je me tiens a votre disposition si vous avez besoin de complément d’information.



Citation :
Bilan de Fin de Mandat, Connétable de Bourgogne.


Ce mandat ne fut pas de tout repos, l'armée a pu réaliser des patrouilles dans le but de sécuriser nos routes et ce n'est non pas sans déplaire aux soldats.

Nous remercions nos collaborateurs comme le Commissaire aux commerces, le Prévôt et le Capitaine de Bourgogne.

Cependant il faudra encore persévérer pour que l'Ost puisse devenir encore plus rayonnant, qu'il soit à la hauteur du Grand duché qu'est la Bourgogne car la Bourgogne ne peut être sans un OST !

D'ailleurs pour ce faire, tout ceux qui cherche de l'avanture n'hésitez pas, engagez vous dans l'Ost de Bourgogne. Vous vous y sentirez comme chez vous ! Engagez Vous !

Que le Très Haut vous garde






Citation :


    Bilan fin de Mandat, Prévôté de Bourgogne.

    La Prévôté de Bourgogne en quelques chiffres : neuf villes, trois révoltes matées, vingt-quatre chefs Maréchaux dont dix nouvelles recrues. Deux mois de travail en collaboration avec les principaux acteurs de cette institution. Des changements importants qui ont demandé une confiance et un dialogue de tout instant.

    Mais nous y sommes parvenus ! Bien entendu, ce n’est pas encore parfait, des détails sont à améliorer d’autres à revoir, d’autres encore à perfectionner avec quelques idées novatrices. Mais les efforts et le travail commun à payé et j’en suis très fier aujourd’hui.

    La fin de ce mandat, m’offre la possibilité de quelques remerciements. Tout d’abord Yselda sans qui je ne serais rien, mon adjointe fut un pillé tout au long de ce mandat et malgré quelques désaccords, nous avons toujours sus travaillé ensembles pour la sécurité du Duché de Bourgogne. Robin fut un allié de taille et son enthousiasme, son désir de perfection m’ont souvent poussé à voir plus grand. Jestanna et Rohand Edouard furent de précieux Chefs Maréchaux acceptant de quitter leurs villes et leurs amis pour renforcer la sécurité de certaines villes, mais aussi combler les besoins. Je n’oublie bien évidemment pas tous les autres, ceux qui chaque jour arpente les couloirs et d’un sourire ou d’un échange courtois, m’ont fait grandir et porter le poids de la charge.

    Chefs Maréchaux, rien ne pourra jamais être parfait, mais ensembles, nous avons sus redonné de la grandeur à une Prévôté devenu morne et effacée au fil des années. J’ignore ce que nous réservera l’avenir, mais continuer à parcourir les remparts, veiller sur les habitants, nos terres, vos foyers. N’ayez jamais honte de ce que vous avez pu accomplir, il faut du courage pour tenir la charge de travail imposé. Mes amis, mes frères d’armes, je vous remercie d’être et d’avoir été, mes piliers lors de ce mandat.

    Et le mot de la fin :

    La Prévôté recrute en permanence des Chefs Maréchaux, j'invite les Bourguignons(nes) désireux de s'investir à me contacter par courrier.



              Tobias Maxence Von Znieski, Prévôt des Maréchaux de Bourgogne.




Citation :
Bilan de fin de mandat de la bailli

Allelluhia!

Le prestige brille de trois étoiles après un mois d'efforts et d'attention continus portés par notre expert Gildas qui a été un CAM dévoué au prestige et aux mines ducales comme une poule sur ses oeufs.

Le prochain conseil ducal n'aura plus aucun vilain déchet puant laissé par l'infâme et sa Zozo pour le faire briller au plus haut. Le plus dur a été fait.

Le duché va avoir besoin de moins de parchemins en institutions remplis par les érudits pour que les élus trouvent leurs bureaux ouverts de l'aube jusqu'à l'aube.
Un autre bonus dont le prochain bailli bénéficiera dans la chasse aux érudits épuisante depuis 4 mois, je l'avoue.

A ce propos, je voulais remercier les érudits qui sont venus jour après jour proposer leur connaissances à mon bureau sur la gargote. Sans faiblir ou à peine.

Un grand merci également aux maires . Leur collaboration a été fructueuse pour garder en vie et en santé les villages de notre beau duché. A voir toutes les demandes d'échanges intervilles, je ne doute pas un seul instant de l'attention portée aux villageois et aux artisans.

Et enfin, parce que ce sont eux qui fournissent le duché en carcasses de viande, lait , peau et laine, je voulais remercier nos éleveurs qui viennent aux étables ducales acheter des bêtes à faire grossir chez eux. Du 24 mai au 19 juin, il sont repartis avec 49 veaux, 42 agneaux et 88 cochonnets.

Quant aux mines, elles sont stables et je remercie notre commissaire aux mines d'avoir si bien veillé jour après jour à leur entretien et ses avis au sujet du parc minier.

Tous les efforts et investissements consentis économiquement pendant deux mois ont enfin payé.

Et enfin, l'entente avec le commissaire au commerce le vicomte Alexandre a été parfaite.

Un regret. A part le décret pour faciliter le calcul des impôts, aucun autre projet n'a vu le jour sous ce mandat.



Que Saint Bynarr protège la Bourgogne!




Citation :
Bilan de Fin de Mandat du Commissaire au Commerce :

Cette seconde partie de mandat aura vu passer peu de changement majeurs au niveau législatif ainsi qu'en matière d'amélioration minières, les efforts ayant été concentré une fois encore sur l'augmentation de nos réserves.

Cependant deux choses sont à noter. La première est le remplacement de la précédente loy sur l'imposition par une nouvelle qui encadre bien mieux les modalités de l'imposition ainsi que les sanctions en cas de non paiement/coopération de la part des maires. Ce texte vient remplacer un austre qui était bien trop vague et dépassé. Ainsi ne se posent plus les questions de savoir comment ou quand les maires doivent payer, cela réglant certains conflits mineurs récurrent sur la question de la valeur de l'impôt en cours.

Second point, l'amélioration de la mine de pierre. Sur recommandation du CaM nous avons assuré les stocks afin de pouvoir faire cet amélioration plus que coûteuse sans avoir à fermé le parc minier. Parlant du patrimoine minier de Bourgogne c'est avec une assez grande satisfaction que nous n'avons vu aucune mine se fermer sur cette seconde partie de mandat sinon la fermeture hebdomadaire de Dijon, prévue par la Loy.

Une note sur le Prestige, en hausse à l'heure actuelle, permettant au Bailli d'avoir un peu moins de frais à effectuer sur nos érudits.

Nous remercions les Bourgmestres de Bourgogne pour leur implication dans l'économie de Bourgogne, par leurs échanges mutuels ou par leur participations aux Quotas. Nous remercions aussi le Bailli pour sa rapidité d'action et sa communication sans oublier le CaM pour son travail de conseil sur les mines et aussi sur le prestige.

Et bien sûr, nous remercions l'ensemble des Bourguignons qui chaque jour se lèvent pour se rendre à la Mine, travailler dans leurs champs et leurs ateliers, participant ainsi à la vie économique du Duché. Rien ne serait possible sans ces actions qui, aussi simples semblent-elles, font avancer nostre Duché.

Pour la Bourgogne,

Alexandre Olund,
Vicomte de Châtillon-en-Bazoys,
Seigneur de Giry,
Dict "L'Alex'Cellent".


Rédigé par Effélissianor de Vosne-Romanée , signé et  scellé par Septimus de Valyria , Duc de Bourgogne, ce 22 juin 1465 , en le Palais des Ducs de Bourgogne.



Code:
[quote][center][img]http://i21.servimg.com/u/f21/13/41/43/73/entete11.png[/img]  
[/center]



[center][b][size=20][color=blue]ANNONCE DU CONSEIL DE BOURGOGNE [/color] [/size]

 [size=14][color=red]• Bilan de fin de mandat.•[/color][/size][/b][/center]



[size=14][b]De Septimus de Valyria, Duc de Bourgogne,[/b][/size]

  [size=13][b]Peuple de Bourgogne ,[/b]



Voici venu le temps du bilan de fin de mandat , bonne lecture à tous !



[quote]Peuple de Bourgogne,

Le mandat touche à sa fin et l'heure est aux bilans.

Ce mandat aura été une réussite sur de nombreux points, en particulier en terme économiques et sécuritaires.

L'économie tout d'abord. Nous avons pu augmenter la mine de pierre, ce qui a assuré sa rentabilité. Notre pierre s'exporte bien mais il nous faut rester prudent et ne pas croire à une rente éternelle. L'un des enjeux prochain pour notre économie, maintenant qu'elle est revenue à un niveau acceptable, sera de pérenniser ses sources de revenus pour réduire les risques de chute brutale.

Je tiens à signaler que le patrimoine du duché a été triplé durant les deux mandats que j'ai eu l'honneur de conduire. Malgré une guerre, des effondrements miniers ainsi que des contrainte, notamment sur l'import de fer, qui ont couté au duché des milliers, voire des dizaines de milliers d'écus.

Le prestige aura été le principal soucis de la seconde partie du mandat. Nous étions à -3 de prestige au début de mon second mandat, criblés des malus de Gray ainsi que ceux de mon premier mandat, dont le relèvement des fondamentaux économiques n'avait pas permis de s'occuper du prestige.

Tous ces malus ont été éliminés, et nous avons remonté en deux mois le prestige de 6 points, pour venir le porter aujourd'hui à trois étoiles. Nous pensons que les 4* pourront aisément être atteint lors du premier mois du prochain mandat sauf imprévu. Ce qui permet tout de même de faire litière d'une légende que j'ai pu entendre ici et là sur la lenteur de la remontée du prestige. 6 points en deux mois, peu de duchés auraient pu supporter cet effort.

Concernant la sécurité, nous avons su, durant ce mandat, déjouer toutes les tentatives de la racaille. Les opérations de sécurisation des routes ont repris. La Prévôté a su passer outre ses problèmes et retrouve une vitalité inconnue depuis six mois.

Nous pouvons le dire, nous avons de nouveau un duché en état de marche grâce à l'action du conseil ducal depuis quatre mois.

Sur ce plan, moi, ainsi qu'un certain nombre de conseillers, avons tout de même à déplorer le manque d'investissement de certains élus voire même leur absentéisme puisque nous ne les avons pas vu pendant deux mois. C'est un sujet que notre successeur devra aborder, afin de mettre un terme à une situation qui n'est plus tolérable.

Parce que l'honneur le commande.

Sa Grâce Septimus de Valyria, Duc de Bourgogne.[/size]
[/quote]


[quote]

[size=18][center][b]Bilan de fin de mandat du Porte Parole [/b] [/center][/size]




[size=14]
Cette fin de mandat se termine [b]en beauté[/b] puisque [b]nos finances se portent bien[/b], [b]nos mines aussi [/b]et cerise sur le gâteau , notre prestige est remonté à[b] trois étoiles [/b], chose peu aisée .

Je tiens à remercier tous les conseillers , notre [b]Duc Septimus de Valyria[/b] , qui chaque jour, oeuvrent pour notre belle [b]Bourgogne[/b] , et ce sans relâche afin d'obtenir les résultats que nous avons obtenu.

Chaque changement , nouvelle est annoncée par[b] affiche[/b] en gargote puis  retranscrite en [b]salle des maires[/b] pour arriver dans[b] votre village[/b] , placardée par votre Bourgmestre.





Pour la [b]Bourgogne[/b] et sa Grandeur !

[url=https://servimg.com/view/12542098/459][img]https://i97.servimg.com/u/f97/12/54/20/98/png_si10.png[/img][/url]

[url=http://www.servimg.com/image_preview.php?i=522&u=12909473][img]http://i73.servimg.com/u/f73/12/90/94/73/effeli12.png[/img][/url][/size]
[/quote]

[quote][b][size=18][center]Bilan de Fin de mandat du Juge de Bourgogne[/size][/center][/b]

[list][b]Au niveau de la justice en Bourgogne, 16 verdicts ont été rendu et 1 procès est encore en cours, il sera terminé dans les jours à venir.
Le travail en coordination avec le procureur, son Altesse Royale Charlemagne de Castelmaure-Frayner a encore une fois était efficace dans cette deuxième partie de mandat. Cela nous a permis de clôturer les dossiers rapidement et pour cela et son travail nous lui en remercions.

Nous avons pris un grand plaisir à occuper la fonction de Juge ainsi que de siéger à nouveau au conseil ducal. Juge était tout nouveau pour nous et c'est un poste qui n'est pas simple tant l'impartialité est de rigueur et tant il est frustrant de se baser que sur les faits présenté à la cours. 
Nous resterons bien entendu à la disposition de notre successeur pour la transmission des dossiers.[/b][/list]

Pour notre belle et grande Bourgogne.

Caminho de Goëllor

[img]http://illiweb.com/fa/pbucket.gif[/img][/quote]

[quote][center][size=24][color=blue][b][u]Bilan de fin mandat, CAM de Bourgogne[/u][/b][/color]
[/size][/center]

[b]Durant ce mandat nous avons pu stabiliser les mines, elles sont restées  ouvertes durant la totalité du mandat, sauf lors des fermetures hebdomadaires prévues par la loi de la mine d’or de Dijon- Semur.
Suite à cette stabilisation, nous avons amélioré la mine de pierre de Nevers, en la passant du niveau 15 au niveau 16.

Néanmoins, ce second mois de mandat à vu une forte baisse de la fréquentation des mines nous avons perdu pour près de 9 000 écus en production par rapport au premier mois.
Pour ceux qui le souhaite je vous joins le tableau de production des deux mois.[/b]

[center][URL=https://www.hostingpics.net/viewer.php?id=598300cam1465.jpg][img]https://img15.hostingpics.net/pics/598300cam1465.jpg[/img][/URL][/center]

[center][URL=http://www.casimages.com/i/170620043802414815.png.html][img]http://nsa38.casimages.com/img/2017/06/20/170620043802414815.png[/img][/URL][/center]

[b] Afin d’avoir un comparatif clair, je vous joins les tableaux des consommations en entretien.[/b]

[center][URL=https://www.hostingpics.net/viewer.php?id=975222cam14652.jpg][img]https://img15.hostingpics.net/pics/975222cam14652.jpg[/img][/URL][/center]

[center][URL=http://www.casimages.com/i/17062004411534783.png.html][img]http://nsa38.casimages.com/img/2017/06/20/17062004411534783.png[/img][/URL][/center]

[b]En analysant les tableaux ci-dessus, malgré la baisse de fréquentation, nous sommes excédentaire de 7 212,17 écus.
Cette marge de bénéfice ne doit pas faire oublier la chute vertigineuse en minerai de fer (consommation supérieure à la production) d’environ -112 kilos de fer, cette perte est bien trop élevée.
Malgré que cette baisse soit moins important que lors du premier mois (-581 kilos de fer), elle reste encore trop importante, le manque de mineurs aux mine de fer, entraîne un surcoût important pour le duché, qui ne peut pas se permettre d’importer ce minerai fort coûteux.[/b]

[b]Ce dernier tableau vous permettra de visualiser plus facilement le suivi des entretiens des deux derniers mois.[/b]

[center][URL=http://www.casimages.com/i/17062004554277713.png.html][img]http://nsa37.casimages.com/img/2017/06/20/17062004554277713.png[/img][/URL][/center]

[b]Nous avons besoin de vous, retroussez-vous les manches et n’hésitez plus :[/b]

[center][size=18][color=blue][b]ALLEZ MINER, LA BOURGOGNE A BESOIN DE VOUS[/b][/color][/size][/center]

[b]Les mines de Chalon, Autun et Mâcon, vous attendent.

Vous pouvez trouver un rapport du bilan minier chaque jour sur la gargote, vous pouvez ainsi suivre le cours des fréquentations, de la production et de la consommation pour chaque mine .Je me tiens a votre disposition si vous avez besoin de complément d’information.[/b]

[center][url=https://www.hostingpics.net/viewer.php?id=225239gildaspa.png][img]https://img15.hostingpics.net/pics/225239gildaspa.png[/img][/url][/center][/quote]

[quote][center][size=24] [color=darkred][b]Bilan de Fin de Mandat, Connétable de Bourgogne.[/b] [/color][/size][/center]

[b]Ce mandat ne fut pas de tout repos, l'armée a pu réaliser des patrouilles dans le but de sécuriser nos routes et ce n'est non pas sans déplaire aux soldats.

Nous remercions nos collaborateurs comme le Commissaire aux commerces, le Prévôt et le Capitaine de Bourgogne.

Cependant il faudra encore persévérer pour que l'Ost puisse devenir encore plus rayonnant, qu'il soit à la hauteur du Grand duché qu'est la Bourgogne car la Bourgogne ne peut être sans un OST !

D'ailleurs pour ce faire, tout ceux qui cherche de l'avanture n'hésitez pas, engagez vous dans l'Ost de Bourgogne. Vous vous y sentirez comme chez vous ! Engagez Vous !

Que le Très Haut vous garde[/b]

[img]http://i21.servimg.com/u/f21/13/75/53/93/f210.png[/img]

[img]http://img15.hostingpics.net/pics/372186Lionel2.png[/img][/quote]


[quote][list]

[center][color=darkred][size=20]Bilan fin de Mandat, Prévôté de Bourgogne.[/size]
[/color][/center]

La Prévôté de Bourgogne en quelques chiffres : neuf villes, trois révoltes matées, vingt-quatre chefs Maréchaux dont dix nouvelles recrues. Deux mois de travail en collaboration avec les principaux acteurs de cette institution. Des changements importants qui ont demandé une confiance et un dialogue de tout instant.

Mais nous y sommes parvenus ! Bien entendu, ce n’est pas encore parfait, des détails sont à améliorer d’autres à revoir, d’autres encore à perfectionner avec quelques idées novatrices. Mais les efforts et le travail commun à payé et j’en suis très fier aujourd’hui.

La fin de ce mandat, m’offre la possibilité de quelques remerciements. Tout d’abord Yselda sans qui je ne serais rien, mon adjointe fut un pillé tout au long de ce mandat et malgré quelques désaccords, nous avons toujours sus travaillé ensembles pour la sécurité du Duché de Bourgogne. Robin fut un allié de taille et son enthousiasme, son désir de perfection m’ont souvent poussé à voir plus grand. Jestanna et Rohand Edouard furent de précieux Chefs Maréchaux acceptant de quitter leurs villes et leurs amis pour renforcer la sécurité de certaines villes, mais aussi combler les besoins. Je n’oublie bien évidemment pas tous les autres, ceux qui chaque jour arpente les couloirs et d’un sourire ou d’un échange courtois, m’ont fait grandir et porter le poids de la charge.

Chefs Maréchaux, rien ne pourra jamais être parfait, mais ensembles, nous avons sus redonné de la grandeur à une Prévôté devenu morne et effacée au fil des années. J’ignore ce que nous réservera l’avenir, mais continuer à parcourir les remparts, veiller sur les habitants, nos terres, vos foyers. N’ayez jamais honte de ce que vous avez pu accomplir, il faut du courage pour tenir la charge de travail imposé. Mes amis, mes frères d’armes, je vous remercie d’être et d’avoir été, mes piliers lors de ce mandat.

Et le mot de la fin :

[center][size=14]La Prévôté recrute en permanence des Chefs Maréchaux, j'invite les Bourguignons(nes) désireux de s'investir à me contacter par courrier. [/size][/center]


[list][list]
[list][list][list]Tobias Maxence Von Znieski, Prévôt des Maréchaux de Bourgogne.[/list][/list][/list][/list]
[/list]

[/list][/quote]

[quote][center][size=18][color=darkred][b] Bilan de fin de mandat de la bailli[/b][/color][/size][/center]

[center][size=18][b]Allelluhia![/b][/size][/center]

[i]Le prestige brille [b]de trois étoiles [/b]après un mois d'efforts et d'attention continus portés par notre expert Gildas qui a été un CAM dévoué  au prestige et aux mines ducales comme une poule sur ses oeufs.

Le prochain conseil ducal n'aura plus aucun vilain déchet puant laissé  par l'infâme et sa Zozo pour le faire briller au plus haut. Le plus dur a été fait.

[b]Le duché va avoir besoin de moins de parchemins en institutions[/b] remplis par les érudits pour que les élus trouvent leurs bureaux ouverts de l'aube jusqu'à l'aube.
Un autre bonus dont le prochain bailli bénéficiera dans la chasse aux érudits épuisante depuis 4 mois, je l'avoue.

A ce propos, [b]je voulais remercier  les érudits qui sont venus jour après jour proposer leur connaissances à mon bureau sur la gargote. Sans faiblir ou à peine.[/b]

[b]Un grand merci également aux maires .[/b] Leur collaboration a été fructueuse pour garder en vie et en santé les villages de notre beau duché. A voir toutes les demandes d'échanges intervilles, je ne doute pas un seul instant de l'attention portée aux villageois et aux artisans.

Et enfin, [b]parce que ce sont eux qui fournissent le duché en carcasses de viande, lait , peau et laine, je voulais remercier nos éleveurs qui viennent aux étables ducales[/b] acheter des bêtes à faire grossir chez eux. Du 24 mai au 19 juin, il sont repartis avec 49 veaux, 42 agneaux et 88 cochonnets.

Quant aux mines, elles sont stables et je remercie notre commissaire aux mines d'avoir si bien veillé jour après jour à leur entretien et ses avis au sujet du parc minier.

Tous les efforts et investissements consentis économiquement pendant deux mois ont enfin payé.

Et enfin, l'entente avec le  commissaire au commerce le  vicomte Alexandre a été parfaite.

Un regret. A part le décret pour faciliter le calcul des impôts, aucun  autre projet n'a vu le jour sous ce mandat.[/i]


[b]Que Saint Bynarr protège la Bourgogne![/b]

[img]http://i48.servimg.com/u/f48/12/98/46/19/signat11.png[/img]
[img]https://i19.servimg.com/u/f19/12/98/46/19/sceau_10.png[/img]
[/quote]

[quote][u][b]Bilan de Fin de Mandat du Commissaire au Commerce : [/b][/u]

[i]Cette seconde partie de mandat aura vu passer peu de changement majeurs au niveau législatif ainsi qu'en matière d'amélioration minières, les efforts ayant été concentré une fois encore sur l'augmentation de nos réserves.

Cependant deux choses sont à noter. La première est le remplacement de la précédente loy sur l'imposition par une nouvelle qui encadre bien mieux les modalités de l'imposition ainsi que les sanctions en cas de non paiement/coopération de la part des maires. Ce texte vient remplacer un austre qui était bien trop vague et dépassé. Ainsi ne se posent plus les questions de savoir comment ou quand les maires doivent payer, cela réglant certains conflits mineurs récurrent sur la question de la valeur de l'impôt en cours.

Second point, l'amélioration de la mine de pierre. Sur recommandation du CaM nous avons assuré les stocks afin de pouvoir faire cet amélioration plus que coûteuse sans avoir à fermé le parc minier. Parlant du patrimoine minier de Bourgogne c'est avec une assez grande satisfaction que nous n'avons vu aucune mine se fermer sur cette seconde partie de mandat sinon la fermeture hebdomadaire de Dijon, prévue par la Loy.

Une note sur le Prestige, en hausse à l'heure actuelle, permettant au Bailli d'avoir un peu moins de frais à effectuer sur nos érudits.

Nous remercions les Bourgmestres de Bourgogne pour leur implication dans l'économie de Bourgogne, par leurs échanges mutuels ou par leur participations aux Quotas. Nous remercions aussi le Bailli pour sa rapidité d'action et sa communication sans oublier le CaM pour son travail de conseil sur les mines et aussi sur le prestige.

Et bien sûr, nous remercions l'ensemble des Bourguignons qui chaque jour se lèvent pour se rendre à la Mine, travailler dans leurs champs et leurs ateliers, participant ainsi à la vie économique du Duché. Rien ne serait possible sans ces actions qui, aussi simples semblent-elles, font avancer nostre Duché.

Pour la Bourgogne,

Alexandre Olund,
Vicomte de Châtillon-en-Bazoys,
Seigneur de Giry,
Dict "L'Alex'Cellent".[/i][/quote]


[i]Rédigé par Effélissianor de Vosne-Romanée , signé et  scellé par Septimus de Valyria , Duc de Bourgogne, ce 22 juin  1465 , en le Palais des Ducs de Bourgogne.[/i]

[url=http://www.servimg.com/view/11998874/2569][img]http://i97.servimg.com/u/f97/11/99/88/74/91771010.png[/img][/url]
[/quote]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Otton.Nicolas
Duc de Bourgogne
Duc de Bourgogne
avatar

Nombre de messages : 97
Localisation : Chalon
Date d'inscription : 15/05/2017

MessageSujet: Re: Annonces du Conseil Ducal de Bourgogne   Ven 28 Juil - 15:57

Citation :


ANNONCE DU CONSEIL DE BOURGOGNE

• Composition du Conseil Ducal•



De Septimus de Valyria, Régent de Bourgogne reconnu par les urnes,

Peuple de Bourgogne, à toutes les belles, les beaux et ceux qui le sont moins,





Après que votation ducale fut lancée et que les Bourguignons se furent, en bonne et due forme, exprimés, voici ce qui apparut clairement de leurs choix (après la fin des votes, on a compté vite fait en gros, pour parce que la campagne nous avait tous crevé) :

Citation :

Répartition des suffrages exprimés (ah bah quand même, les scores !):

1. "Bourgogne, Tradition, Prospérité." (BTP) : 54.8%
2. "Bourguignons Unis et Rassemblés pour une Nation Équitable" (BURNE) : 29.8%
3. "En Marche pour la Survie du Terroir" (MST) : 15.5%

La répartition des sièges au scrutin à la proportionnelle conduit à une nouvelle répartition des postes du conseil (ceux qui ont eu des sièges, les autres ils resteront debout):

1 : Septimus. (BTP)
2 : Emma_castelviray (BTP)
3 : Gildas.p.a (BTP)
4 : Effelissianor (BTP)
5 : Desneval (BTP)
6 : Dnapo (BTP)
7 : Aimbaud (BURNE)
8 : Tobias_maxence. (BURNE)
9 : Alexandre.olund (BURNE)
10 : Gonorrhoeae (MST)
11 : Blanche. (MST)
12 : Caminho (BTP)


Après les deux jours de réflexion imposés (en vrai on a décidé super vite et après on est allé picoler), les conseillers ducaux décidèrent que Septimus de Valyria serait donc le nouveau Régent de Bourgogne, youpi.

Que soit donc connue et propagée tant à l'intérieur qu'à l'extérieur du duché la répartition des charges au sein du conseil du Duc de Bourgogne (en gros qui fait quoi, sachez le si vous voulez briller en société) :


- Régent de Bourgogne : Messire Septimus de Valyria, Seigneur d'Artus
- Porte Parole : Messire Gono de Valyria, saigneur de poulet. Locataire d'une chambre à l'auberge des semi-croustillants d'Autin.


Pôle Justice :


- Juge: Monseigneur Desneval de Montpevaurt, Vicomte de Vitry-sur-Loire et Seigneur de Sermaizy
- Procureur : Dame Blanche Elisabeth Jagellon (en jachère)

Pôle Economie :


- Bailli : Sa Grâce Effélissianor de Vosne-Romanée , Duchesse de Saffres
- CAC : Monseigneur Alexandre Olund , Vicomte de Chatillons en Bazois, Seigneur de Giry
- CAM : Messire Gildas Philippe Alexandre de Castel

Pôle Sécurité/Militaire :


- Capitaine : Sa Grâce Emma de Castelviray-Bonnemaison, Duchesse de Chateauneuf-en-Thymerais, Vicomtesse de Rémalard et Baronne d'Authon du Perche
- Connétable : Monsieur Caminho de Goëllor , Baron de Sombernon
- Prévôt des maréchaux : Messire Tobias Maxence Von Znieski


Conseillers sans poste : :

Sa Magnificence Aimbaud de Josseliniere ,Marquis de Nemours, Duc de Corbigny
Sa Seigneurie Didier de Naphield, Baron de Dracy-Saint-Loup


Vive la Bourgogne.
Le cheval c'est génial.


Rédigé par Gono le merveilleux, Porte parole de Bourgogne , signé et scellé par Septimus de Valyria , Régent de Bourgogne, ce 28 juin 1465 , en le Palais des Ducs de Bourgogne (en fait je l'ai rédigé hier en posant une pêche à la taverne mais ça faisait moins classe).




Code:
[quote]
[center][img]https://img15.hostingpics.net/pics/646775septiminus02.png[/img][/center]

 [center][b][size=20][color=blue]ANNONCE DU CONSEIL DE BOURGOGNE [/color] [/size]

 [size=14][color=red]• Composition du Conseil Ducal•[/color][/size][/b][/center]


[b]De Septimus de Valyria, Régent de Bourgogne reconnu par les urnes,

Peuple de Bourgogne, à toutes les belles, les beaux et ceux qui le sont moins,[/b]




[b]Après que votation ducale fut lancée et que les Bourguignons se furent, en bonne et due forme, exprimés, voici ce qui apparut clairement de leurs choix (après la fin des votes, on a compté vite fait en gros, pour parce que la campagne nous avait tous crevé) :[/b]

[quote]
[b]Répartition des suffrages exprimés (ah bah quand même, les scores !)[/b]:

1. "Bourgogne, Tradition, Prospérité." (BTP) : 54.8%
2. "Bourguignons Unis et Rassemblés pour une Nation Équitable" (BURNE) : 29.8%
3. "En Marche pour la Survie du Terroir" (MST) : 15.5%

La répartition des sièges au scrutin à la proportionnelle conduit à une nouvelle répartition des postes du conseil (ceux qui ont eu des sièges, les autres ils resteront debout):

1 : Septimus. (BTP)
2 : Emma_castelviray (BTP)
3 : Gildas.p.a (BTP)
4 : Effelissianor (BTP)
5 : Desneval (BTP)
6 : Dnapo (BTP)
7 : Aimbaud (BURNE)
8 : Tobias_maxence. (BURNE)
9 : Alexandre.olund (BURNE)
10 : Gonorrhoeae (MST)
11 : Blanche. (MST)
12 : Caminho (BTP)[/quote]

[b]Après les deux jours de réflexion imposés (en vrai on a décidé super vite et après on est allé picoler), les conseillers ducaux décidèrent que Septimus de Valyria serait donc le nouveau Régent de Bourgogne, youpi.

Que soit donc connue et propagée tant à l'intérieur qu'à l'extérieur du duché la répartition des charges au sein du conseil du Duc de Bourgogne (en gros qui fait quoi, sachez le si vous voulez briller en société) : [/b]

-[b] [size=18]Régent de Bourgogne[/size][/b] :[size=16] Messire Septimus de Valyria, Seigneur d'Artus[/size]
- [b]Porte Parole[/b] : Messire Gono de Valyria, saigneur de poulet. Locataire d'une chambre à l'auberge des semi-croustillants d'Autin. 
[u][size=16][b]

Pôle Justice : [/b][/size][/u]

- [b]Juge[/b]: Monseigneur Desneval de Montpevaurt, Vicomte de Vitry-sur-Loire et Seigneur de Sermaizy
-[b] Procureur [/b]: Dame Blanche Elisabeth Jagellon (en jachère)

[u][size=16][b]Pôle Economie :[/b][/size][/u]


- [b]Bailli [/b]: Sa Grâce Effélissianor de Vosne-Romanée , Duchesse de Saffres
- [b]CAC [/b]: Monseigneur Alexandre Olund , Vicomte de Chatillons en Bazois, Seigneur de Giry
- [b]CAM [/b]: Messire Gildas Philippe Alexandre de Castel
[u]
[size=16][b]Pôle Sécurité/Militaire :[/b][/size][/u]

- [b]Capitaine[/b] : Sa Grâce Emma de Castelviray-Bonnemaison, Duchesse de Chateauneuf-en-Thymerais, Vicomtesse de Rémalard et Baronne d'Authon du Perche
- [b]Connétable[/b] : Monsieur Caminho de Goëllor , Baron de Sombernon
- [b]Prévôt des maréchaux[/b] : Messire Tobias Maxence Von Znieski


[size=16][b][u]Conseillers sans poste : [/u][/b][/size]:

 Sa Magnificence Aimbaud de Josseliniere ,Marquis de Nemours, Duc de Corbigny
 Sa Seigneurie Didier de Naphield, Baron de Dracy-Saint-Loup
[i]

[b]Vive la Bourgogne.
Le cheval c'est génial.[/b]

Rédigé par Gono [size=24]l[/size]e merve[size=24]i[/size]lleux, Porte parole de Bourgogne , [size=24]s[/size]igné et  scellé par Septimus de Valyria , Régent de Bourg[size=24]o[/size]gne, ce 28 jui[size=24]n[/size] 1465 , en le Palais des Ducs de Bourgogne (en fait [size=18]j[/size]e l'ai rédigé hier en posant une pêche à la [size=18]t[/size]averne mais ça faisait [size=18]m[/size]oins classe).[/i]

[img]http://img15.hostingpics.net/pics/807171septime001j.png[/img]
[/quote]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Annonces du Conseil Ducal de Bourgogne   

Revenir en haut Aller en bas
 
Annonces du Conseil Ducal de Bourgogne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 39 sur 40Aller à la page : Précédent  1 ... 21 ... 38, 39, 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» Conseil Ducal et autres personnes importantes
» Bilans du Conseil Ducal
» (Normandie) Le Conseil Ducal de Normandie
» [Caduc] 1458 - Décret d'exclusion de Gnaazdemozgoard du conseil ducal
» Demande au conseil ducal du Berry

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Basilique Saint-André :: Hall d'Accueil et d'Information :: Informations sur la Bourgogne-
Sauter vers: